N'oubliez pas de déclarer votre amour pour satan, en postant sur bazzart Hope
Ils sont beaux, ils sont frais, ils n'attendent que vous.
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil aux PVs Hope
on veut plus de boobs :pff:
- la surpopulation de mâles sur le forum
Pensez à privilégier les hippies, les voleurs et les pirates
afin de préserver les âmes sensibles, le forum est déconseillé aux moins de 17 ans
Si aucune fiche est postée après cinq jours, votre compte sera supprimé.

SOY UN PERDEDOR.

 :: ET ILS RIENT :: FICHES V1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 2 Sep 2015 - 22:58
pedro 'alien' mccormick

âme égarée
Héritage Infortuné ♆ McCormick, merci papa mais dis-moi comment on peut être crédible avec un nom aussi laid ? Appellation aux Origines Contrôlées ♆ Pedro, c'est moche, ça sonne mal. Même un chien voudrait pas s'appeler comme ça. Alien, c'est de suite plus original. On te fait pas chier quand tu t'appelles Alien, on se demande seulement si t'as été terminé à la pisse. C'était mieux avant ♆ vingt-cinq ans physiquement pour trois mentalement. C'est déjà ça. Première Bouffée d'air ♆ Xenia et ses restes de super outbreak. Tout le monde est complètement taré là-bas, plus particulièrement dans ce quartier où il a grandi. Les gens l'appelaient la rue des consanguins. Ils avaient seulement le sens du partage. Papa et Maman ♆ Maman et ses origines latines. Elle portait l'accent argentin sans jamais avoir foutu un pied dans ses contrées. Ce doit être d'elle qu'il tient son sang chaud. Et son père ? C'était seulement un cliché américain. Dans mon lit ♆ les jolies formes : une belle paire de fesse et des seins à pouvoir t'en étouffer. Le parfum d'une femme possédée par ses hormones. La souffrance discrète des ongles qui s'enfoncent dans la chair. La trace élégante d'une bouche dans un cou. Degré de solitude ♆ Il lui ai dit qu'elle avait une bouche à pipe et sont tombés amoureux. Tromper l'ennui ♆ La froideur d'un flingue, le bruit d'une balle perdue, la violence du marché, la guerre première, le massacre gratuit. C'est par lui que tout le monde passe pour se procurer l'objet de tous les meurtres. Ce sont ses bijoux, ses amours, comparable à des orgasmes rien ne lui donne plus de plaisir qu'un flingue entre les dents. Suce, ce n'est que de la haine. Tombé dans le trou à rat ♆ dix ans qu'il traîne sa carcasse au milieu de cette merde ambulante. C'est pas Sao qui l'a formé à la criminalité, il connaissait déjà toutes les magouilles en y arrivant. Il n'a fait que les alimenter, comme une mère nourricière. Idolâtrie ♆ I believe in humans. La nouvelle famille ♆ Crapule de première catégorie.


au-delà des dunes
Joli prénom ♆ Amandine.   Pseudo pas beau ♆ Carcosa. Nombre d'hivers endurés ♆ 20 ans. Pierre précieuse préférée ♆ Citrine mais elle est pas précieuse et j'm'en fous.  Compagnie de voyage ♆ Je suis un fossile, je l'ai vu naître. Mot doux ♆ c't'un peu comme un bébé. Degré d'addiction ♆ surtout là le soir et le week-end. Sésame ouvres-toi ♆je suis le règlement. Tête de cochon ♆ Heath Ledger. Remerciements ♆ tumblr, avatars de MORIARTY Mot d'amour en plus ♆ je m'aime beaucoup.
Il devait y en avoir de la haine chez ce garçon pour vouloir faire si mal au monde. Une haine totale. Absolue. Celle de la mort. Et pas seulement la sienne. Une haine tranchante. Définitive. Un culte fanatique de la destruction. De la douleur. Pour que le monde souffre avec lui. ▲ CHATTAM
la conjuration primitive
Alien a une gueule qui accroche bien avec les autres, ce doit être son sourire lumineux ou alors les bonnes ondes qu'il dégage. On sait pas trop. Une chose est sûre, c'est qu'il est complètement taré mais que personne l'accepte. Il a fait toute une armée d'accros désespérés à son être. Il les appelle la Camelote, comme cette drogue qu'ils lui supplient à longueur de temps pour ne pas finir dans un tombeau. C'est son plus beau spectacle, les voir se tordre de douleur, s'étouffer de leur bile et gémir sous la souffrance du manque. Alien est bien mieux qu'eux, il le sait, il en profite, il en abuse. Peut-être qu'il est pas plus intelligent mais il est plus malin et plus tenace, aussi. Rien ne l'achève, même les balles semblent le connaître. ce doit être pour ça qu'il se promène toujours avec un flingue accroché au pantalon. L'alien appuie sur sa gâchette comme il baise les putes du coin. Rien ne se passe dans sa tête ou dans ses yeux lorsqu'il élimine un innocent. Ça lui remue pas les tripes, ça lui fait pas mal au bide. Il a jamais gerbé après un meurtre. C'est comme faire le ménage pour certains, ça le détend. Il évacue sa frustration en explosant sa cervelle. On l'entend souvent se vanter et dire qu'au milieu des zombies, aucun n'aurait sa peau. C'est que l'idiot vise bien, il rate jamais sa cible. Alimenté par l'envie d'en finir pour de bon, Alien déteste s'y reprendre à deux fois.

Ce mec, c'est un peu comme une rockstar, il pourrait se couper la bite que des groupies seraient là pour s'en faire un biberon. Tous ses péchés sont lavés par l'amour des autres et de ça, il en est friand. Ça le fait planer, bien mieux que toutes les drogues qu'il a pu tester par le passé. Avant d'arriver à Sao, il était en bas de l'échelle même s'il se démerdait pas trop mal mais maintenant, même les nuages semblent ridicules à côté de lui. Son âme est noire comme le charbon mais elle paraît lumineuse. C'est juste une illusion (ou une hallucination). Sa Camelote lui ferait un temple s'il le demandait, persuadé d'être unique à ses yeux. Au final, ce ne sont que des merdes dont il se moque à longueur de temps. Il ne les aime pas, les trouve pathétique dans leur souffrance. viendra le jour où il n'aura plus besoin d'eux et les laissera tous tomber, un à un. Parce que ça se passe comme ça avec Alien, un jour il t'aime à se saigner et le lendemain, tu ne l'excites plus. Tu ne fais plus rien naître en lui, même pas de la sympathie.
La dépendance le rend malade de haine.
La faiblesse l'irrite, le ronge, le dégoûte.



Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 2 Sep 2015 - 22:59
ufo

l'étrange
c'est une pure dose d'héroïne à lui seul. La peau d'Alien est l'un des plus beaux paradis de la terre. Ceux qui s'y sont déjà perdus savent le plaisir qu'elle procure, cette adrénaline qu'elle insère dans votre tête et la déconnexion que peut subir votre cerveau. C'est encore mieux qu'un orgasme, pire qu'un shoot d'adrénaline. Indescriptible. Avec le temps, Alien a su baisser les taux de drogues que son corps peut irradier mais se méfie toujours de son pouvoir. Il suffirait d'une colère trop forte pour réduire à néant les barrières mentales qu'il s'est imposé. Comme toutes drogues, un contact prolongé peut pousser ses victimes en overdose. Cela est arrivé une seule fois, il y a longtemps, avec un toxicomane enragé par le manque (menteur). A petite dose vous ressentirez un manque insupportable et toutes les drogues du monde ne suffiront pas pour l'altérer. Alors, vous sonnerez à la porte d'Alien, vous le traquerez jusqu'à obtenir votre prochaine dose. Le pouvoir qu'il peut avoir sur vous peut-être si puissant qu'il pourrait vous tuer. Pourtant, une part de lui est parfaitement capable de réduire à néant la dépendance qu'il provoque.
(c) MORIARTY


São Poeira
C'est la nouvelle Terre, la toute nouvelle planète, une renaissance. Alien ne peut pas s'empêcher de l'aimer et la prendre comme un cadeau du ciel. Ce sont ses créateurs qui l'ont conduit ici, ce doit être pour une raison bien précise. Il est certain qu'un jour ou l'autre, les choses s'éclairciront. Cela fait si longtemps que la bête rode dans les parages qu'il connaît le moindre recoin de Sao. Plus rien ne l'effraie ici. Il épouse chaque parcelle de ce sol aride. Sao c'est un peu sa seconde mère, il veut y mourir, que les choses deviennent encore plus sales qu'actuellement. C'est grâce à ce petit bout de paradis perdu dans l'espace qu'il est devenu une bête dopé à l'amour des autres et aux armes. Ses flingues, tout le monde les connaît. Comme tout le monde sait ce qui traîne sous son lit et dans ses placards. Alien pourrait faire exploser cette nouvelle terre uniquement avec toute la dynamite qu'il renferme chez lui. C'est sa passion, son oxygène.  Taré en liberté, persuadé d'être plus spécial que les autres. Tout le monde finira par payer de ses erreurs, Vladimir le premier. Cette abomination du diable.
(c) MORIARTY

Et de longs corbillards, sans tambours ni musique, Défilent lentement dans mon âme ; l'Espoir, Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique, Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir. ▲ BAUDELAIRE
hybride
J'ai été enlevé par les aliens. Je me souviens plus quand exactement, je sais seulement qu'il faisait froid et que je jouais dans l'arrière cour de notre maison. Je passais à la bombe ma bicyclette volée aux voisins. La neige était tombée la veille et subsistait encore un voile de neige au sol. Il craquait sous mes semelles et mon bonnet tombait sur mes yeux. Je me souviens avoir relevé la tête et une lumière bleue s'élevait dans le ciel. Une énorme soucoupe ovale me fixait de ses hublots mais la luminosité qui se dégageait d'elle était trop agressive pour pouvoir la regarder correctement. J'ai lâché mon vélo et dans ce silence délicat, mon corps a quitté le sol, absorbé par un tunnel brillant qui me rappelait celui que les gens décrivaient lorsqu'ils avaient frôlé la mort. Je me suis demandé si moi aussi j'étais en train de mourir, si j'allais un jour revenir chez moi, jouer avec mon vélo et voler les commerçants du coin mais personne ne m'a répondu. J'étais seul et je quittais ma maison, m'élevant au dessus des toits endormis par l'hiver rude. Je n'ai pas eu la sensation qu'on me déshabillait. Pourtant, je me suis retrouvé nu sur une table d'opération. Je n'avais pas froid mais des frissons traversaient  mon corps. Je ne ressentais ni de peur ni de colère, comme si j'étais lavé de toutes mes ondes profondes et négatives. J'ai fermé les yeux et je me suis laissé faire. Je sentais des chocs électriques traverser ma colonne vertébrale et atteindre mon corps, puis mon cerveau. Je me souviens aussi de la sensation de perdre du sang, quelque chose de froid fouillait mon corps, comme à la recherche d'un trésor, là, dans ma cuisse rasée. Je ne sais pas combien de temps ce rituel a duré. Combien de temps je suis resté à flotter dans l'espace, dans cette soucoupe destinée à me transformer.
Parfois, j'ai des flash de l'avant Sao. Je me souviens de certains visages. De certains moments où je n'en pouvais plus d'être enfermé dans cette piège blanche qui restait toujours la même. Même mon urine ne la tâchait pas. Elle l'aspirait et redevenait vierge de ma crasse. J'ai encore la sensation d'un corps pale contre le mien. Expérimentation foireuse entre deux espèces. J'ai peut-être fait naître un hybride en couchant avec cette femme d'ailleurs, là, dans cette soucoupe spatiale.
Une affiche était accrochée à l'entrée de ma cellule :

Alien XXX5
Sexe : mâle
Commentaires : bonne morphologie, semence jeune et efficace.
Rang : mâle reproducteur.


Et je ne sais pas à combien de gamins j'ai pu donner la vie. S'ils ont survécu, s'ils subissent encore des expériences, s'ils sont sur une autre planète, semblable à Sao, si je les verrais, un jour.
Je ne sais pas.
J'attends.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 2 Sep 2015 - 23:01
de l'espagnol au brésil, sacrilège
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 2 Sep 2015 - 23:04
c'est mieux l'espagnol d'abord
pis
https://www.youtube.com/watch?v=YgSPaXgAdzE
c'est mon hymne.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 2 Sep 2015 - 23:16
(é por que você é o perdedor What a Face)

MAIS CEST QUOI CE CLIP ???????? MES YEUX
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 2 Sep 2015 - 23:17
LE TITRE VEUT TOUT DIRE. tu t'attendais à quoi ?
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 2 Sep 2015 - 23:18
je voulais voir les filles de ta signa Rolling Eyes
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 2 Sep 2015 - 23:23
je les garde pour moi. perv
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 464
♆ PSEUDO : AMIANTE.
♆ AVATAR : CILLIAN MURPHY.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE BON
♆ PERDITION : FABRICATION DE SOUVENIRS.
♆ ENNUI TROMPÉ : FIGURE PATERNELLE DES ENFANTS VOLEURS. SAINT PATRON DES ORPHELINS. LES BONNES INTENTIONS SE SONT ÉRODÉES AVEC LA POUSSIÈRE. IL LEUR A TOUT APPRIS, LES DOIGTS MAGIQUES POUR DÉTROUSSER SANS SE FAIRE ATTRAPER, LA SOLIDARITÉ DANS LE BUTIN QU’ILS PARTAGENT ET MÊME LES VICES AU CREUX DES DRAPS.

(#) Jeu 3 Sep 2015 - 0:07
hâte de t'avoir à mes pieds gnah
pis laisse toi pousser les cheveux là, y'a rien à tirer

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 3 Sep 2015 - 0:10
c'est pour te dissuader. puis on abuse pas des gens casés :pff:
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Ven 4 Sep 2015 - 22:23

Vlad, t'as qu'à lui tirer les poils du cul.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Ven 4 Sep 2015 - 22:35
il a des fesses de bébé d'abord, on est pas toutes des chiennes What a Face
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 464
♆ PSEUDO : AMIANTE.
♆ AVATAR : CILLIAN MURPHY.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE BON
♆ PERDITION : FABRICATION DE SOUVENIRS.
♆ ENNUI TROMPÉ : FIGURE PATERNELLE DES ENFANTS VOLEURS. SAINT PATRON DES ORPHELINS. LES BONNES INTENTIONS SE SONT ÉRODÉES AVEC LA POUSSIÈRE. IL LEUR A TOUT APPRIS, LES DOIGTS MAGIQUES POUR DÉTROUSSER SANS SE FAIRE ATTRAPER, LA SOLIDARITÉ DANS LE BUTIN QU’ILS PARTAGENT ET MÊME LES VICES AU CREUX DES DRAPS.

(#) Dim 27 Sep 2015 - 15:27
bienvenue à São Poeira
la vie est finie, mais tu survis.


promis, j'essaie de retenir mon amour pour toi dans ce message :pff:
même si ton alien il est parfait, même s'il est capable différemment, je suis pressé de l'avoir à ma merci
j'vais lui faire oublier tous les vilains monsieurs verts aux grands yeux et aux sondes anales What a Face
en tout cas, t'as une bonne bouche à pipes, j'ai hâte de la voir à l'action gnah

Il y a ce sourire, là, si grand, si laid, sur ses lèvres gercées par les morsures et le sang versé. Il t'observe, là, le torse ouvert, le coeur entre ses mains, maintenant. Plus rien ne t'appartient  ; tu es à lui tout entier, maintenant, qu'importe ce que tu choisis de faire. Ses ongles, si abîmés, s'enfoncent dans ton pauvre coeur et y glisse son venin. La malédiction est lancée ; te voilà captivé.

les liens utiles  

VOS LIENS
POUR LES DIVERSES DEMANDES
REGISTRE DES EMPLOIS
LA VILLE
LES POUVOIRS
LE BOTTIN
LES INTRIGUES & ÉVÉNEMENTS
LES ANNONCES





♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOUTUE VERMINE :: ET ILS RIENT :: FICHES V1-
Sauter vers: