N'oubliez pas de déclarer votre amour pour satan, en postant sur bazzart Hope
Ils sont beaux, ils sont frais, ils n'attendent que vous.
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil aux PVs Hope
on veut plus de boobs :pff:
- la surpopulation de mâles sur le forum
Pensez à privilégier les hippies, les voleurs et les pirates
afin de préserver les âmes sensibles, le forum est déconseillé aux moins de 17 ans
Si aucune fiche est postée après cinq jours, votre compte sera supprimé.

Fleur du Diable

 :: ET ILS RIENT :: FICHES V1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Invité
Invité
avatar
(#) Lun 10 Fév 2014 - 21:52
Pandora Do Vale

démon oublié
Héritage Infortuné ♆ Do Vale. Pandora n’a pas besoin de le dire, et elle jouit de la protection que ce nom procure. Son frère et sa sœur sont terribles. Ils sont fous et malades, dans cette famille. Rare sont ceux qui osent l’approcher, lever la main, sur elle, pour son patronyme et l’ombre qu’il ne cesse de projeter sur la ville. Et pourtant, Pandore jette le vice, pour voir les limites, où le nom ne sera plus une menace, mais une invitation. A frapper. A l’erreur. Appellation aux Origines Contrôlées ♆ Pandora. Pas la vulgaire boite, bien la femme qui l’a ouverte. Celle dotée de tous les caprices des dieux, qui répandit le Pire sur le monde, et garda le Mieux pour elle… C’est ce qu’elle laisse croire aux hommes, car le Pire est sien, trésor unique que seul les morts contemplent.  C'était mieux avant ♆ Vingt-cinq année. Pandora est l’innocence incarnée, on lui donne souvent moins, bien que l’innocence ne trompe pas, car elle n’est plus là. C’est une adulte qui joue les mimiques d’enfant, les sourires doux, la malice oubliée. Dans le fond, tout est perverti. Première Bouffée d'air ♆ Fortaleza, la plage, le sable, la mer. Là où les crimes du frère et de la sœur les rattrapèrent. Terre longtemps oubliée, inaccessible, effacée.  Papa et Maman ♆ Il était brésilien, sa mère, haïtienne. C’est ce que Edgar accepte de lui révéler, en tentant de dissimulé la crasse qui vient avec cette famille. Il tente de l’épargner. Mais il ne trompe pas, pas Pandora. Car elle a le noir au cœur, digne fille de son père, portrait craché de sa sœur. Dans mon lit ♆ (Elle aime les vierges, le blanc sale qui se purifie de rouge, des fleurs qui éclosent sur les draps, sur ses doigts. L’odeur de la peur liée à l’imaginaire d’une première fois, les réactions trop sensibles, les miaulements retenus, les plaintes contre sa clavicule. Sale aime la déchéance, Edgar la mort. Elle, les fleurs qui ne se dévorent qu’une fois, pour une supplique, une déchirure unique. Elle les chasse à l’entrée de la ville, se part de son plus beau minois, les charme, les dévore, les jette.   Degré de solitude ♆ Elle n’aime que les fleurs d’un jour, qui se meurent au lever du soleil. Alors, Pandora vaque dans la jungle humaine, pour trouver un pistil indemne, pour l’arracher, l’avaler. Et elle l’abandonne, une fois encore.  Tromper l'ennui ♆ Pandora vend. Des décoctions à l’odeur infecte, des fleurs pour une trique efficace. Le vert n’a pas de secret pour elle. Les autres couleurs, encore moins. Elle a appris seule, se perdant dans la forêt luxuriante, désignant des proies au hasard des rues, pour tester ses préparations. Certaines tuent, certaines font vomir, d’autre rendent euphoriques, simulent la mort. Au moyen-âge, on la traiterait de sorcière, ici, elle n’est qu’une fleur qui connait bien son espèce.  Malédiction ♆ Ne l’embrassez pas. C’est tout ce que vous avez à savoir, tout ce que Pandora évite, dans ses jeux malicieux. Elle n’offre ses baisers qu’à ceux qui le méritent, qu’aux pourritures les plus viles, ceux qu’elle n’aime pas, ceux qui la dégoutent. Son baiser est mortel, venin sombre qui l’anime au plus profond.  Tombé dans le trou à rat ♆  Pandora est un morceau du décor. Elle est là depuis 2001, quand elle n’était qu’une planche à pain qui faisait baver les pédophiles. Mais comme ces fleurs indécrottables, que plus un écrase, plus elle s’acharne, la pureté est toujours présente, rayon d’espoir dans cette ville perdue.  
Un faune effaré montre ses deux yeux ; Et mord les fleurs rouges de ses dents blanches ; Brunie et sanglante ainsi qu'un vin vieux, ▲ RIMBAUD
pureté souillée
Pandora, tout le monde l’aime, personne ne l’approche. Il y a l’ombre dans son dos, celle de son nom, qui fait fuir les connaisseurs, qui fera fuir les nouveaux. Elle est pur, l’enfant. Elle est belle. Elle est gentille. Oasis de candeur dans un monde d’horreur, de déboires, de violence. Pandora, elle est la bouffée d’air frais de l’humanité, celle qui aide les autres quand ils en ont besoin, écoute les plaintes des âmes en peine, prépare des remèdes pour les blessures et les infections.

Masque de l’espoir sur son sourire triste, c’est un ange qui s’est arraché les ailes. Vous la voulez charmants, elle est un monstre. C’est une Do Vale, et même si rien n’y prête, elle mérite ses cornes, sa place en Enfer. Pandora, elle ment, terriblement. Elle n’est qu’un grand mensonge, détails d’une personnalité factrice créée avec minutie. Elle est curieuse, elle est manipulatrice, elle est vengeresse. Elle n’aime pas qu’on lui marche sur les pieds, qu’on lui coupe la parole, qu’on lui manque de respect.

Elle attaque dans le dos, Pandora. Elle crache dans les repas, engage des gosses pour battre un type, se fait délicieuse près des nouveaux arrivants. Tout le monde la croit innocente, elle est coupable. Coupable de tous ces crimes cachés, ceux que personne n’apprennent. Car, seuls les morts connaissent son secret, avec Sale, humainement morte à l’intérieur.

Pandora, elle aime les fleurs, la nature, fuir dans la jungle, des heures, des jours. Elle aime sa chèvre, rester dans son atelier à broyer les herbes, infuser les plantes, mélangé les racines, cuire l’écorce, les pleurs des vierges. Elle aime punir les machos, ceux qui détruisent ses plantations, suivre Sale, l’odeur de son frère. Elle aime les ragots, plus encore, les secrets. Elle aime s’en servir et les retourner contre l’humanité.
   

F — LA PUCELLE Pandora n’a qu’un type : la pureté, l’intouché, l’ignorance. Elle s’est approchée de toi, son sourire discret sur les lèvres, proposant un service ou faisant simplement la conversation. La fleur est jolie, fraiche, gentille : unique à Sao. Tu t’es attachée à elle. Mais elle, avait une autre idée derrière la tête, plus charnelle et fiévreuse. Elle te faisait des déclarations lascives, jouant à un jeu de trop grande proximité. Puis, du jour au lendemain, Pandora s’est éloignée ; elle n’a même pas pris la peine de te gouter. Car voilà, la fleur s’était attaché, enracinée à ta pensée. Et l’affection, Pandora ne fait pas.
M— LE CHARMEUR Tu la veux, Pandora. Elle est pure, tu veux la briser, souiller son sourire candide, cette lueur qui tourne dans son regard. Tes intentions sont perfides, mais vouées à l’échec. Car le petit ange n’a plus d’aile depuis longtemps. Tu l’apprendras. En temps. En heure. En douleur.

CURIOSITÉ DIABOLIQUE



Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Lun 10 Fév 2014 - 21:59
Famille, outils, amis

 
Sale Do Vale
Sœur • Digne fille de son père, portrait craché de sa sœur. Pandora se tord de vice pour attirer l’œil de Sale, pour contempler ce sourire perfide de perdre sur les lèvres de la blonde. Elle est porteuse de ta vérité. Celle que tu caches et dissimules. Elle est la seule à avoir vu ton véritable visage, à l’apprécier dans cette folie propre à votre famille. Elle est ton sang, elle est ta chair. Tu ferais tout pour elle, Sale le sait, Sale, certainement, en profite. Et tu la suis, car elle est ton exil, ta bouffée d’air sous ce masque qui, à ses heures, t’étouffe de trop. Sale a vu ton véritable visage et a souris. C’est suffisant. Tu ferais tout pour elle, et plus encore. Car tuer, pour toi, n’est pas une preuve d’amour – cela vaut l’air que tu captures en une respiration. C’est ta loyauté que tu lui offres, ta cruauté, ta fidélité.
 
(c) shadows

 
Edgar Do Vale
Frère • Frère ou père. Frère et père. Edgar a signifié le monde le pour toi, à une époque où ton innocence se détériorait pour s’ouvrir à la noirceur de l’univers.  Il a répondu à tes caprices, à tes tristesses, veillant sur toi, étendant son ombre  sur ta silhouette pure, pour te protéger et t’aimer. Et l’aime, ça oui, tu l’aimes, Edgar, ton chevalier de sang, celui qui répand la mort, tout autant qu’il la sent. Surprotecteur à ses heures, tu aimes l’attention, de savoir que, si tu cries assez fort, Edgar sera là, pour toi. Parce que le sang qui vous unis est sacré et que rien ne pourra vous séparer.
Et pourtant, le mensonge est là, logé sous ta peau, par égard pour Edgar.  Il te veut pure et tu te fais ainsi. Douce au monde, douce aux gens. Edgar est ta prison de vérité, celui qui retient ton véritable visage. Car tu ne veux pas le blesser, briser son royaume d’ombre. Tu mens pour le protéger. Car tout ce que ton frère te demandera, tu feras.
 
(c) reed
Sullivan Amort
Chiot trouvé • u.c.
 
(c) k-mart

 
Carmin Rocha
Engrais • Carmin & ses doigts magiques. Tu jalouses son pouvoir, car contrairement au tien, le sien est source de vie, de croissance, de force. Puisque tu ne peux pas le posséder, tu l’admires, Carmin. C’est une amie de longue date, avant que tout ne soit noir et sombre dans ton champ de vision. Pourtant, comme tous, elle ignore la vérité. Les gens vous prennent pour des anges, et des deux, tu sais que la paysanne l’est. Elle est douce, Carmin. Un peu naïve et rêveuse. Parfois, la nuit, tu rêves d’elle, de ce que, intérieurement, tu aimerais lui faire subir. Malgré Sao, Carmin reste pur, fleur sauvée de ce monde, enfermée par le père ignorant. Tu l’aides, tu réponds à ses questions, tu traines, simplement, avec elle. Elle te rappelle ce que tu chasses, et ce que tu ne peux obtenir, ce que tu ne seras jamais. Une idiote aux rêves inaccessibles. Car tu es sadique et tes désirs, tu les assouvis sur les autres, puisque tu ne le peux, sur elle.
Carmin t’es précieuse, elle est la rare à comprendre ce que tu aimes dans la nature, dans un monde dépourvu d’hommes. Tu peux parler du vert avec elle, sans passer pour la fille curieuse Do Vale. C’est simple et sans chichi. Carmin n’est qu’une fleur qui tu rêves d’avaler.
 
(c) gan-sha
Doc Bonham
Docteur • Il est rare, le docteur, il est unique. Parce que tu t’es accrochée à lui quand tu as crû que le monde s’arrêtait de tourner, alors qu’il n’y avait que toi qui était immobile, figée face à ta propre horreur, face à ce que le destin, rieur, t’avais imposé, infligé. C’est une des premières âmes vers laquelle tu t’es tournée, après la mort d’Adèla. Parce que tu t’en voulais terriblement, de trop. Tu pensais pouvoir la sauver, alors que la chair pourrissait lentement, victime du temps, victime de toi. Doc, il t’a consolé et vous avez vécu le deuil ensemble. Si tu sembles t’en être sortie, ou tout du moins, si tu donnes bien le change, lui, il pleure encore sa femme, le soir.
Et le Doc, il est plus qu’un compagnon de souffre. Il est immortel, car il se soigne, sans cesse, toujours. Quand tu as découvert qu’il était insensible à ton poison, tu as vite décidé de trouver une solution, un moyen pour que tu deviennes inoffensive. Pour que la fleur perde son poison. Après avoir avoué tes intentions, le Doc a décidé de t’aider. Car vous êtes ensemble, sur un bateau similaire à vos déboires. Et que, l’air de rien, plus les expériences passent, plus les échecs s’entassent et plus tu t’attaches à lui, ce docteur noir.
   
(c) Ell

   
Brünnhilde Cortesão
Douceur sucrée & associée • Tu ne sais plus quand ça a commencé, mais c’était destiné. Brünn est le genre de fraicheur à laquelle tu ne peux détourner le regard, ces puretés immaculées que tu rêves d’approcher, et de briser, un jour, si l’envie te vient. Ce n’est pas le cas avec Brünn et quelque part, tu espères que ça soit toujours le cas. Elle t’apporte toujours plus. Des nouveautés, de l’amusement, de l’excitation. Tu lui tournes autour, vautour, attendant sa faiblesse, alors qu’elle ne fait que te surprendre, t’intriguer. La petite est maline, volage. Et pourtant,  tu ne lui as pas sauté à la gorge.
Parce qu’elle a ses utilités. Elle t’as appris le chocolat, le caramel, le miel. La simple relation que vous entretenir, pour des échanges de denrées, a évolué. Maintenant vous cuisinez la mort à vous deux, pour une clientèle en particulier. Des secrets se révèlent, des tentations se jettent. Ton masque, parfois, s’effrite, et d’un sourire, tu dissipes le doute.      
(c) cripsow
Anatol Rojas
L’oublié • Anatol, tu venais seulement de le rencontré, que déjà, il était paumé. Sans toute sa tête, sans toutes ses attentes. Ce n’était pas de la pitié. Ce fut une fascination, un besoin insondable de rester à ses côtés, l’observer calmement se perdre, perdre pied, pied à tête. Anatol il oublie, il vit, aussi, trop de choses, tellement, qu’il s’écarte et se fonde dans une vie qui n’est pas la sienne. C’est à ce moment que Pandora intervient, qu’elle lui rappelle son nom, son âge approximatif, son sexe, son histoire. Elle l’ancre dans Sao, jusqu’à ce qu’il s’en écarte un peu.
La fleur n’est pas bonne. La fleur joue de l’oublié, se sert de sa force, de ses fantômes, pour son besoin, ses envies. Elle le guide sur des chemins erronés, lui faisant croire vérité. Puis elle l’observe, tout détruire, tout blesser, jusqu’à ce que, une fois encore, il ne s’égare et oublie les actes passés. Pandora rit dans l’ombre, profitant de son jouet d’excellence.
   
(c) Lady Fame

   
Jack Stride
Malade • Tu ne peux rien faire pour lui. Tu te le rappelle à chaque fois que tu fermes la porte sur son dos qui s’éloigne. Jack est malade et tu ne peux le soigner, car son mal, autre celui qui lui ronge l’être, lui ronge aussi le corps. Il vomit. Il est faible. Il est mort, de l’intérieur. Et pourtant, tu allonges son espérance de vie, de quelques secondes à chaque fois, jusqu’à ce qui te revienne, déchet humain, déchet de l’humanité.
Jack, il devrait te faire peur et tu sais que quelque part, il est très dangereux. Qu’il n’est pas tout à fait connecté à la réalité. Ça te motive à l’aider. Ces dégueulasses que personne ne veut aider. Jack, dans le fond, tu l’aimes bien, tu aimes le monstre qu’il est. Tu lui souris, il hausse les épaules. Tu sais qu’il va vers sa mort, et pourtant, tu le retiens, sans cesse, un peu plus. Mais bientôt, le mur lui sourira.
   
(c) enjoy
   
Nela Coelho
Douceur incarnée • Vous êtes les anges de Sao, à vous deux. C’était surement une question de destin (pour le peu que tu y croies).  Elle te ressemble et tu l’aimes bien Nela. Elle prend soin de Doc quand tu n’es pas là, aide Sao à se sortir de sa misère, passe du temps avec toi quand tu t’ennuies. Elle est douce, Nela. On pourrait vous croire inséparable. Tu n’as même pas envie de la faire souffrir.
Tu l’aimes bien, Nela. Elle est douce, attentionnée, pure, brisée. Tout ce que tu aimes chez un être humain. Parfois, elle t’aide avec tes préparations, pour qu’elles soient meilleurs. Et tu n’hésites pas à t’inviter chez elle, quand tu doutes trop fort de la cuisine du frère. Elle est ton alibi, ton assurance. Car, à vous deux, vous formez la paire, de ces douces enfants qui n’ont pas leur place ici. Et qui pourtant…

   
(c) riddle

   
Zakaël Thomma
Herboriste • u.c.
   
(c) Moriarty
 

 


   
cailloux, dégouts

   
Soren Suharès
Témoin • Il n’est pas gênant. Il est curieux. Car, pour une seconde, il était comme toi, emplis de cette même crasse dans laquelle tu te repais. Oui, il t’a vu. Oui, il a compris que l’ange ne possède que de fausses ailes. Mais Soren ne fera pas le Pire, oser avouer à Sao que la fleur n’est pas réelle. Ce serait courir pour sa vie et tu sais parfaitement qu’il y tient, à sa chienne de vie, assez pour écarter les cuisses et se faire enculer.
Alors tu l’observes la putain, curieuse de ce qu’il fera. S’il arrivera encore à te surprendre, à se faufiler dans ton ombre et t’attraper sur le vif de ta cruauté. Tu as si rarement l’occasion de voir ta position en danger, que l’excitation est trop grande pour tuer l’impudent. Soren est une distraction, qui regrettera bientôt d’avoir été au bon endroit, au bon moment.
   
(c) LipsLikeAMorphine

   
Neymar De Oliz
Faux sauveur • Caillou dans ta chaussure, ce Neymar. Si son chien est charmant, tu te méfies de la beauté d’ébène. Tu n’aimes pas ceux qui viennent te sauver sans que tu aies besoin de le demander. Preuve que ton piège fonctionne. Et pourtant. Tu n’as pas l’impression qu’il est tombé parfaitement dans ton piège. U.c.
   
(c) gan-sha
Nimrod Buchanan
Employeur • u.c.
   
(c) subrosa

   
Ombre Barbosa
Destruction • Tu avais tout de suite compris son potentiel, tout ce que tu pourrais faire avec elle. Elle aurait été ton nouveau jouet, ton fer de lance, ton occupation favorite. Dans ton esprit, tout était parfaitement clair. Dans ton esprit, tout l'est toujours. Elle s'est retournée contre toi, dans un retour de flammes à l'allure de brulures de cigarettes. Ombre n'est pas domptée. Pas encore. Et tu prends ton mal en patience, retient tes envies, tes besoins. Parce que te faire passer pour la victime, cela fonctionne un temps. Seulement.
Bientot, tu auras ton droit à la vengeance. Tu la plieras comme tu as fait céder les autres. Et Ombre te mangera dans la main. Chien dressé, autodestruction comblée. Elle sera parfaite, entre tes mains. Sans que le monde ne se doute que tu es là base de cette ombre anarchique.
   
(c) .sparkle
   

   
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mar 11 Fév 2014 - 15:46
Je VEUT un lien avec Panda, parce que j'adore ton perso. Et j'ai quelques idées en plus.    
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mar 11 Fév 2014 - 15:52
J'allais justement me rendre chez toi

C'est pour de l'engrais? *0* On enterre qui? perv Dis-moi tout, je t'écoute *0* (j'en ai aussi quelques unes, mais j'suis persuadée que les tiennes sont mieux )
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Dim 16 Fév 2014 - 1:35
moii. <3
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Dim 16 Fév 2014 - 10:54
Toi   

Alors, alors, je sais pas si c'est dans la manie des Do Vale de ramasser les chiens errants, mais vu que Sulli est tout mimi, Pandora aurait pas trop de mal à l'adopter. Je sais pas à quand remonte l'époque quand Sulli était chez nous, et pour combien de temps, mais je vois bien Pandora être curieuse envers Sulli dans les premiers jours ( tu t'imagines, elle le verrait un peu comme un chiot que Salvatore a ramassé. Elle comprendrait pas trop )  - et même tout le temps après - lui posant les questions qui dérangent, du genre "pourquoi t'es là?" "tu vas pas nous attirer d'ennuis au moins?" "t'as pas touché Sale j'espère." Tout ça du haut de son mètre soixante. 'fin bref, elle se gênerait pas, surtout qu'elle est chez elle ange

Mais après, vu qu'ils ont plus ou moins le même âge, j'vois bien Pandora se faire à la présence de Sulli. Surtout quand elle apprendra qu'il est GPS, là elle va pas le lâcher pour qu'il vienne trouver des fleurs rares pour elle. Sulli pourrait refuser (parce que aller cueillir des fleurs avec une fille, bonjour ~), mais suite à l'insistance prolongée de Pandora - c'est une Do Vale, elle lâche pas si facilement - il viendrait, de temps en temps, vadrouiller dans la jungle avec elle. Ce qui, en soi, peut être considéré comme une preuve de confiance de la part de Panda, puisque normalement elle veut de personne dans ses pattes pendant qu'elle vadrouille.

J'la vois bien un peu triste du départ soudain de GPS, demandant toujours à Edgar pourquoi il est parti. Éventuellement, elle finirait par comprendre que tout chien a le droit de partir comme il le sent. Mais ça l'empêcherait pas de lorgner le sable et les côtes de temps en temps pour voir si Sulli est pas dans les parages.

Qu'en penses-tu? ange
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sam 5 Avr 2014 - 5:30
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sam 5 Avr 2014 - 10:44
J't'ai lu Cool

Il est là depuis pas longtemps, pauvre enfant. Surtout à la recherche des autres. J'ai pas trop d'idée, j'avoue   J'vois bien Pandora dire à Rex qu'il devrait pas prendre la douleur des autres. "L'instinct de survie, t'as pas l'air de connaitre. Fais gaffe, tu vas en avoir besoin ici." C'tout ce que j'ai en tête pour le moment ._. Donc si t'as des idées  
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sam 5 Avr 2014 - 17:49
bah en fait, rex est héberger chez les do vales keano, le fils d'edgar, l'a trouvé à son arrivé ou un peu après, quand même assez mourant et tout ça, et donc il se trouve là, quoi Hope ed fait un peu le médecin à s'en occuper et keano fait le petit soldat à toujours être à son chevet
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sam 5 Avr 2014 - 18:10
Ouais, mais si tu me le dis pas aussi C'est une manie de recueillir les chiens perdus? Mais il va mourir entre les mains d'Edgar D: Laisse Pandora se charger de toi /pan (mon dieu, Keano sert à quelque chose, en fait  )

Bon ben s'il est là, autant qu'il serve à quelque chose et ne pas crever sur le plancher, hm ._. J'imagine que Pandora sera intriguée par le mec que Keano à rapporter. Elle pourra pas le voir d'un mauvais oeil (Keano quoi.). "Edgar, je savais pas que tu savais soigner les gens. Je pensais que t'avais oublié" (désolée, y a mon cerveau qui part dans tous les sens  :sigh: : ) Aloooors. Oui. Un truc du genre. Elle sera curieuse, d'office. Un mec qui se tape l'incruste chez eux. C'rare. J'la vois bien tournoyer autour de Rex en lui posant des questions, de but en blanc. Et puis s'il aime pas ça, elle le remettra à sa place ange Si elle lui lance la balle, il la rapporte?
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Dim 6 Avr 2014 - 2:47
un peu comme une abeille autour d'une fleur, haha et non, il rapporte rien il peut te rapporter la mort, oui, si tu veux  perv j'crois qu'il pourrait la trouver un peu chiante au début, surtout quand il arrivait enfin à se lever et à rester éveiller un petit moment, tout ça. quand il était pas mal épuisé et qu'elle en profitait pour être chiante, tout ça il est assez direct et extrémiste, donc les réponses seraient assez brutales au début. il la prendrait pas pour une petite fleur, quoi mais bon, à la longue j'crois qu'il en viendrait à l'apprécier parce qu'elle est un peu moqueuse, quand même, même si c'est langue sale, et il aime bien ça. il aime pas les gens sains, faut dire - à être amoureux de jack, on le comprend directement, quoi -
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Dim 6 Avr 2014 - 12:03
Rapporter la mort, c'est bien aussi :han: Oh oui, Pandora, elle aime quand on lui résiste, d'une manière ou d'une autre. Et voir que ça le fait chier, ça pourra que l'encourager à creuser un peu plus perv HAN MAIS T'AS PETE LE PIED D'ANATOL  J'devrais t'en vouloir, mais en sachant qu'il est aussi dans ta tête, Ana (anaaaaaaaaaaaaa   ). Mais on peut jouer là-dessus. J'vois que c'est toujours en cours votre rp (damn, j'ai déjà fini de lire  ) Mais on peut supposer que Pandora vienne à l'apprendre, histoire de donner un peu de relief à toussa. Et Panda, elle va pas aimer, qu'on touche à son jouet. Surtout qu'elle y tient, à Ana et à Jack. J'la vois bien éclater d'une belle colère sombre envers Rex. T'en penses quoi?
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 24 Avr 2014 - 21:01
J'me suis rendu compte qu'on avait pas de lien, et c'est nul. Alors je veux. perv
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sam 26 Avr 2014 - 14:34
Oui, j'ai jamais vraiment eu d'idée exceptionnel pour ces deux là, c'pour ça

Soit on part sur le fait qu'il est là depuis toujours et qu'elle, elle est là depuis presque toujours. Ou alors, par les relations communes (Nash, Antigone, Nela). En tout cas, s'il est maniaque, elle prendra un certain plaisir à le bousculer, le pauvre

Oui, j'ai pas plus, pardon
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Dim 27 Avr 2014 - 18:22
Moi non plus mais on va trouver

J'pense qu'on peut utiliser un peu de tout, les mélanges, c'est le bien
Genre ben quand elle est arrivée il avait la vingtaine, elle forcément c'était une gamine encore, il aurait pu la remarquer. J'sais pas sa pureté enfantine et sa beauté aurait pu le toucher, il se serait dit que c'était moche quand même qu'une fillette comme ça se retrouve ici quoi. Après ce mec est pas très altruiste et bon en plus à l'époque il pensait encore pouvoir percer dans le milieu de la mode et y arriver alors il se serait pas spécialement soucié d'elle plus que ça non plus Arrow
Du coup p'tet que par les relations ça peut être plus fructueux J'ai vu que Nela et Pandora étaient amis donc ça c'est plutôt un bon point, parce que voilà Nela c'est tout pour Atlas Rolling Eyes Après je sais pas quels sont les liens de Pandora avec Nash et Antigone. Pour ce qui est de Nash lui et Atlas sont très proches et tout et avec Antigone c'est plus violent agressif comme relation on va dire (et puis ben c'est lui qui a ramené les trois par ici hein tant qu'on y est).
Après Atlas est un peu le seul ami d'Edgar aussi perv Genre il aime bien son odeur et il l'aide à déplacer les corps, s'en occuper et tout et tout et puis parfois Ed vient chez Atlas en plein milieu de la nuit, comme ça parce qu'il en a envie Rolling Eyes
Mais j'sais pas pourquoi je verrai bien Atlas pas très bien sentir Pandora, genre il sait pas exactement pourquoi mais y a un truc qui va pas avec cette fille, elle lui revient pas. Il voit bien que c'est pas un vrai ange. Parce que Nela c'est un ange mais Pandora elle le mettrait super mal à l'aise je pense.

Nan mais si elle le bouscule il va pas aimer hein, déjà que s'il regarde pas l'heure toutes les minutes il se sent pas bien le pauvre petit, il faut pas le perturber hein, jeune inconsciente
S'ils se croisent dans la rue et qu'Atlas qui a oublié sa montre pour X raison lui demande l'heure et qu'elle lui donne pas, il va se décomposer et mourir sur place et puis la torturer jusqu'à la mort pour qu'elle lui donne l'heure hein Arrow

Bon j't'avoue que je suis pas tellement plus efficace mais on va trouver (aa)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Fleur Céleste - Patte de Poudre - Petit Diable
» Corne du Diable = Psycopathe
» Reflexion sur la saga Michelet Casimir - Jean Saint-Fleur
» L'ENFER EST SUR LA TERRE MAIS LE DIABLE EST EN AFRIQUE DU SUD !
» SI ARISTIDE EST UN DIABLE ,DUVALIER EST-IL UN DIEU ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOUTUE VERMINE :: ET ILS RIENT :: FICHES V1-
Sauter vers: