N'oubliez pas de déclarer votre amour pour satan, en postant sur bazzart Hope
Ils sont beaux, ils sont frais, ils n'attendent que vous.
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil aux PVs Hope
on veut plus de boobs :pff:
- la surpopulation de mâles sur le forum
Pensez à privilégier les hippies, les voleurs et les pirates
afin de préserver les âmes sensibles, le forum est déconseillé aux moins de 17 ans
Si aucune fiche est postée après cinq jours, votre compte sera supprimé.

cabot enragé ; chaîne fracassée.

 :: ET ILS RIENT :: FICHES V1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sam 11 Jan 2014 - 7:51
Caleb Roach

âme égarée
Héritage Infortuné ♆ Roach ; une connerie sur la langue, un mot de plus à coller contre sa peau. Roach, le nom de sa défunte soeur, Roach, le sang des Cherokee, dans ses veines.  Appellation aux Origines Contrôlées ♆ cleb. caleb. cleb. caleb ? putain, avec le temps, même le môme, il a oublié c'est quoi son nom, et puis son surnom. alors on s'en tape, rendu là ; cleb, ça va. mais fais attention où tu mets les pieds ; ça pourrait chier.  C'était mieux avant ♆ vingt-deux ans. il était prêt, ce con, à être un grand.   Première Bouffée d'air ♆ on fait les durs, on fait les cons, quand on vient d'un trou. il vient de vegas, ce petit con, mais pas des casinos, non, d'un déserts macabre, d'un quartier où les maisons font miroirs. tard le soir, ouais, sous le cri d'un coyote, un soir de septembre. la mère, elle avait les cuisses humides de sang, la gorge inondée de cris enragés. Papa et Maman ♆ On est tous mélangés, on est tous, au fond, un grand ramassis de n'importe quoi. Cleb, c'est un peu ça ; le cleb bâtard, oui, celui qu'on adore, malgré ses poils gras et puis sa gueule de taulard. Bâtard, c'est bien ça, ce nectar au fond de ses veines ; bâtard, oui. Un peu américain, un peu amérindien, tiens, et pourquoi pas, pour couronner le tout, juste connard.   Dans mon lit ♆ hétéro. quoique, ce con, il s'est longtemps fait baiser par sa dulcinée. alors, autant tenter, les pds.    Degré de solitude ♆ jeté. abandonné. trompé. la connasse, elle s'est fait engrosser par un black.   Tromper l'ennui ♆ Il est pirate ; la jambe de bois, elle est pas là, le perroquet, il est dans l'assiette, mais qu'importe. Cleb, il est pirate ; on le voit là, sur un bateau un peu minable, sur une barque à moitié inondée à vagabonder sur le fleuve, s'arrimant aux villages voisins, volant nourritures et objets. Tombé dans le trou à rat ♆ trois mois ; trois mois d'enfer, trois mois où ils sont là et qu'ils se terrent. qu'il se terre, oui, les mains baignés de sang, les doigts sanglants, un membre en moins, à l'arbre généalogique. trois mois qu'ils sont là, les deux connards, trois mois qu'ils essaient d'oublier qu'ils sont damnés, damnés à s'aimer, oui, les salopards.   La nouvelle famille ♆ errant

En vain ont-ils tué l'âme dans la débauche, il reste encore, effroi ! les tourments du Remords. L'Ange blême se dresse et se place à leur gauche, Leur déchire le coeur râlant jusqu'à la Mort. ▲ NELLIGAN
coeur piétiné
C'est fou un peu, de vouloir devenir un bon gars; d'avoir tomber, comme ça, brusquement. D'avoir toucher le ciel et puis caresser le fond, et puis de croire, comme un con, comme un idiot, qu'on peut de nouveau voler. C'est con, oui, empli d'une bêtise profonde, et pourtant, il y croit, cleb, il y croit, à cette connerie. Il sait, oui, il la connait, cette douleur réelle, celle qui fait tant mal quand on a les yeux grands ouverts, quand on a la mort au cou, quand on a la vie à la peau, comme une lame. Le souvenir des seringues caressent sa peau et l'appel est fort ; c'est le chant de la mort qui tente de lui faire une pipe, et lui, cet idiot, qui refuse une baise. Qui ose se croire ange alors qu'au fond, il n'est que démon, qu'une bête. C'est le gars trop con qui ose se foutre en cage, la bête qui met des chaines à ses poignets, à ses mollets, et qui prie, bas, tout bas, pour avancer, pour être soigner. C'est presque attendrissant, presque suffoquant, oui, de voir sa connerie, de sentir sa maladie, là. La bête en cage qui éclate trop brusquement, qui crie trop fort, qui frappe trop fort, pour supplier et puis caresser, ensuite. C'est le condamné qui est déjà au pied du mur, le mort qui essaie encore de rester ; le décédé qui essaie de s'échapper, de se créer quelque chose qui fait un peu pitié, une seconde chance, peut-être. Le mec pitoyable, un peu lâche des maux, qui ose croire d'être change tout ; le mec qui sourit, alors que c'est le bordel, oui, dans sa tête. Et il sourit, le gars, il sourit et il continue, malgré les cris, malgré l'envie, forte, si forte, de tous les défoncés, de tous les buter, et puis d'être sous silence, enfin, d'être là, voguant dans le calme, enfin. Mais il reste là, pourtant. Il crache un peu, comme ça, parfois, et puis il frappe aussi. Mais il est là, pourtant, Cleb. Parce qu'il a beau être con, il a beau être condamné, déjà bien baisé, oui, il essaie d'avancer. Il essaie de la baiser, la mort, cette foutue maladie qui crispe son coeur de rockeur, et puis il avance, encore, en faisant un foutu doigts d'honneur, juste comme ça, à la vie. Il essaie de trouver son a, le cleb, mais il déconne toujours plus qu'autre chose, au fond. On peut être ange, et devenir démon ; on peut être pas démon, et devenir ange. Il a beau se coller des ailes, cracher sur la drogue, alors qu'il la dévore des yeux, il en reste un pourri, un débris. Il en reste un foutu soumis à cette connerie.

Cleb, c'est le gars ; le gars juste là, oui, qu'on connait tous au moins une fois. Celui qui est un peu dans l'débarras, celui qui met ses chaussettes trouées et sales, celui qui abandonne ses vêtements au sol, et qui les remet, le lendemain. L'estomac sans fond qui mange des heures, qui mange à trois heures, ou alors à minuit, le mec sans classe, la brute un peu trop normale, un peu trop naturelle. Le gars qui observe pas les autres, qui se soucie pas, qui agit, tout bonnement. Celui qui vit, comme ça, simplement. Celui qui se crée une tanière, un bordel qu'il appelle « chez soi. » C'est une bête, un peu, sauvage et paresseuse, certainement, qui souvent pourtant, se tue à la tâche. Le mec qui riait, avant, le mec avec lequel on s'amusait, quand il se la pétait, sa gueule, mais qui est morne, maintenant. Trop morne et colère ; c'est le sourire qui a laissé place aux sourcils froncés, le drogué qui a essayé de devenir réglo, comme ça, pour une meuf qui a fini par le baiser. C'est le mec qui fait tout pour les autres, et qui se prend des baffes. Celui qui reste là, comme ça, bras ballants, sans comprendre. Le mec un peu perdu, qui crie au fond, qui crie et grogne, sort les poings, quand il comprend pas, et puis quémande pardon, le coeur au bord des lèvres, ensuite.

Cleb, c'est le coeur un peu piétiné, l'coeur mitraillé qui essaie d'continuer à pulser.

M — PROVOCANT t'es un peu chiant, en fait. pire qu'un monstre, oui, certainement. toujours là, comme une bête, toujours là quand il faut pas, à tourner autour de moi. j'les entends, tes mots, tes injures à la con. ça te fait bander, mon gars ? ça vient d'où d'ailleurs, ta connerie ? t'es toujours loin, à quelque pas ou quelques tables de moi, à dire des trucs sans queue ni tête, des trucs à propos de moi. tu gueule pour que tu capte, pour que je comprenne. t'as l'air d'un enfant, au fond, ouais. un enfant qui essaie d'être bien d'attirer mon attention.
F — MENTEUSE L'alcool avait fait inondation au creux de mon être. J'étais saoul, t'étais folle. Le problème, c'est que l'alcool quitte le corps, mais pas la folie. T'as cru à quelque chose qui est pas survenu ; ta bouche contre ma bite et tes mouvements ont même pas réussis à me faire bander. T'es une idiote, simplement, qui court après quelque chose qui n'existe tout simplement pas. Tu fais la fille au coeur brisé, celle qui s'est faite abandonnée, alors que rien n'est arrivée. Ça fait des mois maintenant que c'est arrivé, et pourtant, j'sens encore ton regard de chienne enragée quand je passe à côté. Les femmes ; toutes des cinglées.

CURIOSITÉ DIABOLIQUE



Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sam 11 Jan 2014 - 7:52
haleine de chiens

ange
T'es là. Juste là, tu vois ? Penche toi un peu plus, colle ton oreille si ça peut te faire plaisir ; entends les cris de mon foutu coeur, c'est tout. Tu vois ? Il bat encore, ce con. Les docs, ils ont dit un truc un peu con, comme quoi, il aurait p'être pas du tenir, avec toute la came que j'me suis pris, en si peu de temps. Comme quoi, il aurait du éclater depuis un bon moment, quand même, ce con. C'est marrant quand même ; dans ces cas là, j'me dis qu'il vit que pour une chose, ce foutu con, et c'bien pour toi. Au fond, c'est p'être bien moi, qui vit que pour toi. Après tout, t'as le contrôle de ma vie ; tu sais ça, Ange ? Non, évidement que tu l'sais pas. On s'observe pas, on s'parle pas, on crie, seulement. Mais t'as tout ; mon corps, ma tête, mon âme même, si ce truc existe pour vrai. Tu m'fais perdre la tête comme un malade mental, tu prends ma raison pour l'émietter en petits morceaux bien vulgaires, ouais. C'est marrant quand même, mine de rien, tout ça. J'me vois juste plus sans toi, en fait. Juste penser que t'es pas là, quelque part, ça m'parait impossible. J'fais un doigt d'honneur à la vie, du moment où elle a dit que « sans Ange » ça pouvait se dire dans une phrase, en fait. Parce que pour moi, c'est impossible. Invivable, en fait, un peu comme toi, quoi. Y'a pire que tes cris ou la douleur quand on s'fait des crises, en fait ; imagine ma vie de merde sans cette connerie, oui. C'est pas comme dans les films, y'a rien de rose, au fond, dans tout ça. J'crois qu'on aura probablement jamais droit à un happy ending mais de toute manière, ça voudrait dire que c'est la fin, et la fin, j'veux pas qu'elle arrive. L'éternité et l'infini au travers des cris, si c'est les tiens, si y'a des baisers parfois, si y'a c'que j'peux lire, dans tes yeux, parfois, ça me va. Ça a changé, Ange. Tu l'sais, j'le sais. On est con, non ? À s'éloigner, à s'éviter comme ça, comme des bêtes. Comme si on avait peur, au fond - c'p'être le cas, au final. J'ai peur de tout c'que tu peux bien représenter à mes yeux -, comme si on voulait pas voir, non, les coeurs qui battent à en faire mal. J'dois avoir quelques côtes cassés, à cause des battements, l'reste des organes qui prennent moins d'place, parce que mon amour est trop énorme et que l'coeur, il doit grandir s'il veut pas déborder, simplement. J'veux plonger dans tes yeux, Ange, et puis voir les mêmes choses qu'avant. J'veux juste t'observer dans les yeux quelques secondes et sourire, simplement, et voir le même foutu sourire sur tes lèvres, parce qu'on s'comprend, qu'on a pas besoin de mots, pour voir c'que l'autre pense, au fond. Il m'manque, putain, c'foutu sentiment là. Celui-là au fond d'mon coeur, sentiment de bien-être, au final, de te savoir là, et de pas avoir peur de détourner les yeux, de peur que ça s'efface. J'ai l'sentiment d'avoir tout cassé, mais au final, c'juste la communication qui s'est tirée. Une balle entre les yeux, notre cas est trop compliqué.
(c) neo

sullivan
Ici tu parles du lien qui unit vos deux personnage en long en large en travers, comme tu veux quoi. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.
(c) mélopée
olippe
J'étais une tempête, un monstre sur le point d'exploser, une bête emprisonnée dans une cage où elle s'est précipitée, sans même le vouloir. J'étais la rage au creux des coeurs, du mien surtout, et puis la haine d'être là, enfermé, sans pouvoir m'évader. Les cris, ils ont été pluie contre ses traits, parce qu'il a tendu la main au mauvais moment, peut-être. Les cris, ils ne l'ont pas secoués, il s'est contenté de sourire comme l'enfant qu'il aime bien afficher. Pretty, ce foutu con un peu trop gentil, un peu trop doux, presque comme du coton. Les cris, ils ont finis en soupirs, parce que j'en avais assez de me malmener la gorge, parce qu'il ne réagissait pas, simplement. Saleté d'enfoiré, incapable de faire comme les autres, de suivre le mouvement. Une correction m'aurait fait du bien, une bonne baffe de travers du moins. Assez pour être bien secoué, tout au moins. Mais non ; Pretty, il a tendu les doigts, et il a parlé de n'importe quoi. Il a posé des questions bidons sur les disques, la télé et puis les dvds. Des questions sur internet, aussi, en sachant que j'ai jamais été un grand fan de cette foutue connerie. Mais il a continué, malgré mes plaintes, mes insultes et mes regards colères. Parce qu'il est comme ça, Pretty. Un foutu chiot qui adopte aussitôt ; c'était la bonne journée, j'étais sur sa route, ça s'est fait. J'crois pas que ça aurait été l'cas, à l'extérieur de ce trou à rat. À croire que y'a des bons côtés à cette connerie, parce que cette rencontre là, je la regrette pas. Elle fait du bien ; c'est comme un peu d'eau froide qui s'ajoute dans le robinet, quand il fait la vaisselle dans l'eau trop chaude, et que les doigts supportent pas. Ça fait juste...du bien. Oli, c'est un peu ça. La petite douceur qui fait bien, après pas mal de conneries. L'oreille qui écoute les déboires d'un con - les miens -, le mec qui sourit doucement, à la suite, pour faire signe qu'il comprend, qu'il est là, simplement. Oli, c'est le mec qui m'a fait comprendre qu'au final, c'était peut-être pas juste un trou à rat, le coin. Qu'on y ait bien, au fond. À comprendre que j'voulais pas lui expliquer mon monde, que j'étais pas le genre de gars à me venter du nombre de vidéos pornos sur internet, il m'a expliquer le sien, de monde. En entier, et il le fait encore, maintenant. Pretty, c'est pas juste une merde avec un sourire trop grand et des traits trop fins ; c'est une carcasse trop douce qui, au fond, renferme quelqu'un qui a grandi trop vite, certainement. Un pirate avec la force de barbe noire qui fait des folies, dans le noir. Un monstre par moment, un peu comme moi. Pretty, c'est un peu comme la revers d'ma propre médaille. Un monstre caché sous la tendresse, l'enfant alors que moi, c'est le monstre un peu cassé, un peu trop enragé, qui au fond, casse un fleuve de tendresse prêt à vous emporter. Putain de sentimental, je sais.
(c) babite

soren
Ici tu parles du lien qui unit vos deux personnage en long en large en travers, comme tu veux quoi. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.
(c) Jacage
prénom nom
Ici tu parles du lien qui unit vos deux personnage en long en large en travers, comme tu veux quoi. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.
(c) reed

prénom nom
Ici tu parles du lien qui unit vos deux personnage en long en large en travers, comme tu veux quoi. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.
(c) eden memories

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sam 11 Jan 2014 - 7:52
pattes de velours

nela
Ici tu parles du lien qui unit vos deux personnage en long en large en travers, comme tu veux quoi. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.
(c) thug's mermaid

songe
Ici tu parles du lien qui unit vos deux personnage en long en large en travers, comme tu veux quoi. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.
(c) psychotic kid
prénom nom
Ici tu parles du lien qui unit vos deux personnage en long en large en travers, comme tu veux quoi. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.
(c) reed

prénom nom
Ici tu parles du lien qui unit vos deux personnage en long en large en travers, comme tu veux quoi. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.
(c) eden memories

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Dim 26 Jan 2014 - 20:07
Alors, je viens d'embêter avec un lien donc ! Cleb est bien pirate ? Cela pourrait plus qu'intéressé Olivia, qui aurait bien besoin de gens pour lui fournir de la marchandise que la miss pourrait vendre   Et elle peut offrir beaucoup de chose en échange xD Enfin, ça c'est encore à déterminé ^^ Car je l'avoue, je ne suis pas venu avec une idée complète du lien What a Face
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Lun 27 Jan 2014 - 18:06
Oui il est pirate :) Cleb vole dans les villages voisins pour prendre des denrées et des biens, etc. Bien évidemment, il est du genre à garder une bonne partie pour lui, mais il en vend également. Si elle est intéressée par une chose quelconque, il peut très bien la voler pour elle ou alors la lui vendre s'il se trouve qu'il l'ait déjà. reste à voir ce qu'elle offre comme moyen de paiement.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Lun 27 Jan 2014 - 19:30
Ben, elle peut partager a 50/50 les profits qu'elle fait avec ce qui peut lui fournir par exemple ^^ Mais sinon, pas trop d'idée sur le coup >.< Cleb accepterait quoi par exemple ? Ou il chercherait quoi ?
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mar 28 Jan 2014 - 21:24
50% des profits, ça semble parfait. Cleb a rien contre l'argent et puis les arrangements, il essaie de se faire des relations pour avoir une place quand même sécuritaire dans la place, donc ça serait parfait pour lui avoir droit à une bonne partie des profits, surtout en sachant qu'il risque sa santé - et sa vie - en allant voler les trucs. Il peut aussi bien voler dans les villages voisins le long du fleuve que dans la ville de l'autre côté du désert, des choses plus technologiques, etc.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mar 28 Jan 2014 - 22:22
Ben, a ce moment, si il cherche parfois où loger, si il fournit en ressources qui peut se vendre et partage les profits, elle peut aussi l'accueillir sans aucun soucis What a Face
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mar 28 Jan 2014 - 22:24
Oh non t'inquiètes, Cleb a sa cabane avec son mec Arrow
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mar 28 Jan 2014 - 22:27
Donc ça vas What a Face On fait donc ça ainsi   
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sam 22 Fév 2014 - 19:22
Du coup, on se connait ? 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 27 Fév 2014 - 21:19
( ici cleb )
oui, les deux se connaissent Cleb se trouve au village depuis le mois d'août et il a un problème cardiaque. j'crois qu'ils peuvent s'être connu par le doc, qui essaie d'aider cleb, et puis le lien a pu partir de là. cleb fait pas mal de boulot, il est pirate et il connait pas mal de gens, vu qu'il revend les trucs qu'il vole, tout ça tout ça, et mila lui a demandé de trouver un « emploi » pour l'amnésique Laughing je sais pas si t'as lu le lien dans sa fiche
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Dim 18 Mai 2014 - 13:15
Tu avais parlé d'un lien avec un de tes persos, et j'ai jeté mon dévolu sur Cleb   Alors, alors, je me demande s'il est possible : qu'ils aient couché ensemble, qu'ils s'entende plutôt bien et que finalement, il ne soit pas rare qu'ils passent du temps ensemble ? (entre deux rails de coke) Ou alors, on peut s'en aller vers du négatif, c'est comme tu préfères  Hope 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les techniques d'un loup enragé.
» Le canard déchaîné - N°1 - 26/02/2012
» [Guide] La pêche à la chaîne ! Comment avoir des shiny le plus rapidement possible
» Chaînes youtube sur l'histoire
» Vase Scellé (Forme déchaîné de Hoopa).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOUTUE VERMINE :: ET ILS RIENT :: FICHES V1-
Sauter vers: