N'oubliez pas de déclarer votre amour pour satan, en postant sur bazzart Hope
Ils sont beaux, ils sont frais, ils n'attendent que vous.
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil aux PVs Hope
on veut plus de boobs :pff:
- la surpopulation de mâles sur le forum
Pensez à privilégier les hippies, les voleurs et les pirates
afin de préserver les âmes sensibles, le forum est déconseillé aux moins de 17 ans
Si aucune fiche est postée après cinq jours, votre compte sera supprimé.

« Maintenant, il te faut être cruel. »

 :: ET ILS RIENT :: FICHES V1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mar 15 Avr 2014 - 11:30
Iris Ansel

âme égarée
Héritage Infortuné ♆ Ansel. Tout ce qui reste de cette famille colorée, de ces hippies et de leur van. Ansel, tellement doux, tellement sucré à l’oreille, tellement à l’opposé d’Iris. Nom trop calme qui ne colle pas avec sa porteuse. Ni une fierté, ni un malheur. Juste un nom, qui lui rappelle ses parents. Appellation aux Origines Contrôlées ♆ C’est beau. Comme une fleur. Étonnamment, ça lui va bien. C’est aussi facile à retenir que c’est facile à oublier. C’est banal. C’est sucré, comme son nom. Arc-en-ciel, comme ses cheveux, même si elle n’a plus rien d’une déesse, la pauvre gamine. C’est juste Iris. La fleur aux milles couleurs, la fleur camée. C'était mieux avant ♆ Ça fait vingt ans, déjà qu’elle a été expulsée du confort douillet d’un utérus. Vingt ans qu’elle traine des pieds, qu’elle traine sa folie et sa carcasse. Vingt ans qu’elle respire, qu’elle vit, qu’elle vous emmerde. Vingt ans, c’est long, c’est court, c’est tout en même temps. Un peu comme elle. Première Bouffée d'air ♆ Elle est née à la saison des iris. Celle où elles sont les plus magnifiques. C’était un 13 mai. C’était même pas dans un hôpital, c’était juste au fond du van trop coloré de ses parents, quelque part à San Francisco. Toute sa vie est comme un cliché, sa naissance n’échappe pas à la règle. Papa et Maman ♆ Lui, il était américain. Un peu timbré, un peu drogué, qui tenait pas en place et qui a traversé les pays. Il voulait découvrir le monde, vivre sa petite vie dans son petit van. Ce qu’il a trouvé, quelque part au fin fond du trou du cul du Népal, ce fut elle. Avec ses longs cheveux dorés, et son rire qui lui tintait aux oreilles en ressemblant fortement au bruit qu’aurait fait un ange. Elle, en train de courir dans son champ d’herbe. Et après ça, leurs origines se sont perdues, se sont confondues dans les pays qu’ils ont traversés. Jusqu’à en arriver à cette ville, à ce p’tit terrain vague à San Francisco. Les parents d’Iris, ils viennent de partout, et de nulle part. C’est ce qu’ils ont toujours dit. Dans mon lit ♆ Les barbes mal rasées qui viennent écorcher sa peau, les torses trop musclés qui l’étouffent, l’odeur de la sueur masculine qui vient agresser ses sinus, c’est pas pour elle. Le corps délicat d’une femme qui se tend sous ses doigts, leurs courbes généreuses qui s’offrent à elle, la douceur de leur peau qui goûtent milles saveurs et leurs longs cheveux qui coulent entre ses doigts, c’est ça son délire. Se perdre entre leurs cuisses, entendre leurs gémissements, leurs soupires, leurs respirations saccadées, c’est ça qui la fait vibrer. Les hommes, Iris ne les aime pas. Et les hommes n’aiment pas Iris. Elle est trop forte pour eux, trop folle sûrement. C’est comme un dégoût réciproque, et pourtant elle tente encore. Par jeu, par défi, par tout ce que vous voulez. Mais elle sait que ce sera toujours le même résultat. Et au fond, elle s’en fout. Degré de solitude ♆ Elle ne sait même pas ce qu’est l’amour. Ça ressemble à des chaines, ça fait peur presque. C’est une folie qui ne trouve pas écho en celle qui anime Iris. L’amour, ce n’est pas pour elle.  Tromper l'ennui ♆ Vous l’écoutez, alors qu’elle vous tient déjà. Vous l’écoutez, parce que vous avez besoin de vous rassurer, de connaitre en quelques mots ce que sera votre avenir. Elle trace les lignes de votre futur, de ses mots empoisonnés. Elle vous tient. Elle ne vous lâchera pas tant que les billets ne seront pas dans sa main. Elle vous vend de l’espoir. Ou peut-être pas tant que ça. Elle vous vend ce qu’elle voit, et elle se fout que ça ne vous plaise pas. Tombé dans le trou à rat ♆ Ça fait un an, sûrement même un peu plus. Un an qu’elle traine son corps dans les rues de cet Enfer qui aurait dû être son paradis. La nouvelle famille ♆ (Ton groupe) Errant.


au-delà des dunes
Joli prénom ♆ Ça commence par un M, ça se termine par un E. Devinez maintenant.   Pseudo pas beau ♆ Camé-Lion. Nombre d'hivers endurés ♆ (âge) Un de plus qu’Iris, 21 en tout. Pierre précieuse préférée ♆ l'Améthyste Compagnie de voyage ♆ Par le hasard, en naviguant de partenariat en partenariat. J’ai vu le nom, ça m’a interpellée.  Mot doux ♆ Vous avez fait de l’Enfer un paradis, et bordel, vous m’avez envoûtée avec la petite Iris. Tant de perfection, j’ai cru rêver. Degré d'addiction ♆ Entre 5 et 6 jours par semaine. Sésame ouvres-toi ♆ IA Tête de cochon ♆ Charlotte Free. Remerciements ♆ bannière et avatars de Camé-Lion Mot d'amour en plus ♆   
Il n'y avait à cela rien de très remarquable ; et Alice ne trouva pas non plus très inhabituel d'entendre le lapin se dire à lui-même : "Mon Dieu ! Mon Dieu ! Je vais être en retard !" ▲ LEWIS CARROLL
P'tite fleur camée
(au-dessus de 250 mots) Là tu introduis ton personnage, un petit texte court, le caractère, une jolie situation, tout ce que tu veux quoi. Éblouis-nous. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a. Lobortis laoreet, neque nunc suscipit orci, id ultrices nulla enim ac orci. Proin a erat at mi ornare interdum. Donec sagittis, felis at rutrum egestas, orci risus laoreet diam, quis pulvinar sapien neque id mauris. Suspendisse potenti. Pellentesque eget ligula ut lacus porttitor pharetra et a mauris. Cras varius gravida.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mar 15 Avr 2014 - 11:30
ôde à mon abjecte existence

l'étrange
Elle l’aime, sa malédiction. Parce que les billets arrivent quand viennent les visions, et qu’il y a toujours des pauvres cons pour venir l’implorer. C’est une belle blague, cette malédiction. Histoire de renforcer quelques troubles, histoire de la faire passer pour plus folle qu’elle ne l’est déjà. Mais c’est grâce à ça qu’elle n’a pas essayé de fuir. Il lui suffit juste de voir, de dire, de laisser couler entre ses lèvres des mots qu’ont pas toujours de sens pour vous tous. Y’a toujours un con qui écoute. Un con qui aligne les billets, pas toujours beaucoup, mais c’qui faut. Et elle va pas s’en plaindre, la camée. Au contraire. C’est arrivé comme ça, quand elle ne s’y attendait pas. Elle aurait pu prendre ça pour des hallucinations à cause de ces p’tites escapades régulières « en dehors » de son propre corps, mais il y avait autre chose. Même quand elle n’était pas camée, ça arrivait. Elle a vu des trucs qui lui ont mis l’eau à la bouche, un destin aussi grand que l’estime qu’elle a d’elle-même. Et puis, elle a comprit comment s’en servir, de ce don. Elle a comprit que ce serait utile. Elle a comprit qu’il lui suffisait d’ouvrir la bouche, de laisser couler ses visions en dehors de ses lèvres. Et elle vient vous écorcher avec ses mots, elle vient vous déranger dans vos petites vies qui sont loin d’être tranquilles. Elle est dérangeante, hein, la petite camée ? Surtout lorsqu’elle vient glisser à votre oreille ce que sera votre avenir. Quand elle vous dégueule au visage des trucs incohérents. Parfois, c’est vrai. Parfois, pas le moins du monde. Elle ne sait pas. Elle ne contrôle pas ce qui est vrai et ce qui est faux. Elle s’en tape, ça l’amuse au fond. Le Diable lui offre des visions de l’avenir. Souvent fausses. Souvent dénuées du moindre petit sens. Mais Iris, elle s’amuse bien. Elle sait tout, elle voit tout. Y’a rien que vous puissiez lui cacher, dans le fond, et ça vous énerve de voir sa p’tite gueule apparaitre ici et là dans la foule. C’est ce qu’elle aime croire. Parce que, elle, elle ne bougera pas de là. Et elle continuera à vous faire chier, à vous user jusqu’à la moelle avec ses visions. Bientôt, elle le jure, vous deviendrez tous aussi tarée qu’elle peut l’être.
(c) MORIARTY


São Poeira
(200 mots minimum) Ici, tu nous parles de ton rapport à la ville. Comment t'es arrivé là, à quel point tu détestes ça, si t'as déjà essayé de fuir. Surprenez-nous. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.
   
(c) MORIARTY

Elle tombe, tombe, tombe. Cette chute ne connaitrait-elle jamais de fin ? "Je me demande de combien de kilomètres je suis tombée maintenant ?" dit-elle tout haut. "Je devrais bientôt être près du centre de la Terre. Voyons ; cela ferait six milles kilomètres de profondeur, je crois."▲ LEWIS CARROLL
Passe, passe le temps. Brise, brise l'innocence...
(au-dessus de 400 mots) On passe aux choses sérieuses, voilà l'emplacement de l'histoire. La forme est libre, bien évidemment. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.
   

   
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mar 15 Avr 2014 - 12:53
C'est génial y'a de plus en plus de crinières colorées à Sao Poeira   
Bienvenue chez nous ! Bonne chance pour ta fiche :)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mar 15 Avr 2014 - 16:01
oh iris, ma iris.  What a Face 
ça fait plaisir de voir la belle dans les parages puis j'adore le début. et j'ai hâte d'en lire plus sur la bête. si t'as des questions, hésite pas à venir me voir, surtout.   
par contre, il te manque la première partie du code et ce sera bon. puis bienvenue.   
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mar 15 Avr 2014 - 20:25
Oh Iris, la belle et merveilleuse Iris Ça fait plaisir de la voir tenter, et puis tes mots captent aussitôt l'attention J'ai hâte de voir la suite, et bienvenue ici, en enfer What a Face
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 16 Avr 2014 - 10:17
Oh, Charlotte ♥
Bienvenue sur FV
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 16 Avr 2014 - 18:26
Ce PV :tombe:Iris est tellement parfaitE
T'aurais pas pu mieux choisir, et ton début est parfait perv

Bienvenue et Bonne chance pour ta fiche
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 16 Avr 2014 - 19:24
BIENVENUE
Bon courage pour ta fiche
Super choix
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 17 Avr 2014 - 22:55
Bienvenue à toi sur le forum, très bon choix d'avatar j'aime Charlotte   
Bonne fichette en tous cas  :**: 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sam 19 Avr 2014 - 16:48
Iris, t'es belle, magnifique. :**:

bienvenue et bonne chance pour ta fiche ;)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Dim 27 Avr 2014 - 0:59
temps écoulé

le sang a giclé
Larmes de sang, là, qui dégoulinent le long de ses traits. N'entends-tu pas ses cris d'agonie, les âmes qui se voient alors meurtris ? Il fait l'enfant, le pauvre Satan, de ne pas toucher ton âme, de ne pas s'amuser avec toi. Il te voit, là, au travers de la foule, t'éloignant doucement, t'effaçant presque tendrement, et il ne l'accepte pas. Connais-tu seulement la sentence, pour rendre le démon aussi triste, aussi humain ? Dix larmes de sang ont déjà été versés, si tu n'es pas là d'ici quatre nouvelles larmes, il sortira les crocs, il sortira le fouet, et ton âme, brusquement, sera détruite à néant. Ce que Satan n'a pas, n'existe pas.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» "Il faut que je sois cruel, rien que pour être humain."
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Mais comment Moto GAto va faire pour gagner maintenant?
» Il ne faut pas boire de sang.
» Il faut vivre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOUTUE VERMINE :: ET ILS RIENT :: FICHES V1-
Sauter vers: