N'oubliez pas de déclarer votre amour pour satan, en postant sur bazzart Hope
Ils sont beaux, ils sont frais, ils n'attendent que vous.
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil aux PVs Hope
on veut plus de boobs :pff:
- la surpopulation de mâles sur le forum
Pensez à privilégier les hippies, les voleurs et les pirates
afin de préserver les âmes sensibles, le forum est déconseillé aux moins de 17 ans
Si aucune fiche est postée après cinq jours, votre compte sera supprimé.

avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 219
♆ PSEUDO : ECTOPLASM.
♆ AVATAR : MATTHIAS SCHOENAERTS, UNE FOIS.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE BON
♆ PERDITION : CHANGEMENT DE SEXE ÉPHÉMÈRE. (MARION COTILLARD SOUS SA FORME FÉMININE)
♆ ÉGARÉ : DANS SA CARAVANE, PERDUE AU MILIEU DE SA CASSE.
♆ ENNUI TROMPÉ : PASSION NATURELLE POUR LA FERRAILLE.

(#) Dim 26 Fév 2017 - 1:28
clint ledoux
Les dingues et les paumés jouent avec leurs manies, Dans leurs chambres blindées, leurs fleurs sont carnivores. Et quand leurs monstres crient trop près de la sortie, Ils accouchent des scorpions et pleurent des mandragores. Et leurs aéroports se transforment en bunkers, À quatre heures du matin derrière un téléphone. Quand leurs voix qui s'appellent se changent en revolvers. Et s'invitent à calter en se gueulant "come on!"
HUBERT FELIX THEFAINE ▲
L'ÂME ÉGARÉE
Héritage Infortuné ♆ Ledoux, cette famille de tarés qui nous faisait faire la grimace à chaque fois qu'on les voyait installer leur caravane à deux sous en bordure de village. Ils n'ont jamais rien eu de tendre si ce n'est leur nom, ce ne sont qu'un amas de violences. Appellation aux Origines Contrôlées ♆ On associe toujours Clint à Sal, son petit frère mais pour aller plus vite, les villageois les appellent les consanguins. C'était mieux avant ♆ La quarantaine approche mais il est resté le même : une brute sans cervelle. Première Bouffée d'air ♆ Cette trogne mal faite provient de loin, dans une bourgade du Wyoming qu'il n'a plus vu depuis des années. Il a la sensation que cette époque là n'a été qu'un long rêve. Papa et Maman ♆ Alors qu'il était bourré, son père lui a une fois dit que sa mère était roumaine mais il n'en a jamais eu les preuves. De toute façon, cela lui importe peu, Clint ne se souvient pas d'elle. Tout en lui porte le drapeau sale de l'amérique. Dans mon lit ♆ Il est du genre  à prendre sans demander parce que son père lui a toujours dit que les femmes ne servaient qu'à ça. Depuis le temps, Clint doit avoir des gosses à tour de bras mais elles ne sont jamais venues lui dire.  Degré de solitude ♆ Seul comme un chien, celles qui se sont aventurées à l'aimer ont terminé constellées de bleus. Tromper l'ennui ♆ leur caravane dégueulasse est installée au milieu de carcasses de bagnoles. Ce sont eux qui vous accueillent avec un flingue sur la tempe lorsque vous y entrez. Ce sont les fantômes de casse, on les voit presque jamais en sortir. Fanatisme déclaré ♆ Il réfléchit pas assez pour penser à ce genre de conneries. Et puis, il n'y croit pas, lui, à une force divine qui pourrait le sortir de tout ce merdier. Son unique idole reste son père. la Vraie Famille ♆ Clint passe le plus clair de son temps à se détester avec son frère. Ils ne peuvent pas se supporter mais ne se quittent jamais. En dehors de leur déchetterie féraillée, ils ne connaissent rien de ceux qui les entourent. Tombé dans le trou à rat ♆ Ils sont là depuis dix ans. Dix ans, ce n'est pas grand chose lorsqu'on est habitué à sa condition. La nouvelle famille ♆ salaud.
L'ANGE DÉCHU
(un) Son père était un sale con qui vivait de cambriolages et de violence. Après avoir engrossé une gamine, celui-ci lui a dérobé le môme sans lui laisser le choix. Il l'a frappé si fort qu'elle n'a pu rattraper son adorable Clint. Le salaud avait seulement besoin d'un môme à qui donner sa mauvaise influence et une âme à noircir de ses saloperies. (deux) Le père a rencontré une autre poupée qu'il a enfermé dans son filet. Elle lui a dit qu'elle avait déjà un gamin et il l'a accepté, du moins suffisamment pour l'adopter. Sal a passé toute sa jeunesse à être méprisé par un beau-père taré pendant que Clint était considéré tel un Dieu. Le néant qui s'est insinué entre eux n'a fait que les programmer à se haïr. (trois) Aveuglé, écervelé, Clint est devenu la copie conforme d'un monstre. En pire. Parce que lorsque l'on s'inspire de quelque chose qui existe déjà, on ne peut que le peaufiner et le rendre encore plus poussé, dans ses moindres vices. (quatre) Ils ne formaient pas une famille recomposée, le mariage et l'adoption n'était qu'un bouclier faussement parfait. Il y a toujours eu deux familles en une, bien séparées, par un grand mur de barbelés pour ne surtout pas s'effleurer. C'est à cause de ça que Clint et Sal n'ont jamais pu s'aimer. A cause de ce même mur qu'un soir de colère, le père Ledoux s'en est pris à son épouse, si fort qu'elle est tombée dans le coma pour en revenir légume. (cinq) Le voir croupir en prison n'a fait que renforcer l'adoration de Clint pour son père. Il sait, qu'un jour, son vieux sortira de là pour venir les rejoindre dans ce trou à rats. Les années de sa vie à traverser les états en caravane avec son père sont les plus belles de sa vie. (six) Trois chiens tiennent la garde de la casse mais son préféré, c'est le quatrième, un shih tzu de quatre ans qu'il a nommé Rambo. Clint l'a récupéré chez une vieille dame du coin et depuis ne l'a plus lâché. Il pue de la gueule, il tremble à longueur de temps, pisse partout et gueule sans cesse mais Rambo reste le plus dorloté de la caravane. (sept) Clint est si froid insensible qu'il ne chiale plus, même en rêve. A croire que la sécheresse du désert lui a bouffé ses larmes. (huit) Il a déjà été avec une fille pendant trois ans. Un avion de chasse avec une paire de fesses à rendre dingue tous les types. Il ne sait même pas, Clint, pourquoi elle s'est attardée sur lui, l'idée folle qu'elle a pu avoir de l'aimer. Comme toujours avec lui, les choses se sont envenimées. La nymphe est retournée dans les bras de sa mère, une mâchoire cassée, trop douloureuse pour être capable de pleurer. Depuis, à chaque fois qu'elle croise Clint, elle lui tend un doigt d'honneur accompagné d'une grimace pleine de haine. (neuf) Il a pour habitude d'aller se baigner nu dans le fleuve sous sa forme féminine pour que personne ne fasse le lien avec lui. Clint y va toujours à la même heure et le même jour, lorsque le soleil se couche et que plus personne ne traîne dans le coin. (dix) Irène, c'est le prénom qu'il utilise une fois devenu femme. Irène, celle qu'il déteste mais dont il ne peut pleinement se passer. Irène, sa malédiction.
LE DÉMON EXPIÉ
CHANGEMENT DE SEXE TEMPORAIRE On l'a programmé à détester les femmes, à un tel point que cela est ancré au plus profond de son âme. Avant d'arriver dans ce trou, Clint les tabassait, les maltraitait, n'en faisait qu'à sa tête. Alors qu'il s'apprêtait à abuser d'une gamine qui n'avait rien demandé, le grand a senti son corps se transformer. C'était comme entrer dans une mer gelée. Clint n'a eu qu'à baisser son regard sur son corps nu pour comprendre ce qu'il se passait. Le diable se moquait de lui, faisant disparaître sa virilité pour le transformer en tout ce qu'il avait toujours détesté : une femme. Il s'est tellement dégoûté les premières années de son arrivée que Clint ne cessait de se transformer sans pouvoir rien contrôler. Une seconde, il était lui et celle d'après, sa poitrine se développait en même temps que ses longs cheveux, prenant une couleur d'ébène à sa transformation. Dix ans, cela fait dix ans qu'il dissimule au mieux son secret. Clint a découvert quelques sensations concernant la femme vivant en lui mais il les déteste, si violemment qu'une fois redevenu homme, il se force à les oublier. Aujourd'hui, si Clint devient femme, ce n'est que par instinct, comme si celle-ci vivait à l'intérieur de lui, si vivement qu'il ne peut s'empêcher de lui faire prendre vie. Quelques soirs, par sournoiserie, on peut l'apercevoir allumer des hommes et finalement s'évanouir dans la nature, prétextant une urgence, sans jamais les satisfaire. Irène la garce, certains disent qu'elle n'est qu'une hallucination de ces alcooliques du coin. 
LES GRIFFES DU DIABLE
La famille Ledoux, dérangée et dérangeante n'a cessé de silloner les routes tout au long de leur existence. Ils ne restaient jamais plus de trois semaines au même endroit et rien ne leur faisait jamais peur. Les choses ont mal tourné lorsque le pilier Ledoux s'est retrouvé en taule. Les fils ont continué la route, seuls, jusqu'à ce que leur bagnole tombe en panne. Ils ne devaient rester qu'un jour ou deux, le temps qu'on la leur répare mais ce jour n'est jamais arrivé et cela fait dix ans qu'ils y sont. Déjà qu'ils ne possédaient pas beaucoup de neurones, le soleil a brûlé ceux qu'il leur restait. Bêtes et disciplinés, les bêtes n'ont jamais essayé de se tirer. La captivité, c'est peut-être l'unique chose qu'il leur fallait après une vie d'infinis horizons. Pendant tout ce temps, on les a plus fait chier que le contraire. Clint est l'ombre de la casse. Il vit au milieu de son cimetière de bagnoles et en sort si peu. La rumeur dit qu'un grand type vous accueille avec un fusil de chasse à la main. Il a toujours eu des lacunes en relation sociale, c'est pour cette raison qu'il en a si peu. Personne ne le connaît vraiment, à Clint et si peu s'aventurent à venir l'emmerder mais on sait qu'il est efficace ; Que ce soit pour le boulot ou pour casser le nez des vermines qui tentent de lui chourer sa ferraille. 
AU DELÀ DES DUNES
Joli prénom ♆ le même qu'un ange.  Pseudo pas beau ♆ ECTOPLASM. Nombre d'hivers endurés ♆ on est obligé de parler de ça ? Pierre précieuse préférée ♆ merlinite.  Compagnie de voyage ♆ à bord de mon vaisseau spatial t'vois. Mot doux ♆ c'est mochechechecheche. Degré d'addiction ♆ tout.le.temps. Tête de cochon ♆ Matthias jaimelesfrites Schoenaerts. Remerciements ♆ rigor mortis, fassylover & sparkle. Mot d'amour en plus ♆ il manque des smileys de chat indispensables  intense  
un pavé à la place du cerveau

Les pères ... Parlons-en. Des êtres à vomir ! Ils sont le mal en personne. Ils sont chargés de tout ce qu'il y a de laid dans l'humanité. Il n'existe pas de père correct. C'est parce que le rôle des pères est mauvais. Les pères stricts, les pères doux,les pères modérés, sont tout aussi mauvais les uns que les autres. Ils nous barrent la route dans l'existence en se déchargeant sur nous de leurs complexes d'infériorité, de leurs aspirations non réalisées, de leurs ressentiments, de leurs idéaux, de leurs faiblesses qu'ils n'ont jamais avouées à personne, de leurs fautes, de leurs rêves suaves et des maximes auxquelles ils n'ont jamais eu le courage de se conformer.


Comment un enfant peut-il grandir lorsqu'il est né pour être dans l'ombre de son père ? Son père, presque deux mètres de musculature et de rage innée. Plus de cent kilos de méchanceté pure et dure. Clint s'est développé dans l'organisme d'une femme qu'il n'a jamais eu la chance de connaître. Jordan lui a volé le droit de grandir en présence de celle qui l'avait aimé pendant neuf mois. Il ne lui a jamais vraiment parlé d'elle, à croire que sa mère était seulement une légende. Il n'a jamais rien connu d'autre, Clint, que la présence étouffante de son père. C'est à cause de lui s'il a évolué si rapidement sur certains points et si lentement sur d'autres. A dix ans, le môme savait déjà siphonner le réservoir des bagnoles comme s'il avait fait ça toute sa vie. Il lui arrivait de dégueuler à moitié lorsqu'il aspirait trop fort dans les tuyaux et que tout remontait dans sa bouche. Il savait aussi voler des pneus de voiture sans se faire choper et même s'il ressentait parfois la peur au ventre, elle ne dépassait jamais son envie de rendre fier son paternel. Rien ne lui plaisait plus qu'écouter les récits qu'il racontait à ses amis, quelques bières dans le nez et l'odeur de clopes traçant l'air tendrement de sa fumée. Du haut de ses douze ans, tout ce que Clint voulait, c'était ça : devenir comme cet homme. Une fois, il se souvient l'avoir suivi jusque dans une grange où un autre groupe de voyageurs les attendait. Jordan s'était avancé le premier alors que son fils était à un mètre derrière lui. Quinze ans, le Clint, mais il faisait déjà plus vieux que la moyenne. Son père l'avait tellement poussé à devenir un homme qu'il avait refoulé au plus profond de lui toutes formes d'adolescence. Le môme avait brûlé les étapes dans son évolution, à un tel point que ce soir là, les choses s'étaient envenimées et qu'il n'avait pas hésité à péter la mâchoire d'un inconnu. Cela s'était imposé à son esprit comme une fatalité ; il n'y avait rien d'autre à faire. Non, rien, parce que son père ne lui avait jamais montré comment résoudre les choses autrement que par la violence. Il était doué, Clint, pour briser des os et s'imposer par la terreur mais beaucoup moins pour le reste.

Pour ne surtout pas sortir de l'ombre de son père, Clint est devenu un animal. Et un animal, ça ne sait pas s'y faire avec le monde qui l'entoure. Les filles se moquaient de lui lorsqu'il entrait dans un bar et qu'il parlait à peine. Plus facile de grogner que de faire des phrases. Puis il est jamais allé à l'école, lui, alors. Lire, écrire, parler, toutes ces conneries lui ont toujours foutu la frousse. Il te terrasserait un dragon mais la grammaire ça lui fout mal au bide. Clint se sentait minuscule en société même s'il mesurait plus d'1m90. La taille, c'était juste histoire de se faire respecter mais face aux nymphes, cela ne suffisait pas. Un jour, il a tenté d'en courtiser une alors qu'il avait vingt ans et il en est revenu blessé. C'était au temps où les femmes avaient encore une place dans son cœur de bête. Clint s'imaginait pouvoir lui faire l'amour et jouir en elle comme dans ses rêves mais ce n'est jamais arrivé. Elle était brésilienne, un peu plus ronde que la moyenne. Il s'était imaginé mille fois prendre en ses mains ses formes et la tenir contre lui. Mais elle, garce de Carla avait appelé au secours auprès de tout le bar pour virer Ledoux de là. Il ne s'était même pas débattu, le cœur en miettes et les larmes coincées dans la gorge. Ce n'est qu'à ses vingt-six ans que Clint a perdu sa virginité à l'arrière d'une bagnole où il a forcé une gamine assez amoureuse de lui offrir son corps vierge de toutes caresses. Elle a souffert, au point d'éclater en sanglot mais ce soir là, le monstre a eu la sensation de reprendre sa revanche sur Carla. C'en était si intense qu'il a recommencé à plusieurs reprises, au point d'en haïr toutes les femmes.


Si la famille Ledoux s'est retrouvée au Brésil, ce n'est que parce que le père en avait décidé ainsi. Jordan avait le dessus sur sa femme et sur Clint. Il n'y a que Sal qu'il n'a jamais su posséder, certainement parce qu'ils se méprisaient trop pour cela. Le père ne s'est jamais vraiment intéressé à lui, comme s'il était un simple fantôme. A chaque fois, Jordan présentait Clint comme son fils et n'ajoutait aucune définition au plus jeune des deux. S'il a voulu se perdre au brésil, ce n'est que par pure folie, il n'avait rien là-bas mais tout était bon pour ne pas rester au même endroit. Toute son enfance, Clint l'a passé à gober les kilomètres en caravane comme si vivre au même endroit était une honte. La brute a bien tenté de mettre fin à ses jours une fois. Peu après l'emprisonnement de son père pour avoir foutu sa belle-mère dans le coma. Pendant des mois, il en a voulu à Sal d'être entré dans sa vie, d'exister, lui et sa pute de mère. Sans elle, son père n'aurait jamais débordé au point de finir en taule. Quinze ans, la sentence est tombée si brusquement sur ses épaules que Clint n'a pu la supporter. Alors, une nuit, seul dans la caravane devenue vide, l'aîné s'est tranché les veines sans un petit mot sur la table. L'animal a regardé le sang couler sur sa peau, tâcher le matelas de la caravane tandis que son frère arrivait à son secours, venu de nulle part. Pendant un instant, Clint a pensé que le paradis lui jouait un mauvais tour, que les anges portaient le visage de Sal pour ne pas l'effrayer. Au moins, là-haut, il connaîtrait quelqu'un. Pourtant, le lendemain, la bête se réveillait dans un lit d'hôpital, les poignets bandés et l'âme enfermée dans un puits sans fond. S'il a déserté cette chambre, c'est parce qu'il savait qu'on l'enfermerait dans un hôpital psychiatrique et qu'il n'en sortirait certainement jamais.
Dire qu'il n'avait même pas été capable de se tuer correctement. Clint avait eu le courage une fois mais pas deux. Alors depuis, le voilà, en train de porter ce fardeau qu'est la vie.


São Poeira est tombé à pic. Vous savez ce moment de la vie où vous ne savez plus si cela vaut le coup de continuer à se battre ou non. Quand on a envie de crever, ne plus bouger, rester figé au même endroit avait été la solution. En dix ans, Clint a eu le temps de se détacher de son père en gardant pourtant l'espoir de le retrouver un jour. Il s'est fait une place, dans cette partie du monde merdique et diabolique. Il n'a jamais essayé de remercier Sal de l'avoir sauvé et se contente d'être là malgré tout ce qui les sépare. Clint ne laisserait personne lui faire du mal. Il en a déjà défiguré au village lorsque certains se moquaient de son frère dans son dos. Mais ça, l'homme ne s'en vante pas, met sous silence toute l'affection qu'il ressent pour cet être abject. Clint est enfin devenu autre chose que l'ombre de son père ; il s'est forgé l'âme d'un homme. Un peu sale et tordue, pleine de mauvaises idées mais solide comme la pierre. Leur caravane est restée la même, tout est toujours au même endroit. Le matelas porte encore le sang de Clint et les larmes de sa belle-mère. On dirait qu'ils attendent tous les deux.
Qu'ils attendent que le ciel leur tombe dessus pour oublier ce qu'ils ont traversé.
Inutile est leur existence.


♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

La vie est construite sur une faille
et j'espère tout s'effondrera.
Revenir en haut Aller en bas
Hannibal Fulvo
SKULLCRUSHER
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 213
♆ PSEUDO : NAGRON.
♆ AVATAR : MICHAEL FASSBENDER.
♆ ALIGNEMENT MORAL : NEUTRE MAUVAIS
♆ PERDITION : JAUGE DE COLÈRE. PLUS CELLE-CI MONTE EN LUI, PLUS SES DOIGTS VIRENT UN PAR UN AU ROUGE ET SI JAMAIS TOUS SE REMPLISSENT, CHOSE PLUTÔT RARE, DE FINES FLAMMES APPARAISSENT SUR CES DERNIERS.
♆ ÉGARÉ : EN PLEIN PILLAGE, AU FIGHT CLUB, LE POING ÉCRASÉ CONTRE TON FACIÈS.
♆ ENNUI TROMPÉ : ÉCUMEUR DES MERS, BRAS DROIT CORROMPU DU CHEF DIOGO, FORBAN AUX ENVIES MUTINES QUI SE DESSINENT DOUCEMENT MAIS CERTAINEMENT.

(#) Dim 26 Fév 2017 - 1:35
DU THIEFAINE EN CITATION. T'es parfait gnah
Ça fait du bien de voir un peu de vert parmi toute cette racaille (et c'est moi qui parle) :pff:
En tout cas j'aime déjà ton Clint, il nous faudra un lien entre brutes

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

Self control breaks down, why's everything so tame ? I Like my life insane. Right now I feel it scratch inside, I want to slash and beat you. I'm feeling cold today, not hurt just Fucked away. I'm devastated and frustrated. My god i cannot take it, shut up — .
right now, i can't control myself
Revenir en haut Aller en bas
Bélial Chateminoy
SATAN M'HABITE
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 326
♆ PSEUDO : AMIANTE.
♆ AVATAR : DIEU DEPP.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE MAUVAIS
♆ PERDITION : LES ANNÉES S'AJOUTENT ET DISPARAISSENT. LE TEMPS NE FAIT PLUS EFFET SUR SES TRAITS. TANTÔT ENFANT AUX MAINS BALADEUSES, ADULTE AUX SOURIRES CRASSES ET VIEILLARD AUX MOTS AIGRIS.
♆ ÉGARÉ : DANS L'ANTRE DE SATAN.
♆ ENNUI TROMPÉ : GOUROU SATANISTE. CHIEUR, FARCEUR, EN MISSION POUR LUCIFER POUR FAIRE DE VOTRE VIE, UN ENFER.

(#) Dim 26 Fév 2017 - 8:46
comment t'es moche et tout :pff: tu gâches mon forum :pasclair: va tirer ta gueule de consanguin tout doux ailleurs non mais :pff: pis comment ça empeste les daddy issues de partout ici c'est bien un truc de tonton clitoris ça What a Face

allez bienvenue quand même robert

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Dim 26 Fév 2017 - 11:26

C'tout c'que j'ai à dire. :pff: Ou presque.
J'viens aussi poser ma patte, j'vais vouloir un lien avec ton rat de casse et mon mécano.  Cunnilingus

D'ici là robert
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 219
♆ PSEUDO : ECTOPLASM.
♆ AVATAR : MATTHIAS SCHOENAERTS, UNE FOIS.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE BON
♆ PERDITION : CHANGEMENT DE SEXE ÉPHÉMÈRE. (MARION COTILLARD SOUS SA FORME FÉMININE)
♆ ÉGARÉ : DANS SA CARAVANE, PERDUE AU MILIEU DE SA CASSE.
♆ ENNUI TROMPÉ : PASSION NATURELLE POUR LA FERRAILLE.

(#) Dim 26 Fév 2017 - 17:49
Hannibal, THIEFAINE L'AMOUR DE MA VIE (je place discrètement le chat mine de rien, mine de crayon. j'tente pas de faire passer un message)
Il faut quelques brutes chez les bosseurs pour doser les racailles sinon c'est l'anarchie, ok ?
Garde-moi un lien bien au chaud mon grand, on s'enfilera des bières ensemble

Bélial, tu me parles vraiment de consanguins, là, TOI ? TOI ? :pff: je vais t'envoyer mes chiens au cul, ça va te faire bizarre tu devrais me remercier d'être là.
(  gnah )

Achab, je dirais même

Hésite donc pas à venir visiter mes carcasses, j'en frétille d'avance Achab aux mains crasseuses

(il vous reste plus qu'à ajouter mes chats, celui qui le fait, je lui offre tout ce qu'il veut )

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

La vie est construite sur une faille
et j'espère tout s'effondrera.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 115
♆ PSEUDO : DENFERT.
♆ AVATAR : MICKEY MOUSE.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE MAUVAIS
♆ ENNUI TROMPÉ : GÊNEUR À TEMPS PLEIN, LE LEGS QUI MOISI DANS UNE CHAMBRE FORTE, ÉPARGNÉ JUSQU'À CE QUE LES RENNES SOIENT REFILÉES DES POGNES DE PAPA AUX SIENNES BIEN QUE LES BIFTONS SOIENT DÉROUTÉES DE TOUTE VALEUR. CABALE QU'IL DOMINE AVEC LUI, EMPIRE ORGIASTIQUE QU'ON LUI OFFRE COMME UN CŒUR SUR UN PLATEAU D'ARGENT. NON, DÉFINITIVEMENT BELPHEGOR, EMMERDEUR LÉGATAIRE D'UNE HÉGÉMONIE SOUILLÉE NE SE CHAGRINE PAS DE SES UNIQUES AFFAIRES.

(#) Dim 26 Fév 2017 - 19:56
du coup je pense que je vais te surnommer clintoris , ça colle plutôt bien avec le pouvoir. gnah c'est bien connu qu'au brésil une madame le soir ça fait vite un monsieur au petit matin. siffle
tu me réserves un essai dis, une attraction pareille faudrait pas que je passe à côté.

allez bon courage pour ta fiche déjà bien entamée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 136
♆ PSEUDO : vntmlsc.
♆ AVATAR : Alaska Tunderfvck 5000.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE MAUVAIS
♆ PERDITION : Des voix qui se mêlent aux bêlements des créatures du diable, la grande Divine peut communiquer avec les chèvres et, à son plus grand malheur, les quelques unes qu'elle rencontre finissent toujours par la suivre.
♆ ÉGARÉ : Des quelques mois qu'elle a mis à rénover le théâtre, elle ne l'a plus jamais quitté, cinq ans à rester enfermée dans sa forteresse et à n'en sortir que pour faire baver les quelques crapauds qui voudraient la voir crever.
♆ ENNUI TROMPÉ : Main de fer qui frappe les charbons pour en faire des diamants, vitrine du théâtre et chef d'orchestre des nuits de lumière, Divine gère le théâtre et n'est pas prête d'y perdre son contrôle.

(#) Lun 27 Fév 2017 - 15:59
Clint Ledoux a écrit:
Et puis, il n'y croit pas, lui, à une force divine qui pourrait le sortir de tout ce merdier.

Et pourtant, je suis là ange !
Plus sérieusement, Thiefaine, le prénom, Matthias, tout ce que tu as écrit, je suis un peu amoureux, je viendrais sûrement t’embêter pour un lien et quelques rps

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

sweet child of mine
you're divine
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 219
♆ PSEUDO : ECTOPLASM.
♆ AVATAR : MATTHIAS SCHOENAERTS, UNE FOIS.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE BON
♆ PERDITION : CHANGEMENT DE SEXE ÉPHÉMÈRE. (MARION COTILLARD SOUS SA FORME FÉMININE)
♆ ÉGARÉ : DANS SA CARAVANE, PERDUE AU MILIEU DE SA CASSE.
♆ ENNUI TROMPÉ : PASSION NATURELLE POUR LA FERRAILLE.

(#) Lun 27 Fév 2017 - 23:41
Belphegor, t'es pas le fils à ton père pour rien, vil personnage intense viens donc me voir le soir que je te noie dans le fleuve, tu feras de la bonne bouffe pour les poissons siffle (non sans rire, j'compte venir t'embêter au plus tôt )
Divine, tu pourras m'apprendre à y croire alors perv tu me fais de l’œil aussi, je suis certain qu'on se trouvera un petit quelque chose achab

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

La vie est construite sur une faille
et j'espère tout s'effondrera.
Revenir en haut Aller en bas
Felipe Da Silva
BEAST OF LUST
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 262
♆ PSEUDO : NAGRON.
♆ AVATAR : PEDRO PASCAL.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE NEUTRE
♆ PERDITION : LE NOMBRE D'INDIVIDUS AVEC QUI VOUS AVEZ COUCHÉ TOUT AU LONG DE VOTRE VIE S'AFFICHE SUR VOTRE MAIN ET SEULES SES PUPILLES LE VOIENT.
♆ ÉGARÉ : AU BORDEL, ENTRE TES CUISSES, PROCHE DE LA DEMEURE DU DIABLE.
♆ ENNUI TROMPÉ : GÉRANT DU BORDEL DE SÃO POEIRA, PROSTITUÉ QUI DÉCIDE AVEC QUI IL ÉCARTERA LES JAMBES OU QUI LES ÉCARTERA POUR LUI, BRAS MUSCLÉ QUI DÉFEND SON TERRITOIRE ET SES PROTÉGÉ(E)S.

(#) Mar 28 Fév 2017 - 1:19
bienvenue à São Poeira
J'aime ton Clintoris (à ne pas sortir de son contexte) intense Il est plutôt attachant derrière son apparence de brute épaisse et son manque de vocabulaire, lorsque ce n'est pas Irène qui prend la place siffle gnah Bon de toute façon pas besoin de plus de compliments tu sais très bien ce que je pense de ta fiche :pff:

Il y a ce sourire, là, si grand, si laid, sur ses lèvres gercées par les morsures et le sang versé. Il t'observe, là, le torse ouvert, le coeur entre ses mains, maintenant. Plus rien ne t'appartient  ; tu es à lui tout entier, maintenant, qu'importe ce que tu choisis de faire. Ses ongles, si abîmés, s'enfoncent dans ton pauvre coeur et y glisse son venin. La malédiction est lancée ; te voilà captivé. N'oublie point de remplir ton profil en entier et vérifier les informations dans les bottins. Et surtout amuse toi ! Si tu as la moindre question ou autres, tu peux en venir faire part au staff ici. D'autres liens utiles ci-dessous :

LES  FICHE DE LIENS
POUR LES DEMANDES DIVERSES
LES BOTTINS
LES TÉLÉPHONES
LES INTRIGUES & ÉVÉNEMENTS
LE FLOOD
LA CHATBOX

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

You had just begun to explore the dark, our funeral pyre and we are here to revel forevermore. You just had to know all about the world but you will never know. The world is on fire and you are here to — .
stay and burn with me
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» "Vas-y, fais moi plaisir..." Clint Eastwood
» The Beast Below [OneShot 162X]
» Clint Barton | | Do you know what it's like to be unmade ?
» The Beauty & the Beast
» you didn't see that coming ? • ft. clint.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOUTUE VERMINE :: LES MONSTRES S'ÉVEILLENT :: DONNE TON ÂME :: LES ÂMES DAMNÉES-
Sauter vers: