N'oubliez pas de déclarer votre amour pour satan, en postant sur bazzart Hope
Ils sont beaux, ils sont frais, ils n'attendent que vous.
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil aux PVs Hope
on veut plus de boobs :pff:
- la surpopulation de mâles sur le forum
Pensez à privilégier les hippies, les voleurs et les pirates
afin de préserver les âmes sensibles, le forum est déconseillé aux moins de 17 ans
Si aucune fiche est postée après cinq jours, votre compte sera supprimé.

Voir les messages sans réponses

TREMBLE SÃO POEIRA

LE VIEUX VILLAGE

Pas de nouveaux messages
8 hurlements ♆ 12 larmes
avatar
COEUR PAUMÉ Et la faune, brusquement, s'est mise à apparaître, reprenant ce qui lui revient de droit ; elle caresse les bâtisses qui définissaient la ville, autrefois, de ses doigts fins, ceux du démon. De ses bras robustes et indomptables, elle englobe d'une étreinte solide le moindre objet qui parcourt son chemin, détruisant ce qui était route, il fut un temps, pour en faire simple sentier. Le soleil n'est plus qu'une caresse fugace, là, au cœur d'un village brisé ; c'est là que se terrent les anciens, ou ceux qui croient encore vivre. Le cœur, vif il fut un temps, envahi par les herbes du démon, maintenant. Il est court le souffle dans les beaux quartiers d'autrefois, là où vivait les gens de São Poeira, quand la vie était bonne.

LE SABLE SOUS NOS PAS

Pas de nouveaux messages
(sal) la caravan...
Jeu 6 Avr 2017 - 16:23
Clint Ledoux Voir le dernier message
7 hurlements ♆ 32 larmes
avatar
BIDONVILLE Pénible torture, griffure du soleil, là, planté dans le ciel ; il longe vos traits et bouffe votre vie, sans gêne, alors que, le regard fixe sur l'horizon, vous êtes là. Vous êtes là, tous, un peu à l'extérieur du village, si près pourtant, un peu sales, un peu poussière, oui, à marcher toujours, les pieds craqués, sur quelque chose qui se nommait vie, autrefois. Vous êtes bêtes en cage, là, face à l'étendue de sable qui commence, sous vos yeux, sans jamais finir. Vous fixez, là, au travers des barreaux, la liberté qui ne peut être touchée. Bidonvilles, maisons bancales et cabanes de bois, ensemble difforme de vie et de mort, sur le sable. Âmes en peine tous ensemble, là, sous les lacérations du soleil ; vous mourrez tous, comme les autres.

LE FLEUVE D'ESPOIRS

Pas de nouveaux messages
un garçon au fém...
Jeu 13 Avr 2017 - 14:26
Dado Sapato Voir le dernier message
5 hurlements ♆ 13 larmes
avatar
LE LONG DE LA RIVE Un peu de vie s'écoule le long de vos traits défaits, de vos doigts malades ; c'est le fleuve qui coule le long de vos maisons, sur la rive, à quelques pas du village prisonnier des bois, des cabanes salies par le sable ; vous êtes là, si près de l'eau, toujours à observer la rive, de l'autre côté, à souhaiter, fort, les yeux fermés, de vous envoler. Et pourtant, pécheurs, vous revenez toujours. Le cœur plein d'eau, la tête vide, prisonnier sous les arbres et dans vos âmes, vous essayez de vivre paisiblement. On se sent bien, là, à entendre le bruit du fleuve, lorsque nos paupières s'épuisent ; on se sent bien, ça sonne presque paradis, toute cette végétation, et les sourires, parfois, sur les lèvres des gens. Mais il ne faut pas oublier, non, qu'il y a toujours le démon.

LA BOUCHE DE L'ENFER

Pas de nouveaux messages
topic commun #1 ...
Ven 14 Avr 2017 - 14:52
Nela Coelho Voir le dernier message
4 hurlements ♆ 26 larmes
avatar
SECTEUR MINIER La mort à vos trousses, la mort sous vos pas ; âmes macabres, yeux exorbités, vous voilà là, à même la porte du diable. On se berce doucement, la nuit, sous les cris des morts, qui parviennent de tout en bas ; un peu de calme, oui, là, sur le terrain mort de la mine. Le terrain mort, si terne, si sale, là, qui était si riche, autrefois. Vieux rêveurs, âmes détruites, rires amers ou fragments de folie, là, ils traînent tous près de la Mort, si près oui, qu'ils ne partent jamais. Comme des enfants un peu curieux, ils y mettent leur doigt, sur la plaie, y arrachent la galle, brusquement. Quitte à être maudit par le diable, autant traîner dans ses pattes, pourquoi pas.

LES PÉCHÉS CAPITAUX

Pas de nouveaux messages
we dem boys (And...
Sam 15 Avr 2017 - 10:15
Andrej Breznik Voir le dernier message
7 hurlements ♆ 23 larmes
avatar
LES LIEUX MAGIQUES Nés des songes brumeux du diable à l’ouverture de sa grotte, les griffes écarlates qui ont sculpté ces différents lieux les ont rendu sublimes pour mieux perdre les âmes qui voudraient s’y aventurer, particules du réel à l’aventure des possibles de la perdition, rien ne semble pouvoir empêcher les pupilles de se dilater du plaisir que peut susciter la malédiction, damnation si douce qu’elle en ferait oublier la corruption de l’âme.

Sujets actifs du jour
Top 20 des posteurs du jour
Top 20 des posteurs du forum
Supprimer les cookies du forum