N'oubliez pas de déclarer votre amour pour satan, en postant sur bazzart Hope
Ils sont beaux, ils sont frais, ils n'attendent que vous.
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil aux PVs Hope
on veut plus de boobs :pff:
- la surpopulation de mâles sur le forum
Pensez à privilégier les hippies, les voleurs et les pirates
afin de préserver les âmes sensibles, le forum est déconseillé aux moins de 17 ans
Si aucune fiche est postée après cinq jours, votre compte sera supprimé.

i wish i had been aborted (sal)

 :: LES MONSTRES S'ÉVEILLENT :: DONNE TON ÂME :: LES ÂMES DAMNÉES Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 32
♆ PSEUDO : rigor mortis
♆ AVATAR : jamie bell(âtre)
♆ ALIGNEMENT MORAL : LOYAL BON
♆ PERDITION : invisibilité spontanée
♆ ÉGARÉ : en orbite
♆ ENNUI TROMPÉ : épaviste ferrailleur

(#) Dim 26 Fév 2017 - 17:32
Absalom "Sal" Ledoux
Si nous considérons que la Terre est un Enfer, c'est parce que nous nous attendons à ce qu'elle soit un paradis. La Terre, c'est la Terre.
Chuck Palahniuk ▲
L'ÂME ÉGARÉE
Héritage Infortuné ♆ Ledoux, ironique patronyme de cette fratrie honnie et moquée par tout le comté. Faut les voir, les rictus goguenards soutirés aux villageois à la simple ouïe de ce matricule. Faut les entendre, les murmures qui se soulèvent, qui rapportent qu'ils ne sont rien de plus qu'une portée de barbares civilisés, qu'une bande de trisomiques attardés, d'arriérés, de résidus de capote trouée. Toute une flopée de qualificatifs péjoratifs qui ont encouragé Sal à abhorrer cette appellation aux antipodes de ceux qui le portent.  Appellation aux Origines Contrôlées ♆ Absalom, prénom vestige dorénavant dénaturé en Sal. C'était mieux avant ♆ vingt-cinq années qu'il s'interroge sur le pourquoi de son existence. Première Bouffée d'air ♆ nomade depuis le couffin, Sal a poussé son premier cri à l'arrière d'une voiture, quelque part dans le vaste état qu'est le Wyoming Papa et Maman ♆ corniaud au sang mêlé. Le peu de généalogie connue lui prête des origines israéliennes et amerloques. Dans mon lit ♆ il ne s'est jamais intéressé à tout ça, Sal, probablement par crainte de finir comme son joli coeur de père. Ca l'a toujours fait serrer la mâchoire, cette façon dont il imposait sa théorie de la femme-objet à Clint qui l'a toujours pris comme modèle. Puis ça tombe bien parce que de toute façon, personne ne s'intéresse à la risée du village alors en attendant, il se contente de vivre sa sexualité par procuration en assistant indirectement aux coucheries de son frère qui font bien trop souvent trembler les murs de leur caravane.  Degré de solitude ♆ anachorète Tromper l'ennui ♆ il passe le plus clair de son temps à braver le tétanos avec son frère au milieu des vieilles carcasses d'acier désossées qu'on leur refourgue, toujours en quête de la pièce qui leur fera dénicher le pactole. Fanatisme déclaré ♆ impie invétéré, la religion n'est rien d'autre qu'une folie collective à ses yeux la Vraie Famille ♆elle se résume à Clint et ses notions familiales plutôt confuses Tombé dans le trou à rat ♆ ça fait presque une demi-vie maintenant que les bourlingueurs qu'ils étaient ont jeté l'ancre à São Poeira   La nouvelle famille ♆ déchet
L'ANGE DÉCHU
 (un) Sal n’était encore qu’un nourrisson lorsque sa mère et lui ont embarqué dans le convoi infernal des Ledoux mais elle lui a raconté maintes fois ce souvenir avec une telle précision dans les détails qu’il peut presque la revivre sans même s’en souvenir. Il faisait nuit noire, elle arpentait l’accotement de cette route quasi déserte, des ampoules aux pieds à force d’avoir trop usé sa semelle sur le bitume. Les voitures l’écrasaient sans pour autant daigner s’arrêter ni même lui accorder un regard, la méprenant sans doute pour la dame blanche des légendes urbaines qu’on se racontait à la lumière blafarde d’une lampe torche. Une caravane branlante a fini par l’interpeler d’un coup de klaxon et la ramasser. Sal, il n’a jamais osé demandé à sa vieille si le père Ledoux un peu trop ébréché ne l’avait confondu avec une catin, ce soir-là, mais ça lui aurait brisé le coeur d'être confrontée à cette idée, alors il s'est juste contenté de le penser très fort.  (deux) depuis le jour où le doyen Ledoux a failli envoyer sa mère ad patres, Sal a pris l’habitude de lui rédiger des lettres dans lesquels il lui racontait ses journées pour qu’elle n’en perde pas une miette quand elle se réveillerait. C’était sans savoir que cette image d’elle gisant dans une mare de sang serait la dernière qu’il garderait d’elle telle qu’il l’avait connue. Il la comprend cela dit, d’avoir préféré rester vivre dans son inconscient plutôt que de passer une vie à se faire rosser par ce fêlé terminé à la pisse. Il lui en a voulu aussi, de l’avoir laissé aux griffes de ces animaux. Il ne demande qu’à la revoir et l’étreindre jusqu’à ce qu’elle en étouffe mais il a bien trop peur qu’elle ne le reconnaisse pas, alors il se contente de grappiller de ses nouvelles auprès du personnel médical par téléphone. Maintenant, ses lettres ont pris la tournure d’un journal intime où il déverse toute sa haine à l’encontre de Jordan et du monstre qu’il a engendré (trois) il a bien essayé, Sal, de tout plaquer là et de partir le vent dans le dos vers de meilleurs horizons. Il n’a jamais eu le temps de les voir venir. L’esprit conditionné par toute cette violence et cette dépravation dans laquelle il baigne depuis l’enfance, il réalise bien vite qu’il ne survivrait pas, dehors, et qu’il est bien absurde de sa part de penser pouvoir se détacher aussi facilement de ce pan de sa vie. Il suffoque à chaque enjambée qui l’éloigne un peu plus de leur tanière. Et, entravé dans ce rejet psychologique du monde extérieur, il ne met jamais longtemps à y revenir la queue entre les jambes sous une pluie de railleries bien méritées de la part de ce lourdingue de Clint. (quatre) on peut pas le louper, Sal, quand il part chercher des vivres au village toujours accompagné de Moltesse et de son bât. Moltesse, c'est cette vieille carne qu'il a un jour récupéré à moitié crevée par la soif, attachée à un arbre en allant cueillir des champignons. Ils se sont de suite entendu comme larrons en foire, deux véritables âmes soeur d'espèce différente. Clint a même accepté qu'elle prenne ses quartiers au terrain. Faut dire que le nombre d'intrusions dans l'empire Ledoux a considérablement dégringolé depuis qu'elle est là pour jouer les sentinelles. Y a pas plus dissuasif qu'une mule qui fait claquer des mâchoires et qui brait à la mort dès que quelqu'un approche sa propriété de trop près, c'est garanti. (cinq) si son aîné est un fervent adepte des armes à feu, ce sont les armes blanches qui font battre le coeur de Sal. Il passe ses journées à faire voltiger son couteau papillon dans les airs. Les  encoches laissée çà et là dans les murs de la caravane sont là pour en témoigner. (six) trop pauvre pour l'addiction, l'idiot se rabat sur la came des miséreux, les soirs où la réalité devient trop écrasante, où le besoin de divaguer devient trop pressant pour être ignoré. Colle, codéine et autres substances nocives à moins de dix dollars sont ses premiers choix. (sept) à force de rôder dans les brocantes, Sal est un jour tombé sur un handpan pour une bouchée de pain, au milieu d'autres bricoles et pacotilles sans intérêt. Cet instrument aux allures de soucoupe volante lui a direct plu et depuis, il ne se passe pas un jour sans qu'il n'en joue.(huit)aucun des deux frères ne veut se coltiner la corvée du ménage de la caravane, c’est certainement pourquoi les Ledoux  vivent dans un capharnaüm sans nom, là où les insectes, les champignons et l’humanité cohabitent en toute harmonie. Il ne compte plus le nombre de fois où le câble de la télé a dû être rafistolé parce qu’il avait été grignoté par les rongeurs. C’est sans parler de la vaisselle sale qui s’amoncelle de toute part, les immondices et les vêtements crottés qui jonchent le sol en attendant d’être lavés à la rivière faute d’avoir accès à l’eau courante. Une véritable poubelle géante. Même la décharge du dehors parait plus propre que ce taudis insalubre. (neuf)Sal n’est pas ce genre de personne à accorder une valeur sentimentale aux objets mais s’il y a bien deux breloques dont il ne se sépare jamais, c’est de ce médaillon photo renfermant un cliché de sa mère et de ce sac mojo censé le protéger du mauvais œil qui lui a été légué par une veille bohémienne perchée qui vagabondait au même endroit qu’eux.  (dix) (dix)  il n’y a pas besoin de tendre l’oreille pour ouïr les frelots se chamailler dans un charabia manouche. C’est qu’ils beuglent tellement fort que même le village doit les entendre.  
LE DÉMON EXPIÉ
invisibilitéTransparent, Sal l’a toujours été. Ca a commencé bien avant que ce fléau du diable ne le fauche. Il se souvient de toutes ces réunions familiales où il n’était rien d’autre qu’un spectre. Pendant que les deux autres Ledoux posaient leurs couilles sur la table et tapaient du poing, sa parole comptait pour du vent. On discutait en aparté sans jamais le concerter et dès qu’il avait le malheur de se manifester, on lui disait bien vite de fermer sa gueule. Il en allait de même avec les connaissances de leur père, il était toujours occulté par Clint le fils prodige. Magnanime dans l’âme, Sal ne leur en a jamais tenu rigueur. Il se mettait à leur place et se disait que lui aussi se serait très certainement ignoré s’il avait eu un vrai mâle bien bâti et solide comme un roc à ses côtés. Parce qu’il est né homme Clint, il n’a jamais connu de phase de transition intermédiaire, son gredin de père lui a volé son innocence d’enfant, alors c’est pas bien étonnant que Sal passe pour un tocard déficient bon à abattre d’une balle dans la tête en comparaison.  Les choses commençaient à aller mieux entre eux depuis que le père Ledoux a été évincé de leur quotidien. Clint se montrait moins fermé et les frères avaient même réussi à rétablir un certain climat d’entendre mais l’ironie a voulu que la plaisanterie se poursuive. A chaque fois que son opinion est sollicitée ou que quelqu’un lui témoigne une once d’intérêt, les atomes de Sal se dématérialisent jusqu’à se dissiper complétement et le rendre invisible. Bien sûr, ces épisodes se produisent de façon tout à fait chaotique, jamais quand il l’a projeté. Pourtant, ça lui plairait bien parfois de se désintégrer quand Clint le pourchasse pour le houspiller à propos d’une erreur qu’il aurait commise ou pour lorgner les jolies filles de l’avenue en toute discrétion mais faut croire que ça serait trop beau.  
LES GRIFFES DU DIABLE
Sal, il en a voulu longtemps à cette foutue bagnole d’être tombée en rade dans un endroit aussi reculé et inhospitalier que Sao Peiro. Puis bien sûr, il a aussi blâmé pour ne jamais avoir trouvé la volonté d’en repartir. Il lui avait pourtant dit que c’était temporaire, mais après dix ans, ça ne relève plus du temporaire, hein ? Il a bien fini par s’acclimater à cette vie de sédentarité. De toute façon, entre ici et ailleurs, il n’y a pas grand-chose qui change. Partout où ils trainent leurs carcasses, il y aura toujours des langues qui claqueront pour lancer des racontars sur leur renommée et à moins de leur amputer le muscle buccal, y a pas vraiment de moyen d’arrêter ça. Reclus, Sal serait bien resté cloîtrer en dedans des frontières grillagées de leur propriété si Clint n’avait pas été là pour l’envoyer aux commissions sous la menace d’un fusil sur la tempe. Les Ledoux sont la preuve qu’il existe deux espèces de bêtes sur terre : celles qui encornent tout ce qui bouge sur leur passage pour masquer leur vulnérabilité et celles qui se replient dans leur terrier jusqu’à ce que le danger se dissipe.  
AU DELÀ DES DUNES
Joli prénom ♆Eulalie.   Pseudo pas beau ♆ rigor mortis. Nombre d'hivers endurés ♆ vingt-deux de trop. Pierre précieuse préférée ♆ oeil du tigre Compagnie de voyage ♆ je me suis perdue Mot doux ♆ c'est laid, j'adoreDegré d'addiction ♆ autant de jours qu'il y a dans une semaine Tête de cochon ♆ Jamie Bell Remerciements ♆  bannière de rigor mortis, avatars de ORESTE Mot d'amour en plus ♆ Gaby me glisse à l'oreillette que les gif du profil ne devraient pas être aussi inapparents  
unnatural selection


5 mars 2007

Le couperet a fini par tomber pour P’pa. Il a pris quinze ans de bagne pour ce qu’il t’a fait.  Et dire que s’il t’avait tuée, ça aurait pu être l’injection létale. T’es morte cérébralement, c’est un peu la même chose, non ? Enfin au moins je suis sûr qu’il aura pas de réduction de peine pour bonne conduite lui, on devrait avoir la paix pour un moment. Clint a très mal encaissé le choc. J’pensais pas que ça le heurterait à ce point. La nouvelle l’a carrément ébranlé. J’suis parti me promener avec Moltesse et quand j’suis rentré il s’était saigné les veines. Ca m’a vraiment secoué d’le voir dans cet état de détresse. J’ai rien vu venir j’te jure, y avait aucun signe avant coureur. Quand je l’ai quitté il était normal, aussi infect qu’à son habitude, vraiment pas de quoi se faire du mouron pour lui et à mon retour, je le retrouve à se vider de son sang. Tu t’souviens l’histoire du roseau et du chêne avec laquelle tu me bassinais toujours quand j’étais môme et que je te disais que je voulais être comme Clint quand je serais grand  ? Bah t’avais peut-être raison, Clint ça serait peut-être bien un putain de chêne qui se fait passer pour un roseau. Merde quoi, où va le monde si même ce fichu roseau se met à céder maintenant ? Il court droit à sa perte, ouais. D’abord, j’ai voulu le maraver, pour le réanimer puis aussi un peu pour lui remettre les idées en place parce que mine de rien, ça m’a foutu la rage de voir l’emprise que P’pa avait encore sur lui, même sous les loquets. Puis après, j’me suis ressaisi et j’me suis dit qu’il était juste aussi paumé que moi je t’ai perdue et que ce crevard de Jordan méritait pas que Clint cane pour lui. J’me dis qu’il finira bien par le réaliser de lui-même que son pseudo dieu vivant de père n’est rien d’autre qu’un imposteur. J’en garde l’espoir, en tout cas. Enfin, tout ça m’a appris que t’as beau distribuer des branlées à la pelle, c’est toujours la vie qui te cognera en dernier tu vois. J’ai quand même hâte qu’il revienne, cela dit. C’est beaucoup trop calme ici, je supporte pas ce silence. Je pourrais m’en cogner la tête au mur sérieux. J’ai beau avoir la télé qui braille en bruit de fond, ça remplacera jamais les cris et le fracas habituel. Ca fait que quelques heures là mais les mugissements de Clint me manquent déjà. Ca peut paraitre dingue mais j’en viendrais presque à regretter le temps où on vivait tous ensemble, avant que ça ne vole en éclat. On était quand même pas si mal loti en dehors des passes où vous vous foutiez sur la gueule, toi et P’pa. Puis toi non plus tu devais pas être si malheureuse que ça, tu serais jamais restée sinon. J’le sais parce que les filles amourachées que Clint ramène à la maison, elles restent jamais plus de quelques jours quand elles se rendent compte qu’il a la main lourde. Puis je t’ai menti, c’est pas si calme en fait. Y a Rambo qui fait que chouiner devant la porte d’entrée et la gratter à s’en user les griffes au moindre bruit. Tu sais Rambo c’est ce sale cabot plein de nœuds que Clint s’est ramassé je sais pas trop où. Tu verrais comment il est avec lui, tu peinerais à le reconnaitre. Il le respecte plus que ses semblables, c’est complétement dingue. J’en arrive même à être jaloux de lui parfois, tu te rends compte ? Comment tu fais comprendre à un chien qu’il y a pas de quoi s’en faire ? Fin, j’veux dire, tu connais Clint, il va se sortir de là dès qu’il en aura l’occasion. Tu le vois toi, se laisser trifouiller le cerveau par des charlatans qui vont le déclarer narvalo, hein ? Moi pas. J’ai un peu peur de sa réaction quand il va rentrer. Il va sûrement vouloir me refaire la dentition pour lui avoir foutu des bâtons dans les roues mais j’men fous. J’lui devais bien ça à ce bourrin. C’est vrai après tout, il m’a pas chassé de la camping quand P’pa a été jeté au trou alors qu’il avait toutes les raisons de le faire et moi je suis sensé le laisser crever seul comme rat parce que monsieur l’a décidé ? Non, non, c’est pas comme ça que ça marche. J’suis pas un putain d’ingrat moi puis au pire si c’est ce qu’il voulait vraiment, il réessayera, hein ? Allez, sur cette note joyeuse, je décampe, j’ai un matelas à savonner , même si je crois que ça serait plus simple de le changer de suite vu tout ce que vous lui avez fait voir ces derniers temps.

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 219
♆ PSEUDO : ECTOPLASM.
♆ AVATAR : MATTHIAS SCHOENAERTS, UNE FOIS.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE BON
♆ PERDITION : CHANGEMENT DE SEXE ÉPHÉMÈRE. (MARION COTILLARD SOUS SA FORME FÉMININE)
♆ ÉGARÉ : DANS SA CARAVANE, PERDUE AU MILIEU DE SA CASSE.
♆ ENNUI TROMPÉ : PASSION NATURELLE POUR LA FERRAILLE.

(#) Dim 26 Fév 2017 - 17:37
OH NON PAS LUI, en tout cas j'ai bien fait de te proposer Jamie, il est grave bg robert
maïté arrête de m'écouter faire des cochonneries, c'est pas sain.

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

La vie est construite sur une faille
et j'espère tout s'effondrera.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 79
♆ PSEUDO : P&H
♆ AVATAR : contrairement au reste ici, seydoux.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE BON
♆ PERDITION : Divinité de sainteté, elle incarne la normalité. Immunisée, le monde change autour d'elle sans qu'elle ne puisse rien y faire.
♆ ÉGARÉ : A la mairie, un peu partout, les ruelles sales ne sont pas si nombreuses.
♆ ENNUI TROMPÉ : Debout au milieu des camés, elle incarne une certaine stabilité. Les faux-semblants sont de mise, et la mairie son terrain de jeu.

(#) Dim 26 Fév 2017 - 17:44
LE CLAN DES TOUT DOUX est complet Cunnilingus

(je sors)
(bienvenue, ton frère est cool et ta tronche canon robert )
(courage pour la fiche)

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

hidden figures
On a long enough timeline, the survival rate for everyone drops to zero.
Revenir en haut Aller en bas
Felipe Da Silva
BEAST OF LUST
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 262
♆ PSEUDO : NAGRON.
♆ AVATAR : PEDRO PASCAL.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE NEUTRE
♆ PERDITION : LE NOMBRE D'INDIVIDUS AVEC QUI VOUS AVEZ COUCHÉ TOUT AU LONG DE VOTRE VIE S'AFFICHE SUR VOTRE MAIN ET SEULES SES PUPILLES LE VOIENT.
♆ ÉGARÉ : AU BORDEL, ENTRE TES CUISSES, PROCHE DE LA DEMEURE DU DIABLE.
♆ ENNUI TROMPÉ : GÉRANT DU BORDEL DE SÃO POEIRA, PROSTITUÉ QUI DÉCIDE AVEC QUI IL ÉCARTERA LES JAMBES OU QUI LES ÉCARTERA POUR LUI, BRAS MUSCLÉ QUI DÉFEND SON TERRITOIRE ET SES PROTÉGÉ(E)S.

(#) Dim 26 Fév 2017 - 18:41
@Sal Ledoux a écrit:
il se contente de vivre sa sexualité par procuration en assistant indirectement aux coucheries de son frère qui font bien trop souvent trembler les murs de leur caravane.

Le jeune frangin intrusif par excellence, il me plaît déjà perv Enfin tu sais si tu veux, pour t'initier à ta sexualité, y'a aussi les portes du bordel qui sont grandes ouvertes niark
En tout cas même si t'as pas l'air si doux que ça, j'aime beaucoup ta tête gnah

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

You had just begun to explore the dark, our funeral pyre and we are here to revel forevermore. You just had to know all about the world but you will never know. The world is on fire and you are here to — .
stay and burn with me
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 115
♆ PSEUDO : DENFERT.
♆ AVATAR : MICKEY MOUSE.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE MAUVAIS
♆ ENNUI TROMPÉ : GÊNEUR À TEMPS PLEIN, LE LEGS QUI MOISI DANS UNE CHAMBRE FORTE, ÉPARGNÉ JUSQU'À CE QUE LES RENNES SOIENT REFILÉES DES POGNES DE PAPA AUX SIENNES BIEN QUE LES BIFTONS SOIENT DÉROUTÉES DE TOUTE VALEUR. CABALE QU'IL DOMINE AVEC LUI, EMPIRE ORGIASTIQUE QU'ON LUI OFFRE COMME UN CŒUR SUR UN PLATEAU D'ARGENT. NON, DÉFINITIVEMENT BELPHEGOR, EMMERDEUR LÉGATAIRE D'UNE HÉGÉMONIE SOUILLÉE NE SE CHAGRINE PAS DE SES UNIQUES AFFAIRES.

(#) Dim 26 Fév 2017 - 20:01
et voilà le frérot. perv mais qu'il est tout beau, c'est de la famille à croire. gnah
et ce prénom fait frétiller le vilain satan en moi.
que nenni. faut demander de l'aide mon ami, on va pas te laisser te contenter de ta pauvre veuve poignet. niark si tu viens chez mon papa lors des soirées je te promets d'être repu pour le mois au moins.

allez bon courage, la bise sur tes deux oreilles. :chou:
Revenir en haut Aller en bas
Bélial Chateminoy
SATAN M'HABITE
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 326
♆ PSEUDO : AMIANTE.
♆ AVATAR : DIEU DEPP.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE MAUVAIS
♆ PERDITION : LES ANNÉES S'AJOUTENT ET DISPARAISSENT. LE TEMPS NE FAIT PLUS EFFET SUR SES TRAITS. TANTÔT ENFANT AUX MAINS BALADEUSES, ADULTE AUX SOURIRES CRASSES ET VIEILLARD AUX MOTS AIGRIS.
♆ ÉGARÉ : DANS L'ANTRE DE SATAN.
♆ ENNUI TROMPÉ : GOUROU SATANISTE. CHIEUR, FARCEUR, EN MISSION POUR LUCIFER POUR FAIRE DE VOTRE VIE, UN ENFER.

(#) Lun 27 Fév 2017 - 5:59
ah ouais le frère est nettement mieux dis donc robert What a Face
beh faut sortir un peu d'entre les carcasses de bagnoles, tu verrais, on fait pleins de choses amusantes dehors gnah

allez bienvenue parmi nous, j'ai hâte de voir ce que vous allez nous trafiquer avec l'autre grand dadet surtout si les ledoux deviennent durs perv -pan-

(sinon c'est quoi le souci avec le gif de profil exactement ? )

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 136
♆ PSEUDO : vntmlsc.
♆ AVATAR : Alaska Tunderfvck 5000.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE MAUVAIS
♆ PERDITION : Des voix qui se mêlent aux bêlements des créatures du diable, la grande Divine peut communiquer avec les chèvres et, à son plus grand malheur, les quelques unes qu'elle rencontre finissent toujours par la suivre.
♆ ÉGARÉ : Des quelques mois qu'elle a mis à rénover le théâtre, elle ne l'a plus jamais quitté, cinq ans à rester enfermée dans sa forteresse et à n'en sortir que pour faire baver les quelques crapauds qui voudraient la voir crever.
♆ ENNUI TROMPÉ : Main de fer qui frappe les charbons pour en faire des diamants, vitrine du théâtre et chef d'orchestre des nuits de lumière, Divine gère le théâtre et n'est pas prête d'y perdre son contrôle.

(#) Lun 27 Fév 2017 - 16:22
Y'a pas à dire, niveau famille vous mettez la barre haute ! Bienvenue parmi nous, j'ai hâte de voir ta fiche se remplir d'avantage !

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

sweet child of mine
you're divine
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 40
♆ PSEUDO : pipelette
♆ AVATAR : Felix Bujo
♆ ALIGNEMENT MORAL : NEUTRE MAUVAIS
♆ PERDITION : Semance rajeunissante, potion de jouvence collante et repoussante.
♆ ÉGARÉ : Le bordel pour maison, on le promène de temps à autre comme un chien qui a besoin d'air pur.
♆ ENNUI TROMPÉ : Catin du village, chouchou de Felipe.

(#) Mar 28 Fév 2017 - 18:58
1000 fois mieux que ton frère, j'aime.
En même temps, c'est pas compliqué.
Mais tu relèves très bien le défi. perv
Tout ça s'annonce prometteur, j'en veux plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 32
♆ PSEUDO : rigor mortis
♆ AVATAR : jamie bell(âtre)
♆ ALIGNEMENT MORAL : LOYAL BON
♆ PERDITION : invisibilité spontanée
♆ ÉGARÉ : en orbite
♆ ENNUI TROMPÉ : épaviste ferrailleur

(#) Mar 28 Fév 2017 - 20:11
(CLINT) j'ai toujours dit que tu devrais vendre tes conseils, ça te ferait des couilles en or russe
(OFELIA)(DIVINE) merci à vous
(BELPHEGOR)(FELIPE) qui sait peut être qu'un jour on le prendra à faire du lèche-vitrine dans vos beaux quartiers Cunnilingus
(BELIAL) plus qu'à trouver comment nous faire durcir alors siffle
puis sinon je sais pas si c'est nous les manchots, mais les gif apparaissent ni dans le profil ni dans les messages
(NINO) pourquoi t'es méchant avec lui comme ça ? c'est à cause de son gros nez c'est ça ?  ange (jtm clint)

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 219
♆ PSEUDO : ECTOPLASM.
♆ AVATAR : MATTHIAS SCHOENAERTS, UNE FOIS.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE BON
♆ PERDITION : CHANGEMENT DE SEXE ÉPHÉMÈRE. (MARION COTILLARD SOUS SA FORME FÉMININE)
♆ ÉGARÉ : DANS SA CARAVANE, PERDUE AU MILIEU DE SA CASSE.
♆ ENNUI TROMPÉ : PASSION NATURELLE POUR LA FERRAILLE.

(#) Mer 1 Mar 2017 - 0:41


je vois vraiment pas de quoi tu parles

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

La vie est construite sur une faille
et j'espère tout s'effondrera.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 32
♆ PSEUDO : rigor mortis
♆ AVATAR : jamie bell(âtre)
♆ ALIGNEMENT MORAL : LOYAL BON
♆ PERDITION : invisibilité spontanée
♆ ÉGARÉ : en orbite
♆ ENNUI TROMPÉ : épaviste ferrailleur

(#) Mer 1 Mar 2017 - 0:42

t'es sûr ?

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 219
♆ PSEUDO : ECTOPLASM.
♆ AVATAR : MATTHIAS SCHOENAERTS, UNE FOIS.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE BON
♆ PERDITION : CHANGEMENT DE SEXE ÉPHÉMÈRE. (MARION COTILLARD SOUS SA FORME FÉMININE)
♆ ÉGARÉ : DANS SA CARAVANE, PERDUE AU MILIEU DE SA CASSE.
♆ ENNUI TROMPÉ : PASSION NATURELLE POUR LA FERRAILLE.

(#) Mer 1 Mar 2017 - 0:44

trop mignon cette photo de toi petit

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

La vie est construite sur une faille
et j'espère tout s'effondrera.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 32
♆ PSEUDO : rigor mortis
♆ AVATAR : jamie bell(âtre)
♆ ALIGNEMENT MORAL : LOYAL BON
♆ PERDITION : invisibilité spontanée
♆ ÉGARÉ : en orbite
♆ ENNUI TROMPÉ : épaviste ferrailleur

(#) Mer 1 Mar 2017 - 0:51
c'est pour mieux écouter tes conneries mon enfant

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 219
♆ PSEUDO : ECTOPLASM.
♆ AVATAR : MATTHIAS SCHOENAERTS, UNE FOIS.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE BON
♆ PERDITION : CHANGEMENT DE SEXE ÉPHÉMÈRE. (MARION COTILLARD SOUS SA FORME FÉMININE)
♆ ÉGARÉ : DANS SA CARAVANE, PERDUE AU MILIEU DE SA CASSE.
♆ ENNUI TROMPÉ : PASSION NATURELLE POUR LA FERRAILLE.

(#) Lun 6 Mar 2017 - 17:55
UN PEU DE NERFS
COMPTE PAS SUR MOI POUR ÉLEVER NOTRE FUTUR ENFANT TOUT SEUL.
achab

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

La vie est construite sur une faille
et j'espère tout s'effondrera.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 32
♆ PSEUDO : rigor mortis
♆ AVATAR : jamie bell(âtre)
♆ ALIGNEMENT MORAL : LOYAL BON
♆ PERDITION : invisibilité spontanée
♆ ÉGARÉ : en orbite
♆ ENNUI TROMPÉ : épaviste ferrailleur

(#) Lun 6 Mar 2017 - 17:58
TG JE SUIS A FOND LA

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOUTUE VERMINE :: LES MONSTRES S'ÉVEILLENT :: DONNE TON ÂME :: LES ÂMES DAMNÉES-
Sauter vers: