N'oubliez pas de déclarer votre amour pour satan, en postant sur bazzart Hope
Ils sont beaux, ils sont frais, ils n'attendent que vous.
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil aux PVs Hope
on veut plus de boobs :pff:
- la surpopulation de mâles sur le forum
Pensez à privilégier les hippies, les voleurs et les pirates
afin de préserver les âmes sensibles, le forum est déconseillé aux moins de 17 ans
Si aucune fiche est postée après cinq jours, votre compte sera supprimé.

Artemis Delange ~ N'est pas sainte qui le veut

 :: ET ILS RIENT :: FICHES V1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Lun 27 Oct 2014 - 12:11
Artemis Delange

âme égarée
Héritage Infortuné ♆ Delange Appellation aux Origines Contrôlées ♆ Artemis C'était mieux avant ♆ 20 ans Première Bouffée d'air ♆ 1er avril 1994Papa et Maman ♆ française Dans mon lit ♆ Libre comme le vent mais à tendance hétéro  Degré de solitude ♆ Pris à tout jamais mais libre d'aller où elle veut Tromper l'ennui ♆ Chanteuse, musicienne, compositeur Tombé dans le trou à rat ♆deux printemps La nouvelle famille ♆ Parasite

   

au-delà des dunes
Ton joli prénom♆As you want Pseudo pas beau ♆ Zuz' et Lawina pour les crédits Nombre d'hivers endurés ♆ 19 ans Pierre précieuse préférée ♆ Écrire ici.  Compagnie de voyage ♆ Erèbe, ma vipère Mot doux ♆ je viens soutenir les filles qui sont minoritaire   Degré d'addiction ♆ régulière en dehors des partiels Sésame ouvres-toi ♆ OKAY PAR CLEB Tête de cochon ♆ Taylor Momsen Remerciements ♆ tumblr Mot d'amour en plus ♆J'aime le poème d'où est extrait le code *-*
Et de longs corbillards, sans tambours ni musique, Défilent lentement dans mon âme ; l'Espoir, Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique, Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir. ▲ BAUDELAIRE
ici un titre
(au-dessus de 250 mots) Là tu introduis ton personnage, un petit texte court, le caractère, une jolie situation, tout ce que tu veux quoi. Éblouis-nous. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a. Lobortis laoreet, neque nunc suscipit orci, id ultrices nulla enim ac orci. Proin a erat at mi ornare interdum. Donec sagittis, felis at rutrum egestas, orci risus laoreet diam, quis pulvinar sapien neque id mauris. Suspendisse potenti. Pellentesque eget ligula ut lacus porttitor pharetra et a mauris. Cras varius gravida.
   

   
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Lun 27 Oct 2014 - 12:13
titre de l'histoire

l'étrange
Elle chantait. Depuis combien de temps elle était là ? Elle n'en savait rien . Juste que cela faisait plusieurs jours que rien ne sortait. Pas une note, pas une parole, pas la moindre idée de ce qu'elle pouvait mettre sur un papier. Alors elle devait piocher dans le vieux et ses démons. Des démons qui viennent la hanter. Elle prit sa guitare et joua. Chantant son passé d'une voix d'ange. Mais Artemis était loin d'être un ange. Musique et voix firent un désastre. Cela provoqua une vague d'horreur. Les plus grandes peurs des gens. Elle n'a rien contrôlé, elle entendait juste les hurlements mais fermant les yeux elle a continué. Ces hurlements étaient la voix qu'elle n'avait pas, la corde qui manquait à son violon. Mais le temps passant, le contrôle vint. Contrôler la vision des peurs ou des petits bonheurs de la vie selon son désir, son humeur, son envie de hurler son agacement au monde. Hurler son envie de pouvoir coucher note après note sur du papier vierge. Mais ne pas pouvoir au final. Son pouvoir pour éviter la folie, pour survivre jusqu'à ce que l'ange noir ne revienne vers elle pour lui donner à nouveau l'inspiration.
(c) MORIARTY


São Poeira
(200 mots minimum) Ici, tu nous parles de ton rapport à la ville. Comment t'es arrivé là, à quel point tu détestes ça, si t'as déjà essayé de fuir. Surprenez-nous. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.
   
(c) MORIARTY

Et de longs corbillards, sans tambours ni musique, Défilent lentement dans mon âme ; l'Espoir, Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique, Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir. ▲ BAUDELAIRE
ici un titre
Paris. Paris, capitale de l'amour. Paris , ville où tout est possible. Eric Delange, jeune ingénieur en physique se maria à une femme de vingt ans son aîné. Une femme riche, puissante. Il ne perdit pas de temps. Un an après le mariage, elle tomba enceinte. Tout les plans de cet homme de vingt quatre ans étaient planifiés à l'avance. Il ne ménagea pas son épouse durant la grossesse. La mettant dans un état de faiblesse impressionante. Mais lui laissant suffisament pour que l'enfant qui grandissait en son sein vive. Mais le destin était contre cette pauvre femme qui s'était faite à voir par ce jeune homme angélique. Des jumeaux, elle attendait deux enfants. Ce fut neuf mois de souffrance, de fatgue, de larme. Neuf long mois et les neuf derniers mois de sa vie. Elle donna toute son énergie pour permettre aux deux enfants de vivre lui coutant la sienne. Alors qu'une vie s'éteignait, deux autres voyaient le jour. Artemis et son frère jumeau Oscar. Il en était fini pour cette Mme Delange, courageuse et battante jusqu'au bout. Mais la vie est pleine de surprise. Pleine de rebondissement. Ce courage, ce côté battant ressortait à travers sa fille. Du moins d'un premier temps, avant que le petit garçon n'entraîne dans sa soeur dans les méandres du vice et du désire. Elevé par un père absent, les deux enfants ne furent que livrer à eux même. Dans l'appartement dans le XVIème arrondissement de la capitale française, les deux enfants se livraient à des jeux étranges. Des jeux interdits. D'abord innocent mais en grandissant beaucoup moins.

Artemis, développa un amour étrange pour la musique. Avec sa guitare, sa voix et son oreille. Mélangeant le tout, en fermant les yeux, laissant chaque son, chaque note envahir son corps, les laissant lui provoquer des frissons remontant son échine. Un talent trop grand, un diamant brut non taillé. Elle refusa toujours de devoir recevoir des coneils pour rentrer dans les clous. Allant dans les bars parisiens, le soir chantant pour gagner de l'argent a à peine 14 ans. Ce fut à cet âge que tout bascula pour la gamine battante qu'elle avait été. Elle se laissa emporter par la fièvre de son frère, de ses amis. Elle sécha les cours, commença à fumer, à se droguer libérant encore plus son talent. Ecrivant de plus en plus de chanson, pour elle pour ses amis. Elle se laissait aller. Mais tout cela mélanger, se mélangea en plus les hormoines de l'adolescences. Sa première fois fut la plus mémorable. Le père encore et toujours absent. L'apartement pour deux adolescents aux hormones bouillonants, la fumée des clopes entremêlé aux notes de musique que la petite blonde arrachait à sa guitare. Une étreinte d'abord fraternel, à écouter les battements du coeur de l'autre, à écouter les respirations, à respirer l'odeur enivrante de l'autre. Mais un baiser dérapant, des gestes déplacés et une étreinte rempli de fièvre. Une étreinte interdite qui pourtant emmena les deux jeunes dans un autre monde. Et ce fut fait, le septième ciel atteint à travers un souffle court. Mais si seulement ce fut la seule chose, les deux inséparables enchaînèrent les fêtes. Alcool, clopes, de temps en temps de la drogue. Découvrant les charmes du corps et leur conséquence. Chaque étreinte lui arrachait une chanson, un nouveau souffle. Un soir ce fut dans l'apartement familliale. Alcool coulait à flot, la cocaïne passait de main en main, les chambres étaient pleines d'étreintes. Le père rentra et découvrit. Au mettre tout le monde à la porte lui traversa l'esprit mais sa chair, son sang furent plus rapide; Artemis se fofila jusqu'au paternel. Féline voulant essayer une nouvelle étreinte, une nouvelle chanson intitulé Eodipe. D'abord resistant, la fumée épaisse eu raison de l'esprit de l'ingénieur qui se laisse faire et finit par entrer dans le jeu. Abandonnant le rôle du père et elle de la fille.

Le lendemain tout fut oublié. Gueule de bois, esprit embrûmer. Artemis découvrit les chansons écritent la vieille. S'armant de son instrument et de sa voix cassé du petit matin, les joua réveillant ainsi son frère. Un baiser dans le cou. Une main enlevant les cheveux devant le visage. Mais les pas d'un père furieux derrière le mur arrêta tout. Le souvenir intact. Mais une Artemis ne regrettant rien, affrontant même se regard qui aurait terrifié l'ancienne enfant qu'elle était. Elle n'allait plus en cours, se balladant dans les rues, sa guitare sur le dos recherchant de nouvel inspiration. Mais revenant chaque soir pour l'étreinte fraternel qu'elle attendait si ardemment. Mais une nuit blanche, habiller légèrement pour la soirée du soir qui promettait encore une vague de chanson. S'endormant sur un banc dans un squat. Une main, un baiser, une plume sur la peau pâle. Cet inconnu. Une chanson. Elle s'appelera l'ange noir. La petite blonde, le veut. Elle le laisse écrire sur sa peau, des mots, des paroles. Puis l'étreinte tant attendu arrive. Magique. Si différente. Plus merveille qu'avec Osca. Il devient son obsession. Mais l'heure tourne. La fête, je e dois jouer, je dois arracher des soupires à des amis. Un dernier baiser, deux mots susurraient au creux de l'oreille " retrouve moi". Et la vie reprend mais avec ce souvenir encrer dans ma chair.

Mais jamais il revint. Les années passèrent. La majorité arriva. Le bac en poche, cela signifiait soirée. Chant, alcool, chanson, clope, étreinte, drogue. Une soirée de misère, une soirée où les larmes dévalèrent les joues pâles. Une soirée où le coeur alla se fracasser contre une falaise. Orgi se transformant en overdose. Elle vit son souffle s'arrêter, son corps lâcher et la vie quitter ses yeux. Oscar l'abandonnait à tout jamais. Impossible de rentré, elle ne pouvait pas. Elle s'enfuit de Paris. Prenant un avion pour le Brésil avec l'argent de sa carte, avantage d'être riche. Elle décida aussi de ne plus touché à la draogue. Le reste oui mais plus ça. Plus ce qui était responsable de la mort de sa moitié. Mais maintenant ses chansons s'appauvrissaient. Elle avait besoin de son ange noir, le dernier pouvant lui faire remonter le chemin de la composition. Elle vagabonda dans ce pays offrant son corps ou sa musique. Plus souvent sa musique. Elle n'était pas une catin. Et Artemis, celle portant le nom d'une déesse grecque arriva dans cette ville minable. Mais un pied posé. Impossible de repartir. Son nouvel enfer. La retrouvera-t-il ici ? Si loin de la capitale de l'amour ? La retrouvera-t-il ici au porte de l'enfer ? Viendra-t-il  la retrouver ? Lui reviendra-t-il ? Deux ans à attendre, deux ans. Deux ans à jouer avec les désirs des gens avec sa voix. Deux ans, il n'est toujours pas là. Elle ne compose plus, elle joue les anciens morceaux du passé. Eodipe. L'ange Noir. L'étreinte. Les larmes des adieux. L'eden. Des chansons remuant le passé. Mais il arrive. Il arrive vers elle. La machine peut se relancer de nouveau.
   

   
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Lun 27 Oct 2014 - 12:19
bienvenue ma lionne <3

en plus, t'as vu, j'suis l'premier rhan *.*
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Lun 27 Oct 2014 - 14:42
Bienvenue mam'zelle
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Lun 27 Oct 2014 - 16:34
bienvenue par ici beauté
je valide ton code Hope
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Lun 27 Oct 2014 - 16:36
Merci

Erèbe : Y'avait intérêt
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mar 28 Oct 2014 - 23:26
J'avoue les filles ça manque un peu par ici Rolling Eyes .
Bienvenue parmi nous mistinguette.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 29 Oct 2014 - 0:19
bienvenue à toi ! bonne chance pour ta fiche :)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 29 Oct 2014 - 21:45
Bienvenue et bon courage pour ta fiche :**:
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 30 Oct 2014 - 11:31
Merci :han: :han: :han:
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Présentation d'Artemis [Validée]
» Napoléon à Sainte Hélène
» Non loin de Sainte-Berthilde[Pv Zareen et Aegar]
» Artemis Fowl {fiche validée}
» Arsinoé de Sainte Berthilde - Marquise de Sainte-Berthilde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOUTUE VERMINE :: ET ILS RIENT :: FICHES V1-
Sauter vers: