N'oubliez pas de déclarer votre amour pour satan, en postant sur bazzart Hope
Ils sont beaux, ils sont frais, ils n'attendent que vous.
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil aux PVs Hope
on veut plus de boobs :pff:
- la surpopulation de mâles sur le forum
Pensez à privilégier les hippies, les voleurs et les pirates
afin de préserver les âmes sensibles, le forum est déconseillé aux moins de 17 ans
Si aucune fiche est postée après cinq jours, votre compte sera supprimé.

M ♆ JAVIER BARDEM — DES HABITS D'OR AUX HABITS NOIRS

 :: LES MONSTRES S'ÉVEILLENT :: LE PACTE DU DIABLE :: ENFANTS DE LUCIFER Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 281
♆ PSEUDO : SATAN
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE MAUVAIS
♆ PERDITION : OMNISCIENCE
♆ ÉGARÉ : DANS TES CAUCHEMARS
♆ ENNUI TROMPÉ : DÉGUSTATION DES ÂMES

(#) Sam 5 Nov 2016 - 14:28
ALTAIR DA ASSUNÇÃO
Et quand elle aura, pure, à ma coupable lèvre Donné le baiser baptismal, Sans doute je pourrai guérir enfin ma fièvre Et t’expulser, regret du mal. Je pourrai, je pourrai, Nixe horrible, Sirène, Secouer enfin la langueur De mes sens et purger, ô femme, la gangrène Dont tu m’as saturé le cœur,
FRANÇOIS COPPÉE ▲
L'ÂME ERRANTE
Héritage Infortuné ♆ Da Assunçao. Le nom resté vide de sens pendant bien longtemps. Le marchand repenti s’est tourné vers la foi dès lors que les griffes du diable ont lacéré la chair de son cou. Appellation aux Origines Contrôlées ♆ Altair. Oiseau d’Orient sous le soleil cuisant. Seulement, les ailes ont cessé de battre voilà bien longtemps. Animal prisonnier dans la même cage que tous ses prédateurs. C'était mieux avant ♆ Quarante-huit cierges d’espoir allumées au fond de sa paroisse. Première Bouffée d'air ♆ Un oasis de vert et d’or, si près de la poussière et la crasse. La cuillère d’argent entre les lèvres, la vie est bien facile, lorsqu’on a une ribambelle d’employés à son service. Papa et Maman ♆ Le Brésil aussi bien dans le sang que dans le cœur. Illustre famille descendant des premiers colons européens. Grands marchands aux richesses sans fin. Dans mon lit ♆ Révolu le temps des grands appétits, des corps en tout genre qui se perdaient dans ses draps. Longtemps coureur de jupons, la curiosité qui l’a souvent poussé vers ses semblables. Pourtant, depuis quinze ans, le puits s’est asséché, les vœux de célibat qu’il observe, c’est sans doute une des épreuves les plus difficiles venues avec les habits noirs de la foi. Degré de solitude ♆ Les draps sont vides, le lit étroit. Seulement un peu de place pour le divin qui ne les regarde plus. Tromper l'ennui ♆ Homme de foi au col blanc. Dernier partisan de l’espoir. Curé de ces tristes lieux bien vides d’honnêtes hommes. Les bancs de l’église ne cessent de se déserter d’années en années, sous le rire moqueur du Malin. Fanatisme déclaré ♆ Le bon dieu et le petit Jésus. Catholique repenti, il ne pratique la foi véritablement seulement depuis que la prison invisible s’est érigée autour de lui. Le pouvoir démoniaque ♆ Incapacité à mentir. Jadis beau parleur et entourloupeur, le voilà privé de sa plus belle arme. Les mensonges refusent simplement de franchir ses lèvres. Si pourtant, il tente d’insister, forcer les mots sur les cordes vocales, c’est son estomac qui se vide du mauvais côté. Tête de cochon ♆ Javier Bardem. la Vraie Famille ♆ Chef de file des croyants qui subsistent encore. Maître de la messe des dimanche matin, des mariages ou baptême. Tombé dans le trou à rat ♆ Seize années au cœur de l’enfer. On murmure bien qu’il n’a récolté que les fruits de ses propres fautes. C’est sa langue qui a claqué pour intimer aux mineurs de creuser plus encore, d’arracher les dernières pierres de sang à la mine diabolique. La nouvelle famille ♆ Salaud au grand cœur.
PIUS DO NASCIMENTO
Vicaire à son curé. Gentil garçon qu’on trouve bien trop peu en ces rues poussiéreuses. Il se souvient encore, à l’heure où il n’était pas plus haut que trois pommes, lui trainant déjà dans les pattes. Mignonne petite chose qui ne manquait jamais de faire sourire les fidèles à la messe. Bonnes manières des bonnes sœurs bien ancrées dans le petit être. Altair n’a jamais bien pu supporter celui qui lui servait de père, rien qu’un malfrat de bas étage, la main toujours dans le sac des autres, ou sur ses propres enfants qu’il a juré de protéger. Alors, Altair à force de le voir grandir sous ses yeux, s’est improvisé Papa un peu. Pius c’est un peu le fils qu’il n’aura jamais, il lui a appris lire, à écrire et même les mathématiques, jusqu’à sermonner la Bible le dimanche matin. Alors, tout naturellement, Pius s’est improvisé vicaire dès qu’il fut en âge de l’être, attirant toujours foule jusqu’au confessionnal. Pourtant, depuis quelques temps, une distance s’est installé entre les deux complices de toujours, un mur d’incompréhension dressé à son encontre. Depuis que Pius a quitté l’orphelinat pour vivre chez quelqu’un d’autre. Et le doute immonde, horrible, s’immisçant dans l’esprit du vieux prêtre, à cette flagrance de débauche qu’il sent sur lui parfois, à ses joues qui rosissent bien souvent à la vue de son téléphone. Plutôt beau garçon, malgré la carrure frêle, quinze ans plus tôt et Altair l’aurait sans doute dévoré tout cru. Parfois, il voudrait le confronter, mais les mots ne franchissent jamais les lèvres, comme s’il avait peur que ses soupçons se confirment, que l’enfant n’est plus aussi innocent qu’il paraît. Un jour, avant que le gouffre entre eux en soit trop grand, avant que le gosse ne s’aventure trop loin sur le chemin du vice.
SANTANA PAZ
Des grands prêcheurs de la paix et de l’amour d’autrui il ne peut y avoir que de la lumière dans leurs êtres et la haine est leur seul ressort d’obliger les pauvres marginaux à se conformer. N’en déplaise aux puristes, les Némésis ne s’affrontent pas au seuil des portes de l’enfer et du paradis mais bien ici bas, entre l’Église d’Altair et le groupe de pacifiste de Santana, autant de venin les uns envers les autres encouragés par les incompréhensions qui le fabrique. Des discours pour ériger l’autre en disgrâce, quelques insultes pour galvaniser les fidèles le temps d’un instant et leur planter la graine de la haine au fond de l’âme, qu’il faille aimer son prochain ou respecter la sainte terre qui nous nourris, de tous les préceptes qui les séparent ils sont rassemblés malgré eux par  ce qui est commun à tous les hommes : la haine de l’autre.
DIOGO DA ASSUNÇÃO
Du même arbre les fruits ne tombent jamais loin, pourtant si la chute a ramené Altair et Diogo sur des particules de terre proche le séisme que fut l’ouverture de la brèche les a séparé d’un fossé infranchissable. Anciens frères de sang et d’idées, gentille rivalité accompagnée de toutes les attentions maladroites des fratries, il ne reste aujourd’hui qu’un goût amer au fond de la gorge de ces deux hommes qui ne se comprennent plus, Altair prêchant la bonne parole de la paix quand Diogo ne peut quitter les butins et les filles qui le font vivre. Le temps a fini par opposer ces êtres si semblables comme une mauvaise imitation des tragédies mal écrites, pourtant ici si les frères ne peuvent plus vivre en harmonie aucun des deux n’irait penser jusqu’à faire couler le sang d’une même famille, patronyme qui continue de les unir, relique à laquelle ils continuent de s’accrocher car sans doute se sont-ils rendus compte qu’il était là dernière pierre de leur maison détruite.
NOCHE LAMPIÃO
Depuis la découverte de son don, Noche l'a expérimenté sur de multiples individus durant leur sommeil. Certains sont très réceptifs aux cauchemars qu'il leur offre tel un cadeau empoisonné tandis que d'autres sont plutôt résistants et représentent un véritable défi. Mais en règle générale, la plupart de ces deux catégories finissent par le lasser à quelques exceptions près : l'une d'entre elle se trouve être Altair. Le pasteur est l'une de ses victimes favorites. Il adore venir troubler ses songes les plus profonds, lui faire passer d'horribles nuits, un jeu sans fin. Et si au tout début Altair ne connaissait pas la cause de ses cauchemars incessants, il s'est une fois réveillé en pleine nuit en distinguant une ombre proche de sa fenêtre. Ce n'était autre que Noche qui n'a pas fait de vieux os sur place. Néanmoins, depuis, Altair a commencé à avoir des doutes en le croisant quelques jours plus tard dans la rue. Le sourire vicieux qu'a affiché le jeune homme a confirmé ses craintes. Il est pris pour cible probablement par un suppôt de Satan, en tout cas une personne qui ne lui veut pas du bien. Car Noche est un athée confirmé qui ricane au nez de n'importe quelle religion et encore plus des croyants qui derrière, suivent celle-ci.  
DIVINE DAMOUR
Si des démons Altair n’éprouve de peur des hommes il en ressent encore parfois un profond dégoût, et si des vermines de São il gardait l’espoir de trouver la raison dans leurs esprits ravagés par le diable au sein de Divine il sait bien que ne peut résider que de la folie. Grande blonde aux seins de plastiques qui ne trompent personne, il frémit à chaque fois que celle-ci pénètre dans la terre qu’il bénit de ses encens et saintes paroles, n’écoute qu’à demi-mots les faux pleurs de celle qu’il n’accepte de féminiser que parce qu’il pense qu’elle est une bête – une monstruosité que la terre ne devrait porter, un amas de maquillage qui ne peut cacher la nature que lui a offert Dieu et pourtant la chose continue à s’offusquer qu’Altair la ramène à sa condition d’homme. De Divine et ses yeux doux il n’écoute pas les confessions qu’il sait fausse mais, homme de conviction il préfère essayer d’apprivoiser la bête pour l’abattre sans la faire souffrir sans se rendre compte que de ses perruques de mauvaises qualités Divine se resserre autour de lui comme un piège bien aiguisé.
DES HABITS D'OR AUX HABITS NOIRS
S’il fallait chercher une âme humaine à blâmer de la malédiction qui s’est abattue ici, nombreux des natifs de São pointeraient Altair du doigt et pourtant personne n’est venu lui trancher la gorge dans son sommeil. Corrompu par l’argent dans ce qui semble être pour lui une ancienne vie, l’héritier de la grande famille de la région dirigeait à la baguette les petits mineurs des environs jusqu’à ce que l’avidité et les corps dénudés à la bouche toujours plus grande pour avaler les billets ne lui fassent donner l’ordre de trop et ouvrir la brèche jusqu’en enfer. Enfant aux couverts d’or recouverts d’argent les quelques pécules de métal perdus dans ses coffres ne lui ont permis que quelques instants de rester dans les hauteurs d’une société en chute libre alors que fuir de la ville une fois les émanations respirées n’était plus possible. De la décrépitude du village ses mensonges n’ont pu le sauver, noble aux caisses vides dont les quelques parures d’ors ne suffirent plus à impressionner les manants qu’il détestait tant et desquels il ne pouvait maintenant plus s’enfuir, les quelques ingénues assez stupides pour penser que le grand Altair trouverait un moyen de continuer à régner sur ce royaume de rien finissant par se faire une raison pour s’enfuir d’ici, tenter l’impossible jusqu’à suffoquer du manque des fumées du diable. La perte de sa cour bien par delà la mort de ses amantes qu’il n’aimait pas a été le plus difficile pour celui qui se voulait prince. Il n’y a eu pour sauver l’âme corrompue d’Altair que les belles promesses de repentir du divin à travers la gorge fatigué du vieux curé de l’Église à laquelle il ne s’était jamais rendu, et, sous les conseils du mentor et livré à lui-même de cette malédiction qui l’empêchait de se faufiler dans les manigances des belles paroles, l’ancien seigneur à travers de plates excuses et des gestes de pénitences en est venu à devenir père des perdus de São, revêtant l’habit noir quand le vieux fut rappelé au côté de son créateur, ne trouvant que la charité et le don de son être comme seule solution pour alléger la culpabilité de ses pêchés d’antan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les Mystérieuses Cités d'Or, le film !!!!
» « No country for old men » des frères Coen.
» Javier Hernandez
» Opération Javier
» représentation de Kusari Kitani

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOUTUE VERMINE :: LES MONSTRES S'ÉVEILLENT :: LE PACTE DU DIABLE :: ENFANTS DE LUCIFER-
Sauter vers: