N'oubliez pas de déclarer votre amour pour satan, en postant sur bazzart Hope
Ils sont beaux, ils sont frais, ils n'attendent que vous.
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil aux PVs Hope
on veut plus de boobs :pff:
- la surpopulation de mâles sur le forum
Pensez à privilégier les hippies, les voleurs et les pirates
afin de préserver les âmes sensibles, le forum est déconseillé aux moins de 17 ans
Si aucune fiche est postée après cinq jours, votre compte sera supprimé.

Ave Satanas ▽

 :: ET ILS RIENT :: FICHES V1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 11 Sep 2014 - 13:59
Ezéchiel Isaïe Jubilee

âme égarée
Héritage Infortuné ♆ (Nom de famille) Jubilee bon choit encore une fois, c'est sensé signifier "se réjouir" dans le bonheur, pour vous c'est dans le sang, le sexe et la mort. Appellation aux Origines Contrôlées ♆ Tu portes le prénom d'un prophète, n'as-tu pas honte, ne ressens tu pas une once de dramatisme dans cette mauvaise blague, signifiant "Que le Seigneur le fortifie" et bien je pense que tu as passé ton tour, car c'est bien Satan qui à tatoué sa marque sur ton vil cœur de démon. Et bien sûr pour continuer dans le blasphème, on te nomme aussi Isaïe quel dessein est-ce là ? Tu prends des appellation de bien pour cacher le mal en toi, je savais que le diable se parait de ses vêtements les plus pures pour séduire, mais jamais je n'aurais su que ses démons faisaient de même mis à part les incubes, succubes et autre monstres vomit de l'enfer. C'était mieux avant ♆ (L'âge) 25 printemps que tu as passé entre le Pandémonium et notre monde que tu cherches à abattre avec ton apocalypse.. Première Bouffée d'air ♆ 5 juillet 1989, enfin c'est ce que tu annonces car en tes limbes le temps ne s'écoule pas, laissant tout le plaisir de jouer avec vos damnés et puis Las Vegas, la ville des péchés comme c'est naturel, tu peux aussi comprendre la situation cocasse engeance. Papa et Maman ♆Britannique, Américain, tu étais différents depuis ton plus jeune âge sale gosse, tu aurais du te défaire de ton âme. Dans mon lit ♆  Les hommes, les femmes, peu d'importance tant que l'âme en est délicieuse c'est bien cela que tu me murmure à la face, je te fouetterais si je le pouvais encore de mes forces d'homme infirme.  Degré de solitude ♆ Relation libre, versatile un des héritages de Satan . Tromper l'ennui ♆ conseiller d'orientation au lycée et à l'université de cette ville pourrissante, pour mieux attirer les jeunes âmes, les pauvres enfants, chacunes de mes l'armes leurs sont adressés. . Tombé dans le trou à rat ♆ Tu te dit élu, je te répond démon, cela sonne comme une différence à tes douloureuse oreilles mais aux miennes, je te prends juste pour un nouvel enfant du diable, une nouvelle race de suppôt du malin. Que viens tu faire ici, former ta nouvelle armée de cavalier d'apocalypses ?   La nouvelle famille ♆ (Ton groupe) Écrire ici.


au-delà des dunes
Joli prénom ♆ Yless.   Pseudo pas beau ♆ ?. Nombre d'hivers endurés ♆ (âge) 17 ans. Pierre précieuse préférée ♆ Diamant.  Compagnie de voyage ♆J'étais là, je suis partis parce que on me la demandé à l'extérieur je reviens avec un nouveau personnage puisque vous êtes trop des incubes. Mot doux ♆ C'est la terre promise ici. Degré d'addiction ♆Normalement que le weekend. Sésame ouvres-toi ♆ (code du règlement) Écrire ici. Tête de cochon ♆Gaspar Ulliel (pas encore sur). Remerciements ♆ Applestorm avatar, bannière de ademain sur tumblr, avatars de MORIARTY Mot d'amour en plus ♆ Je suis de nouveau soumis à Foutue Vermine amen.
“OH, I WAS NOT MADE FOR HEAVEN. NO, I DON'T WANT TO GO TO HEAVEN. HELL IS MUCH BETTER. THINK OF ALL THE INTERESTING PEOPLE YOU'RE GOING TO MEET DOWN THERE!”. ❞
Kiss Me Hard Before You Go
Son père lui a dit qu'il était un génie et qu'avec cette ignoble ruse qui faisait partie de lui, il pourrait gouverner le monde, douce vision pour ce bras droit de Satan. Il aime être appliqué, sa mère lui avait dit " fais les choses, fais les une fois, fais les bien " et puis elle lui avait fait raccommoder son pauvre pull troué. On lui avait donné le diminutif de bourreau des cœurs, il le savait le salaud d'incube qu'il était attirant et bien sûr qu'il en jouait. Sa beauté c'est Lucifer avant sa chute du paradis mais, son âme c'est bien après ; de toutes les façons, la beauté est subjective et puis on ne connait jamais vraiment les autres. Celui qui commence haut ne peut que monter ou stagner, mais celui qui comme Ezéchiel commence aussi bas ne peux que monter, si l'ambition est de la jalousie alors il doit être jaloux de Satan lui même. Les gens l'écoutent et ils font pour la plupart ce qu'il demande, il a demandé plusieurs fois à des amis de l'accompagner pour une bagarre et puis tel un lâche il fuyait au commencement laissant l'autre se faire bouriner par les coups des assaillants, plusieurs fois il l'a fait et plusieurs fois ils retombaient dans le piège les idiots. Ez c'est un dépendant, et un excessif, quand il commence quelque chose, il ne peut pas s’arrêter autant quand il frappe autant quand il boit et autant quand il fume ou s'pique. Il aime que l'on lui face des éloges le bougres il aime ce les faire lui-même ces éloges aussi ce malade la vanité est un vilain défaut lui a t'on dit. Il n'est pas du genre à se battre de front, il aime faire des pièges, poignarder dans le dos ou dans les endroits sensibles c'est qu'il est tellement sournois et avec ses dons du malin, les seules fois où il attaque de front c'est pour faire sa garce et dire des choses pas sympathiques tchipp la vipère. Mais sache que si tu t'en prends à lui il ne l'oubliera jamais, cette diva est d'une rancune tenace mon gars. Il aime que l'on en soi dégoûté, il aime que l'on en ait peur de son être, ou que l'on l'aime il est et restera méprisant. Il est sombre et mortifère celui-là, on le voit dans ses yeux et on le boit dans ses paroles.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 11 Sep 2014 - 14:09
titre de l'histoire

l'étrange
(200 mots minimum) Là tu nous parles de ton pouvoir, cet étrange don du diable. Comment il marche, la première fois où tu l'as utilisé, comment tu l'utilises maintenant, à quelle fréquence tu t'en sers. Bref, fascinez-nous. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.
(c) MORIARTY


São Poeira
(200 mots minimum) Ici, tu nous parles de ton rapport à la ville. Comment t'es arrivé là, à quel point tu détestes ça, si t'as déjà essayé de fuir. Surprenez-nous. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.
(c) MORIARTY

Et de longs corbillards, sans tambours ni musique, Défilent lentement dans mon âme ; l'Espoir, Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique, Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir. ▲ BAUDELAIRE
Do you still want death
La nuit obombrait la terre, le chant des oiseaux avait cesser, les bavardages enjoués avaient cesser. Il ne restait que silence, silence et perdition pour ce vicieux monde. Le vent était une brise, une de ces douces brises qui soulage les cicatrices et les brûlures du soleil cette fournaise. Des cloches sonnaient, pourquoi ? Quelle heure était il ; Mon esprit avait vagabondé bien trop longtemps pour en savoir la réponse. Je marchais dans cette ruelle dévisagé, plus rien n'avait de place, jouant comme une cacophonie de matière, les poubelles trônaient là où nos pas flânaient, il y avait des écritures sataniques sur les murs, des graffitis, comme des desseins notoires d'un grimoire qui vous exerces à invoquer un démon. Des fois il y avait des dalles, des fois non, mais alors les écorchures dans le sol étaient ils des entrés pour l'enfer ? Il faisait un peu froid quand la brise soufflait à s'en rompre les atomes. Mes mains dans mes poches, tombaient sur des trésors. Une serra un objet lourd comme l'âme d'un pactiseur de Satan aussi lourd que mon âme, de l'autre je tombais non surpris sur le paquet de cigarette, cette cochonnerie que vous savez qu'elle vous tuera mais comme la mort est l’obsession du vivant, on continue à souffler le charbon avec délice comme une boîte de pandore à laquelle comme le mythe on ne peut résister. Mon esprit n'avait pas finit d'agoniser, les souvenirs, la nostalgie que maladie maudite une bobine de la vie. Les rires de ma sœur, cette lionne, se jour où je lui ai demandé de s'enfuir avec moi pour découvrir le monde, quand elle a dit oui les yeux rouge gonflés croulant de larmes puis moi cette ordure qui l'a laissé et à fuit comme un lâche quand ce monstre nous a griffé, frappé, il l'a égorgé avec ses ongles elle était morte pour moi, j'ai couru à m'en sécher le cœur et oui en effet il était sec maintenant. Dans mon mutisme psychologique j'avançais dans un parc pour enfant où à terre, à genoux, sanglotait une femme, cette pauvre femme, elle déchirait le ciel avec ses cris noyés dans les larmes qu'elle poussait vers les étoiles. Elle avait une robe de jeune fille peut être car s'en était une mais c'était une de ces robes de vieilles filles de foutue mormones enfermés dans sa secte. C'était elle, je la voulait,son parfum susurrait un chant divin. Je voulais être sa faucheuse son démon, son cèlera, son voyou, son meurtrier. Il me fallait son âme plus comme une gourmandise qu'un devoir. Alors je me posas à ses côtés, elle ne me vu pas tout de suite, s'essuyant dans ses manches, elle me regarda dans le bleu des yeux.

Quoi ta jamais vu la phase terminale d'une fille qui comme un déchet se fait jeter par son fiancé.

Je ne dis rien, je passe mon bras derrière elle, l’enlace, elle ne dit mot elle non plus et ancre sa tête dans le creux de mon épaule, nous le savions tous les deux, elle en avait besoin. Elle s'endort là comme si, je la regarde dormir sur moi c'est beau l'homme je pense. Elle se réveille plus tard et doucement relève la tête, il fait toujours très nuit, elle regarde autour d'elle, réfléchit et va pour se rendormir, j'attrape son menton avec ma main avant qu'elle ne tombe je lui parle à l'oreille, elle aime mes mots doux, je la relève, la porte sur mes bras. Bientôt une maison montre ces côtés nacrés, cette maison c'est la mienne, ma scène de crime. Elle est éclairé, petite, elle n’abrite guère plus qu'une pièce. J'ouvre la porte, celle ci grince comme dans une vieille maison hanté, à terre une peau d'ours, il y a aussi des pétales de roses qui tombaient sans arrêt c'était beau sublime et chaque fois se moment me remémorait comment fantastique j'étais. La fille qui m'avait dit s'appeler Ingrid se remit sur ces jambes de gazelles. Elle était étonné et regardait, les yeux ronds de question, elle balayait la pièce puis détournant son regard vers moi.

C'est quoi cette connerie, tu me fais pas un plan zarb là ?

Je ne demandais que du silence, encore un peu avant la séance, je ferma sa bouche avec mon doigt sur sa bouche pulpeuse. Elle se calma, je commençais à faire couler l'eau dans cette baignoire ornée d'or. Je me dévêtis, elle aussi à son tour, je me plonge dans le bain, elle y rentre devant moi, je l'embrasse, on se partage des tensions amoureuse, c'est sensuel, sexuel. Soudainement, je l’agrippe à la gorge, elle croit encore à un jeux, je l'emmène sous l'eau avec moi, et comme si j'étais un x, un inconnue ma tête, mes os, mon sang grondait une indépendance surnaturelle, je ne peux plus la lâcher, je déverse la rage, toute mon aliénation sur cette princesse de porcelaine. Enfin, elle ne bouge plus, ne se débat plus, les bulles d'air ont cessé, le pouls à cessé. Une effluve de poison, une senteur de mort contamine la pièce. La contagion atteint mon cœur, je pleur, pourquoi, parce que je suis fou et que j'ai fini, je suis enfin éternel.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 11 Sep 2014 - 14:49
re-bienvenue à toi ! :D
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 11 Sep 2014 - 16:10
rebienvenue ici Hope
( tu étais qui avant, d'ailleurs ? )
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 11 Sep 2014 - 20:23
Merci vous ^^. J'étais Diamond Crown Andrea mais j'ai pas osé reprendre ma fiche Arrow
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 11 Sep 2014 - 20:27
Bienvenue à toi petit chat ♥ Avatar très mignon, j'espère que cette fois sera la bonne !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 11 Sep 2014 - 21:51
Bienvenue ou plutôt bon retour!
Il a l'air chouette ton p'ti gars.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 11 Sep 2014 - 23:32
Gaspar Ulliel est un très bon choix
rebienvenue ^^
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 17 Sep 2014 - 12:43
Merci, ça fait plaisir ^^ vous êtes tous des bombes
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 24 Sep 2014 - 16:54
temps écoulé

le sang a giclé
Larmes de sang, là, qui dégoulinent le long de ses traits. N'entends-tu pas ses cris d'agonie, les âmes qui se voient alors meurtris ? Il fait l'enfant, le pauvre Satan, de ne pas toucher ton âme, de ne pas s'amuser avec toi. Il te voit, là, au travers de la foule, t'éloignant doucement, t'effaçant presque tendrement, et il ne l'accepte pas. Connais-tu seulement la sentence, pour rendre le démon aussi triste, aussi humain ? Dix larmes de sang ont déjà été versés, si tu n'es pas là d'ici quatre nouvelles larmes, il sortira les crocs, il sortira le fouet, et ton âme, brusquement, sera détruite à néant. Ce que Satan n'a pas, n'existe pas.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» SATANAS X SPTIZ MALE 1 AN (carmina) asso mukitza
» Les fous du volant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOUTUE VERMINE :: ET ILS RIENT :: FICHES V1-
Sauter vers: