N'oubliez pas de déclarer votre amour pour satan, en postant sur bazzart Hope
Ils sont beaux, ils sont frais, ils n'attendent que vous.
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil aux PVs Hope
on veut plus de boobs :pff:
- la surpopulation de mâles sur le forum
Pensez à privilégier les hippies, les voleurs et les pirates
afin de préserver les âmes sensibles, le forum est déconseillé aux moins de 17 ans
Si aucune fiche est postée après cinq jours, votre compte sera supprimé.

OSS (117) Rio ne répond plus.

 :: LES MONSTRES S'ÉVEILLENT :: DONNE TON ÂME :: LES ÂMES DAMNÉES Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 79
♆ PSEUDO : P&H
♆ AVATAR : contrairement au reste ici, seydoux.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE BON
♆ PERDITION : Divinité de sainteté, elle incarne la normalité. Immunisée, le monde change autour d'elle sans qu'elle ne puisse rien y faire.
♆ ÉGARÉ : A la mairie, un peu partout, les ruelles sales ne sont pas si nombreuses.
♆ ENNUI TROMPÉ : Debout au milieu des camés, elle incarne une certaine stabilité. Les faux-semblants sont de mise, et la mairie son terrain de jeu.

(#) Dim 26 Fév 2017 - 15:09
ofelia sol sanches
If you are interested in stories with happy endings, then you would be better off somewhere else. In this story, not only is there no happy ending, there is no happy beginning, and very few happy things in the middle.
LEMONY SNICKET ▲
L'ÂME ÉGARÉE
Héritage Infortuné ♆ Trop commun pour être particulier,  le nom Sanches n'évoque ni crainte ni admiration. Toutefois dans cette ville, il remplace bien souvent son prénom. Appellation aux Origines Contrôlées ♆ Son prénom est tout aussi écrasé par l'originalité, Ofelia. Elle fait avec. Sol, c'est pas un prénom d'ailleurs, mais elle aime bien. De toute façon, ça ne changera rien. C'était mieux avant ♆ Dans les soubresauts de la réalité, elle a vu le monde s'effondrer. Son monde. Pitoyable certes, mais elle pouvait encore rêver, avant. Elle a grandi trop vite, et là voilà qui fane déjà, la trentaine à peine entamée. Première Bouffée d'air ♆ Il faut dire qu'elle respire l'air malsain depuis toujours, ici. Née dans la chambre de ses parents au beau milieu du printemps, elle n'a pas vu les contours du monde.  Papa et Maman ♆ Le paternel a grandi ici, entre la suie et la sueur. Fils du village, bientôt amouraché d'une belle étrangère. Elle a succombé, la mère, fille de la ville, alors elle est restée. Dans mon lit ♆ Elle aime les hommes, le plus souvent. Elle n'est cependant pas à l'abri d'une écartade à son régime.  Degré de solitude ♆ On la croit souvent entourée, parfois à tort, quelques fois torturée. Célibataire, ça ne veut rien dire ici. Tromper l'ennui ♆ Au bout du chemin chaotique, épuisée, elle a trouvé du réconfort dans l'un des rares bâtiments entier. Malgré un parcours qui n'a rien de scolaire, Ofelia s'est hissée jusqu'au poste de Maire Adjointe de la petite ville. Fanatisme déclaré ♆ On fait l'erreur de la penser catholique, mais elle a perdu la foi, Ofelia. Il ne lui reste qu'un amour-haine tremblant pour le Vilain, qu'elle répugne à assumer. Mais comment croire qu'il existe un paradis pour les âmes, quand on habite l'enfer sur Terre ? la Vraie Famille ♆ Entre un sourire et un soupir, elle se donne au plus offrant. Pas qu'elle soit une prostituée, non, elle est l'illusion de la liberté et l'incarnation de la corruption. Tombé dans le trou à rat ♆ Il n'y a pas plus de début qu'il n'y a de fin, qu'un cercle vicieux de la taille de cette ville. Quand on est un rat, tomber dans un trou à rat, ça doit être une sorte de paradis sur terre. La nouvelle famille ♆ salaud (ça sonne comme, c'est beau.)
L'ANGE DÉCHU
Elle faisait tourner lentement l'alcool dans son verre. Elle passait le temps plus qu'elle n'appréciait le breuvage, le regard perdu sur quelque meuble qui remplissait son salon. Elle se demandait si quelque part, le Malin était fier d'elle, fier de lui.  Si elle abattait ses cartes de la bonne manière – cela ne devait pas être si mal, elle était encore en vie.
Sur le chemin qui la séparait de la Mairie, elle avait croisé la plèbe souffrante de son village, les camés citoyens. Les combats de clochards avaient remplacé les combats des chats sauvages, dans la tristesse et l'allégresse euphorique. Elle fusilla du regard la fenêtre laissée ouverte qui lui apportait les échos d'une dispute. Elle ne fit rien pour la fermer ou s'interposer au-dehors ; elle en avait l'habitude. Elle réussissait toujours à s'apitoyer sur son sort, mais elle avait depuis longtemps cessé de plaindre les autres. Sa propre croix était assez lourde à porter.
Aujourd'hui, elle était allée voir les Da Silva. Annoncer au gamin et à sa mère que Monsieur avait eu un accident et qu'il y avait laissé sa vie. Que Dieu le bénisse et que son âme ne soit pas captive du Mal. Elle détestait ça. Compatir avec les personnes qu'elle connaissait depuis toujours, leur apprendre que leurs proches étaient morts. Ce n'était même pas à elle de le faire ; mais le Maire ne s'en donnait plus la peine, il avait déjà enterré tous ses amis. De plus, personne n'était dupe ; ce n'étaient pas des accidents de voiture ou un tragique incendie qui emportait ses concitoyens. Seulement, personne n'en parlait.
LE DÉMON EXPIÉ
Certains l'envient, d'autres la jalousent. Elle, elle donnerait tout pour qu'on arrête de la regarder comme ça, qu'on pense qu'elle est privilégiée. Elle le sait, ils ne voient pas son fardeau. Un joli cadeau pour une jolie fille, alors à peine adolescente. Épargnée. Immunisée. On dit d'elle qu'elle a charmé le diable en personne, que ce n'est pas vrai, que sa malédiction est en réalité plus terrible et on lui prête les plus folles rumeurs. Et pourtant Sol, le petit rayon de soleil de São Poeira, semble être la lumière qui scintille dans les ténèbres. La dose de normalité à la tête du village, pour continuer d'attirer les touristes, d'abreuver le démon de nouvelles âmes. Elle est si normale que ça en est dérangeant, c'est comme se retrouver face à une rose en plein désert. C'est beau. Peu commun, certes. Mais il faut pousser sa réflexion bien plus loin pour se demander : comment la rose parvient-elle à survivre dans un tel environnement ? Elle est seule, Ofelia, la jolie paria. Au royaume des aveugles, on dit que le borgne est roi … elle se plaît à penser qu'il doit aussi être bien seul, triste, le borgne. Elle ne peut même pas faire semblant, s'éveiller ailleurs grâce aux drogues, les substances magiques n'ont aucun effet sur elle.

Implications et limites :
Les influences par contact, et physiques, n'ont aucun effet sur elle (y compris via cheveux, sang, etc). Les drogues magiques également.
Les influences visuelles, psychiques, de proximité ont un effet plus ou moins amoindri selon le contrôle du pouvoir de l'autre, parfois différent de l'effet escompté.
Elle perçoit comme un autre les altérations d'un autre liées à une malédiction (type stigmates) (ce qui ne l'atteint pas en premier lieu).

Elle est cependant incapable de sortir du village et de s'éloigner des émanations du gaz.
LES GRIFFES DU DIABLE
São Poeira, elle y est née, elle y a grandi, et aussi sûrement, elle y périra. Elle y aime ce qu'elle y a autrefois détesté, et haï ce qu'elle a adoré. Si elle a déjà pensé à partir ? Oui, trois fois oui. Seulement, elle en est incapable. Physiquement incapable. Elle ne supporte pas les douleurs, les maux de tête, la souffrance qui semble tomber sur elle dès qu'elle ose s'éloigner. Alors, elle n'a jamais réellement essayer, pas assez désespérer pour y laisser sa vie. Cela dit, ce serait aussi le moyen le plus simple de la tuer, si on cherchait à se débarrasser d'elle. Une heure loin de la ville, et là voilà asphyxiée. Si l'on prête à certain le malheureux record d'à peine trois heures hors de la ville, c'est simplement parce qu'Ofelia n'est jamais sortie de la ville. Si le Diable l'a épargnée dans la ville, Ofelia semble être pourtant particulièrement dépendante des émanations de gaz qui l'embaume. Le piège se referme.
AU DELÀ DES DUNES
Joli prénom ♆  Maëlys.   Pseudo pas beau ♆ P&H. Nombre d'hivers endurés ♆ 21, déjà. Pierre précieuse préférée ♆  Crystal Meth.  Compagnie de voyage ♆ Bazz. Mot doux ♆ Le contexte est canon, mais que dire du header ? Daamn. Degré d'addiction ♆ Tout le temps, presque. Tête de cochon ♆ Léa Seydoux. Remerciements ♆ avatars de Swan & Pando Mot d'amour en plus ♆ Vous êtes bien beaux et bien tarés.  Cunnilingus
run, boy run.
(kids) Accoudée à une fenêtre, elle a vu celui que l'on nomme désormais Primo passer au loin. Elle a espéré qu'il ne se retourne pas, pour ne pas attirer son attention. Elle savait exactement de quoi il était capable. Et, surtout, il avait cette capacité folle à lui rappeler comment c'était, avant. Avant, quand ils étaient enfants, quand elle pouvait encore se bercer d'illusions.
Avec un père qui était originaire de la ville, depuis sans doute des générations, et qui travaillait dans les mines, il ne lui avait pas fallu très longtemps pour apprendre à connaître tous les enfants du village. Quand bien même, elle avait eu plus de trente ans pour le faire. L'école de la vie les avait forgé de la même manière, entre le marteau et l'enclume, les sacrifices qu'il leur faudrait réaliser et le travail qu'il faudrait donner. Rien n'était gratuit, rien ne tombait du ciel. Pour autant, Ofelia gardait de bons souvenirs de son enfance. Les heures passées à jouer avec trois fois rien, pouvoir s'extasier devant le fleuve ou un bel oiseau, l'insouciance réchauffant son coeur. Où la mine représentait un grand mystère et beaucoup de curiosité, et non pas cette crainte perverse.

(with) Elle avait quatorze ans lors de l'accident, la brèche. Ils ont tous vécu ça ensemble, les miniers, leurs femmes, leurs enfants, et les autres du village. Un jour, une semaine, un mois ; elle ne saurait dire. Elle ne saurait dire la date exacte où sa vie a basculé, irrémédiablement. Bien sûr, personne ne s'est inquiétée pour elle, au début. La catastrophe à la mine, les morts survenues rapidement, les coeurs à panser avaient pris toute la place du quotidien. Puis vinrent les bruits de couloirs, les chuchotements, les médisances sur les voisins, les étrangetés et les facéties, les rumeurs qui enflent et qui ne dévoilent que de sombres vérités.
Elle a vu le village changer. L'impossibilité d'en sortir pour plus de quelques heures – encore moins, pour elle. Ofelia a grandi trop vite, forcée de s'imaginer un avenir dans ce trou, un endroit qu'elle aimait, certes, mais elle n'avait jusque-là jamais exclut l'idée de visiter une grande ville, d'aimer ça, peut-être, d'y vivre. Au contraire, la blonde a dû se résoudre à survivre ici, les genoux dans la boue mais le minois épargné.

(guns) Primo est sorti de son champ de vision, la ramenant subitement à sa réalité crue. Le bureau de la Mairie et sa paperasse fantaisie ; elle doit encore corréler les informations récoltées du dernier recensement. Selon son humeur, elle les falsifiera de manière positive ou négative : une centaine d'âme damnées comptent-elles réellement ? Ce ne sont pas eux qui vont payer leurs impôts – si quelqu'un même digne les payer. Elle est sur le promontoire d'un tas de poussière, Ofelia, presque sur la plus haute marche légale, mais elle ne brasse que du vent.
As de coeur d'un château de cartes, elle doit recevoir quelques visiteurs. Des voyageurs qui comprendront bien vite que leur périple s'arrêtera ici. En attendant, elle réajuste son rouge à lèvres, car il n'est de plus beau diable que celui qui s'habille en Prada. Elle pense à ce que serait sa vie si elle n'avait pas eu l'opportunité de rejoindre la Mairie, grâce à son père et ses relations bien placées – ce qu'elle serait encore. Cela ne fait qu'un an qu'elle occupe ce bureau, après tout.
« Ce » bureau, qu'elle ne considère même pas sien. Une place sur laquelle on l'a mise, sur laquelle elle se raccroche. Une bouée, tout au plus. Une position pour ce pion qu'elle est. Elle se dit indépendante, pour que l'on arrête de chercher qui, au juste, tire les ficelles. Reliée à tous, partout, elle s'adonne au plus offrant, à celui qui promettra de la garder en sécurité. En échange de quoi elle fournit ce qu'elle peut grâce à ce poste. Des subventions détournées habilement, peut-être. Un nom a rayer des rares relevés.
Le seul pouvoir qu'elle ait, c'est de ne pas en avoir.

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

hidden figures
On a long enough timeline, the survival rate for everyone drops to zero.
Revenir en haut Aller en bas
Felipe Da Silva
BEAST OF LUST
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 262
♆ PSEUDO : NAGRON.
♆ AVATAR : PEDRO PASCAL.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE NEUTRE
♆ PERDITION : LE NOMBRE D'INDIVIDUS AVEC QUI VOUS AVEZ COUCHÉ TOUT AU LONG DE VOTRE VIE S'AFFICHE SUR VOTRE MAIN ET SEULES SES PUPILLES LE VOIENT.
♆ ÉGARÉ : AU BORDEL, ENTRE TES CUISSES, PROCHE DE LA DEMEURE DU DIABLE.
♆ ENNUI TROMPÉ : GÉRANT DU BORDEL DE SÃO POEIRA, PROSTITUÉ QUI DÉCIDE AVEC QUI IL ÉCARTERA LES JAMBES OU QUI LES ÉCARTERA POUR LUI, BRAS MUSCLÉ QUI DÉFEND SON TERRITOIRE ET SES PROTÉGÉ(E)S.

(#) Dim 26 Fév 2017 - 15:22
Seydoux et moi je suis dur gnah
ofelia sanches a écrit:
Aujourd'hui, elle était allée voir les Da Silva. Annoncer au gamin et à sa mère que Monsieur avait eu un accident et qu'il y avait laissé sa vie
Alors au début j'ai eu un bug je t'avoue, parce que le père de Felipe est vraiment mort quand il était gamin mais je crois que c'est juste une coïncidence vu les âges, impossible que Ofe du haut de ses trente-ans ai connu mon perso petit

Et tu m'as fais un faux espoir en parlant de te donner au plus offrant, je me disais qu'en parallèle de ton poste de maire adjointe tu bossais un peu au bordel russe pedo

Bon je ne m'étale pas plus longtemps, bienvenue officiellement, j'attends impatiemment la suite gnah

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

You had just begun to explore the dark, our funeral pyre and we are here to revel forevermore. You just had to know all about the world but you will never know. The world is on fire and you are here to — .
stay and burn with me
Revenir en haut Aller en bas
Bélial Chateminoy
SATAN M'HABITE
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 326
♆ PSEUDO : AMIANTE.
♆ AVATAR : DIEU DEPP.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE MAUVAIS
♆ PERDITION : LES ANNÉES S'AJOUTENT ET DISPARAISSENT. LE TEMPS NE FAIT PLUS EFFET SUR SES TRAITS. TANTÔT ENFANT AUX MAINS BALADEUSES, ADULTE AUX SOURIRES CRASSES ET VIEILLARD AUX MOTS AIGRIS.
♆ ÉGARÉ : DANS L'ANTRE DE SATAN.
♆ ENNUI TROMPÉ : GOUROU SATANISTE. CHIEUR, FARCEUR, EN MISSION POUR LUCIFER POUR FAIRE DE VOTRE VIE, UN ENFER.

(#) Dim 26 Fév 2017 - 15:27
Ofelia Sanches a écrit:
Pierre précieuse préférée ♆  Crystal Meth.
t'as déjà tout compris toi dis donc
bienvenue ô douce parmi notre monde de brute
en tout cas, tu peux venir continuer à ne pas assumer ta relation amour-haine avec le Vilain dans mes draps pedo

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 79
♆ PSEUDO : P&H
♆ AVATAR : contrairement au reste ici, seydoux.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE BON
♆ PERDITION : Divinité de sainteté, elle incarne la normalité. Immunisée, le monde change autour d'elle sans qu'elle ne puisse rien y faire.
♆ ÉGARÉ : A la mairie, un peu partout, les ruelles sales ne sont pas si nombreuses.
♆ ENNUI TROMPÉ : Debout au milieu des camés, elle incarne une certaine stabilité. Les faux-semblants sont de mise, et la mairie son terrain de jeu.

(#) Dim 26 Fév 2017 - 15:29
Fefe ;
OMG
Mais en vrai j'ai juste pris un nom de famille au pif, j'ai jamais capté qu'il était déjà utilisé
Faudra faire avec et te dire que t'as de la famille dans la ville (ou pas) Arrow


Pour le poste on peut s'arranger, j'ai pas dit ce qu'elle faisait, avant siffle

Bébel ;
robert
C'est beaucoup trop aimable à toi Cunnilingus

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

hidden figures
On a long enough timeline, the survival rate for everyone drops to zero.
Revenir en haut Aller en bas
Nimrod Byquist
APOCALYPSE NOW
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 52
♆ PSEUDO : vox populi.
♆ AVATAR : mads mikkelsen.
♆ PERDITION : les prunelles dardent sur autrui un regard funeste, cherchant les fautes au fond du regard. Les fautes dévoilées pèsent dés lors sur le pêcheur, affligeant la brûlure pénitente et enchaînant l'esprit le temps d'un instant. - regard pénitent.
♆ ÉGARÉ : au fond de son verre, sujet aux infectes tentations de son existence.
♆ ENNUI TROMPÉ : chien de garde, ancien flic, il est désormais le garde-fou d'un endroit maudit, se raccrochant à quelques chimères en contaminant les esprits juvéniles qui s'égarent à ses côtés. Il est désormais juge et bourreau, l'infect a qui on donne du shérif avec une ironie joueuse.

(#) Dim 26 Fév 2017 - 15:33
(Une citation de Lemony Snicket... marry me. Cunnilingus )

Bon, enfin quelqu'un de bien dans cette ville de crapules. Toi et moi on va devoir discuter ordre, m'dame le maire adjoint.

Officiellement bienvenue parmi nous ! :chou:

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆



Decorate my bones
Snow Ghosts ☽ Don't leave me half hanged, like the witch in the dark. This place grows colder as strong as we are. With every rope swing, I struggle for air. I know I'm breathing but is it still there ? Are you still there ?

Revenir en haut Aller en bas
Felipe Da Silva
BEAST OF LUST
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 262
♆ PSEUDO : NAGRON.
♆ AVATAR : PEDRO PASCAL.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE NEUTRE
♆ PERDITION : LE NOMBRE D'INDIVIDUS AVEC QUI VOUS AVEZ COUCHÉ TOUT AU LONG DE VOTRE VIE S'AFFICHE SUR VOTRE MAIN ET SEULES SES PUPILLES LE VOIENT.
♆ ÉGARÉ : AU BORDEL, ENTRE TES CUISSES, PROCHE DE LA DEMEURE DU DIABLE.
♆ ENNUI TROMPÉ : GÉRANT DU BORDEL DE SÃO POEIRA, PROSTITUÉ QUI DÉCIDE AVEC QUI IL ÉCARTERA LES JAMBES OU QUI LES ÉCARTERA POUR LUI, BRAS MUSCLÉ QUI DÉFEND SON TERRITOIRE ET SES PROTÉGÉ(E)S.

(#) Dim 26 Fév 2017 - 15:36
Oh une traîtresse, ça m'intéresse siffle (oui parce que selon Felipe si t'as bossé au bordel et que tu t'es désistée t'es une traître :pff: )
Sinon pour la famille, normalement il en a plus à Poeira mais on peut s'arranger genre cousins éloignés :pff:
Enfin on en rediscutera pedo

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

You had just begun to explore the dark, our funeral pyre and we are here to revel forevermore. You just had to know all about the world but you will never know. The world is on fire and you are here to — .
stay and burn with me
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 79
♆ PSEUDO : P&H
♆ AVATAR : contrairement au reste ici, seydoux.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE BON
♆ PERDITION : Divinité de sainteté, elle incarne la normalité. Immunisée, le monde change autour d'elle sans qu'elle ne puisse rien y faire.
♆ ÉGARÉ : A la mairie, un peu partout, les ruelles sales ne sont pas si nombreuses.
♆ ENNUI TROMPÉ : Debout au milieu des camés, elle incarne une certaine stabilité. Les faux-semblants sont de mise, et la mairie son terrain de jeu.

(#) Dim 26 Fév 2017 - 16:39
Nim ;
Faut pas parler trop vite, ordre et justice c'est juste beau sur le papier Mais il nous faudra un lien oui Cunnilingus

Fefe ;
Oui on en reparlera robert

Merci tout le monde, au fait

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

hidden figures
On a long enough timeline, the survival rate for everyone drops to zero.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 115
♆ PSEUDO : DENFERT.
♆ AVATAR : MICKEY MOUSE.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE MAUVAIS
♆ ENNUI TROMPÉ : GÊNEUR À TEMPS PLEIN, LE LEGS QUI MOISI DANS UNE CHAMBRE FORTE, ÉPARGNÉ JUSQU'À CE QUE LES RENNES SOIENT REFILÉES DES POGNES DE PAPA AUX SIENNES BIEN QUE LES BIFTONS SOIENT DÉROUTÉES DE TOUTE VALEUR. CABALE QU'IL DOMINE AVEC LUI, EMPIRE ORGIASTIQUE QU'ON LUI OFFRE COMME UN CŒUR SUR UN PLATEAU D'ARGENT. NON, DÉFINITIVEMENT BELPHEGOR, EMMERDEUR LÉGATAIRE D'UNE HÉGÉMONIE SOUILLÉE NE SE CHAGRINE PAS DE SES UNIQUES AFFAIRES.

(#) Dim 26 Fév 2017 - 19:53
du coup c'est à toi qu'il faut faire une demande si on veux faire construire une salle des fêtes spécialement pour les orgies? c'est à dire qu'on commence à être à l'étroit à la maison maintenant. gnah
elle est toute mignonne, je l'aime déjà.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 79
♆ PSEUDO : P&H
♆ AVATAR : contrairement au reste ici, seydoux.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE BON
♆ PERDITION : Divinité de sainteté, elle incarne la normalité. Immunisée, le monde change autour d'elle sans qu'elle ne puisse rien y faire.
♆ ÉGARÉ : A la mairie, un peu partout, les ruelles sales ne sont pas si nombreuses.
♆ ENNUI TROMPÉ : Debout au milieu des camés, elle incarne une certaine stabilité. Les faux-semblants sont de mise, et la mairie son terrain de jeu.

(#) Lun 27 Fév 2017 - 11:03
Ouh, j'aime bien ce genre de propositions robert Mais je crois qu'on a déjà un bordel pour ça russe
Merci, t'es chou

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

hidden figures
On a long enough timeline, the survival rate for everyone drops to zero.
Revenir en haut Aller en bas
Felipe Da Silva
BEAST OF LUST
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 262
♆ PSEUDO : NAGRON.
♆ AVATAR : PEDRO PASCAL.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE NEUTRE
♆ PERDITION : LE NOMBRE D'INDIVIDUS AVEC QUI VOUS AVEZ COUCHÉ TOUT AU LONG DE VOTRE VIE S'AFFICHE SUR VOTRE MAIN ET SEULES SES PUPILLES LE VOIENT.
♆ ÉGARÉ : AU BORDEL, ENTRE TES CUISSES, PROCHE DE LA DEMEURE DU DIABLE.
♆ ENNUI TROMPÉ : GÉRANT DU BORDEL DE SÃO POEIRA, PROSTITUÉ QUI DÉCIDE AVEC QUI IL ÉCARTERA LES JAMBES OU QUI LES ÉCARTERA POUR LUI, BRAS MUSCLÉ QUI DÉFEND SON TERRITOIRE ET SES PROTÉGÉ(E)S.

(#) Lun 27 Fév 2017 - 11:33
bienvenue à São Poeira
Ta plume est toujours aussi belle, j'ai dévoré ta fiche en restant d'ailleurs un peu sur ma faim On développera ça ensemble sans soucis perv Et du coup, c'est tellement bizarre de voir enfin une personne normale sur le forum, gare à toi, les démons profiteurs pullulent ici mais le sais déjà ça gnah

Il y a ce sourire, là, si grand, si laid, sur ses lèvres gercées par les morsures et le sang versé. Il t'observe, là, le torse ouvert, le coeur entre ses mains, maintenant. Plus rien ne t'appartient  ; tu es à lui tout entier, maintenant, qu'importe ce que tu choisis de faire. Ses ongles, si abîmés, s'enfoncent dans ton pauvre coeur et y glisse son venin. La malédiction est lancée ; te voilà captivé. N'oublie point de remplir ton profil en entier et vérifier les informations dans les bottins. Et surtout amuse toi ! Si tu as la moindre question ou autres, tu peux en venir faire part au staff ici. D'autres liens utiles ci-dessous :

LES  FICHE DE LIENS
POUR LES DEMANDES DIVERSES
LES BOTTINS
LES TÉLÉPHONES
LES INTRIGUES & ÉVÉNEMENTS
LE FLOOD
LA CHATBOX

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

You had just begun to explore the dark, our funeral pyre and we are here to revel forevermore. You just had to know all about the world but you will never know. The world is on fire and you are here to — .
stay and burn with me
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 79
♆ PSEUDO : P&H
♆ AVATAR : contrairement au reste ici, seydoux.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE BON
♆ PERDITION : Divinité de sainteté, elle incarne la normalité. Immunisée, le monde change autour d'elle sans qu'elle ne puisse rien y faire.
♆ ÉGARÉ : A la mairie, un peu partout, les ruelles sales ne sont pas si nombreuses.
♆ ENNUI TROMPÉ : Debout au milieu des camés, elle incarne une certaine stabilité. Les faux-semblants sont de mise, et la mairie son terrain de jeu.

(#) Lun 27 Fév 2017 - 12:05
Damn, cette validation beaucoup trop rapide russe
Merci beaucoup

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

hidden figures
On a long enough timeline, the survival rate for everyone drops to zero.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» « La torture interroge, et la douleur répond.»
» Lorsque ton passé t'appelle, ne répond pas. Il n'a rien de nouveau à te dire > Aidy ♥︎
» Le president Preval repond au ministre demissionaire Elie
» La qualité du français
» Le secteur privé répond à l'appel, L'AGERCA a besoin de volontaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOUTUE VERMINE :: LES MONSTRES S'ÉVEILLENT :: DONNE TON ÂME :: LES ÂMES DAMNÉES-
Sauter vers: