N'oubliez pas de déclarer votre amour pour satan, en postant sur bazzart Hope
Ils sont beaux, ils sont frais, ils n'attendent que vous.
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil aux PVs Hope
on veut plus de boobs :pff:
- la surpopulation de mâles sur le forum
Pensez à privilégier les hippies, les voleurs et les pirates
afin de préserver les âmes sensibles, le forum est déconseillé aux moins de 17 ans
Si aucune fiche est postée après cinq jours, votre compte sera supprimé.

NOS CORPS FIEVREUX

 :: ET ILS RIENT :: FICHES V1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Dim 27 Sep 2015 - 19:19
raquel medeiros

âme égarée
Héritage Infortuné ♆ Medeiros, (...). Appellation aux Origines Contrôlées ♆ Raquel, (...). C'était mieux avant ♆ Vingt ans, (...). Première Bouffée d'air ♆ Dix mai, Brésil, petite bourgade, (...). Papa et Maman ♆ Brésiliens, (...). Dans mon lit ♆ Sexualité discrète, (...).  Degré de solitude ♆ Seule mais accompagnée, (...). Tromper l'ennui ♆ Serveuse, (...). Idolâtrie ♆ Mystique, (...). Tombé dans le trou à rat ♆ Une quinzaine d'années, (...). La nouvelle famille ♆ salauds.


au-delà des dunes
Joli prénom ♆ Camille.   Pseudo pas beau ♆ caribou. Nombre d'hivers endurés ♆ vingt-et-un ans. Pierre précieuse préférée ♆ émeraude (par défaut, j'ai pas de grande connaissance dans les cailloux).  Compagnie de voyage ♆ par bazzart. Mot doux ♆ je suis tellement, tellement contente qu'il ouvre à nouveau, vous pouvez pas savoir, j'ai tellement, tellement triste d'abandonner toutes ces jolies choses et ma petite Raquel qui n'est jouable nulle part ailleurs. Degré d'addiction ♆ un peu tous les jours. Sésame ouvres-toi ♆ (code du règlement) Écrire ici. Tête de cochon ♆ sarah stephens. TYPE DE PERSONNAGE ♆ inventé. Remerciements ♆bannière de misery angel Mot d'amour en plus ♆ j'vais mettre la vitesse supérieure pour finir tout ça, promis.
Et de longs corbillards, sans tambours ni musique, Défilent lentement dans mon âme ; l'Espoir, Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique, Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir. ▲ BAUDELAIRE
CHALEUR PRIMITIVE
Elle sourit, encore. Elle est silencieuse. Son visage n'exprime pas grand chose. Pourtant, elle ne fait pas de mystère. Ce n'est pas une grande séductrice. Elle aime charmer, elle aime qu'on la charme. Mais une distance, toujours, fait obstacle, entre toi et elle.
Elle s'amuse un peu, d'un rien. Un peu mesquine, un peu sournoise. Et pourtant, elle ne t'a jamais rien promis. Mais tu y as cru. Ses yeux doux, ses gestes fluides. Elle serait tellement fade si ses lèvres n'étaient pas aussi charnues. Si ses cheveux n'étaient pas si noirs. Si son regard n'était pas si doux. Tu ne peux pas te méfier. Elle n'utilise pas de mots doux. Elle n'utilise pas de mots crus. Elle ne fait aucune proposition. Elle te regarde juste. Te sourit un peu.
Et toi, tu es tellement habitué à y voir une proposition, que tu t'y essayes. Tu es franc. Un peu cru, même. Et tu la vois se métamorphoser. Tu vois ce sourire en coin, de celle qui va jouer. Elle te laisse faire, un temps. Tu patientes, après tout ce genre de filles on peut bien attendre un peu. Et le jour où tu crois que tout est permis … Elle te crache à la gueule. T'en connais qui sont allés plus loin. Rare. Parce que Raquel, on la désire comme on désire toutes les autres, pas plus, pas moins. Cependant, elle choisit, finement. Des lourds, elle en a vu. Des dangereux aussi, qui n'ont pas apprécié son jeu. Ce n'est même pas un jeu de séduction, mais ils s'y méprennent tous.
Elle exprime son dégoût. Raquel, ce ne sera décidément pas une fille que tu mettras dans ton lit. Cependant, tu ne vois pas d'inconvénient à être son ami, ou tout du moins quelqu'un qui la côtoie. Elle n'est pas mauvaise, au fond. Sarcastique, mais douce. Volcanique, mais sage. Façade. A l'intérieur, ça brûle. Elle a souvent juste envie de griffer ton visage. De te faire taire. Elle ne supporte rien, et fait semblant de supporter tout.
Elle hait beaucoup de monde, la sale hypocrite. Mais elle entre dans ta vie, prend toute la place. Et un jour, elle s'en va, elle se fait un plaisir de t'humilier, pas publiquement, elle a un peu de classe, tout de même, mais au plus profond de ton intimité. Elle te balance ce qu'elle pense de ta gueule, de ton amitié, de ta "personnalité". Des amis ? Oh, elle en a peut-être, qu'elle apprécie vraiment, mais pas sûr qu'elle les aime pour toujours.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Dim 27 Sep 2015 - 19:26
au long des veines enflées

l'étrange
Brûler de l'intérieur. Les veines en feu. L'intestin qui se désintègre. La sueur qui dégouline du front, du dos, des aisselles. La fièvre. Elle sait d'où ça vient. Elle le sent, là, qui palpite sous sa peau. Son sang. Pourrie jusque dans son fluide vital. Du poison. Son poison. Elle souffre. Continuellement. Parfois c'est si violent, qu'elle hurle. Parfois c'est si lancinant, qu'elle sanglote la nuit entière. Parfois c'est si étouffant, qu'elle ne peut rien manger pendant des jours. Son sang est venimeux. Du venin. Faire souffrir autrui, elle pourrait si facilement le faire avec ça. Mais ça la bouffe, elle. Elle compense. Elle se désintoxique de son sang en s'intoxiquant encore plus. Les anti-poisons sont devenus des poisons. La morphine, elle n'en a plus. Elle sert les poings. Pas d'antidote. Juste des anti-douleurs. De quoi tenir une journée de plus. Le menton levé. Elle en pleure de rage quand elle est seule. Elle ne veut pas mourir comme ça. Mais peut-être que le pire, c'est justement qu'elle n'en meurt pas. A force de dire que les liens du sang ça existe juste pour emmerder les gens, elle en paye le prix. Fort. Parfois, elle a envie de mettre un peu de son sang dans les verres qu'elle sert, pour voir ce que ça fait à autrui. Elle ne veut tuer personne. Elle veut juste essayer pour comprendre.
(c) IRONIC


São Poeira
Elle inhale. Encore et encore. De plus en plus vite, de plus en plus fort. Pas d'air. Du sable. De la chaleur. Une sorte de moiteur. Elle étouffe à moitié. Et elle a si chaud. A l'intérieur. A l'extérieur. Et elle ne sait pas quelle est la pire des chaleurs entre les deux. Elle a l'impression qu'elle va se consumer sur place. Et elle sait que dehors c'est encore pire. Que dehors, c'est l'enfer. Alors elle reste à l'ombre du maigre toit, dans un coin de la petite pièce, la tête renversée, cherchant un peu de fraicheur. Elle essaye d'imaginer un endroit où il ferait frais, où il ferait même froid. Elle a du mal à se le représenter. Elle déteste cette ville, mais elle ne connait que ça. Finalement, elle n'a même pas envie de partir. Partir pour aller où ? Si en plus ils pouvaient fuir, mais ils ne peuvent pas … C'est la scène tragique où se joue sa fatalité. Elle s'improvise grande tragédienne dans ce théâtre macabre. Si c'est ça son tombeau, elle mourra avec panache. Avec dignité. Avec la fierté qui lui reste, les miettes de son arrogance. Parfois, ça la brise encore plus de se dire qu'elle n'aura connu que cette ville. Elle a vécu ailleurs, c'est vrai, mais ses souvenirs s'éparpillent, se dissipent. Ici, c'est toute sa vie. Elle en rit jaune. Sans illusion, elle essaye encore d'avoir sa place. Même la cabane qui lui sert de maison en dit long sur ce qu'est sa place réelle.
(c) MIDNIGHT WRAITH

Et de longs corbillards, sans tambours ni musique, Défilent lentement dans mon âme ; l'Espoir, Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique, Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir. ▲ BAUDELAIRE
ici un titre
(au-dessus de 400 mots) On passe aux choses sérieuses, voilà l'emplacement de l'histoire. La forme est libre, bien évidemment. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Dim 27 Sep 2015 - 20:29
Hello par ici perv
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Bélial Chateminoy
SATAN M'HABITE
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 326
♆ PSEUDO : AMIANTE.
♆ AVATAR : DIEU DEPP.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE MAUVAIS
♆ PERDITION : LES ANNÉES S'AJOUTENT ET DISPARAISSENT. LE TEMPS NE FAIT PLUS EFFET SUR SES TRAITS. TANTÔT ENFANT AUX MAINS BALADEUSES, ADULTE AUX SOURIRES CRASSES ET VIEILLARD AUX MOTS AIGRIS.
♆ ÉGARÉ : DANS L'ANTRE DE SATAN.
♆ ENNUI TROMPÉ : GOUROU SATANISTE. CHIEUR, FARCEUR, EN MISSION POUR LUCIFER POUR FAIRE DE VOTRE VIE, UN ENFER.

(#) Dim 27 Sep 2015 - 20:34
rebienvenue à la maison perv
on est heureux de retrouver quelques anciens parmi nous, comme quoi on a un peu marqué des esprits et tout gnah
t'es belle, viens dans mes orgies Cunnilingus -pan-

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Dim 27 Sep 2015 - 21:23
le nom de famille de cosme était medeiros au départ
je crois que cette coïncidence est un signe, il nous faudra un lien
puis j'adore la malédiction, c'est super original, ça promet d'être intéressant !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Dim 27 Sep 2015 - 21:38
BLUE - bonsoir vous pedo

BELIAL - et je pense que tous les anciens sont très heureux de vous retrouver j'vais y réfléchir pour les orgies

COSME - ça, et le fait qu'on s'appelle pareil (Camille) Hope ça fait beaucoup de coïncidence. je serais ravie d'avoir un lien avec ton beau Cosme merci pour la malédiction, j'espère pouvoir développer son côté vipère encore plus avec les rps Hope
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Bélial Chateminoy
SATAN M'HABITE
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 326
♆ PSEUDO : AMIANTE.
♆ AVATAR : DIEU DEPP.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE MAUVAIS
♆ PERDITION : LES ANNÉES S'AJOUTENT ET DISPARAISSENT. LE TEMPS NE FAIT PLUS EFFET SUR SES TRAITS. TANTÔT ENFANT AUX MAINS BALADEUSES, ADULTE AUX SOURIRES CRASSES ET VIEILLARD AUX MOTS AIGRIS.
♆ ÉGARÉ : DANS L'ANTRE DE SATAN.
♆ ENNUI TROMPÉ : GOUROU SATANISTE. CHIEUR, FARCEUR, EN MISSION POUR LUCIFER POUR FAIRE DE VOTRE VIE, UN ENFER.

(#) Mer 7 Oct 2015 - 14:31
temps écoulé

le sang a giclé
Larmes de sang, là, qui dégoulinent le long de ses traits. N'entends-tu pas ses cris d'agonie, les âmes qui se voient alors meurtris ? Il fait l'enfant, le pauvre Satan, de ne pas toucher ton âme, de ne pas s'amuser avec toi. Il te voit, là, au travers de la foule, t'éloignant doucement, t'effaçant presque tendrement, et il ne l'accepte pas. Connais-tu seulement la sentence, pour rendre le démon aussi triste, aussi humain ? Dix larmes de sang ont déjà été versés, si tu n'es pas là d'ici quatre nouvelles larmes, il sortira les crocs, il sortira le fouet, et ton âme, brusquement, sera détruite à néant. Ce que Satan n'a pas, n'existe pas.

Demande un délai si tu ne veux pas finir dans l'estomac du Diable niark



♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» TEMOIGNAGE D'UN BEAU-CORPS DEVENU ADVENTISTE !
» LE PROFILE D'1 BEAU- CORPS LAVALASSIEN DE PETIT-GOAVE..
» La lune s’attardait sur leurs corps endormis
» Garde du corps particulier cherche employeur aisé.
» Sherynna Limiesh [Garde du corps & danseuse]]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOUTUE VERMINE :: ET ILS RIENT :: FICHES V1-
Sauter vers: