N'oubliez pas de déclarer votre amour pour satan, en postant sur bazzart Hope
Ils sont beaux, ils sont frais, ils n'attendent que vous.
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil aux PVs Hope
on veut plus de boobs :pff:
- la surpopulation de mâles sur le forum
Pensez à privilégier les hippies, les voleurs et les pirates
afin de préserver les âmes sensibles, le forum est déconseillé aux moins de 17 ans
Si aucune fiche est postée après cinq jours, votre compte sera supprimé.

Bicolor lethargy

 :: ET ILS RIENT :: FICHES V1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 5 Fév 2014 - 22:37
noeim weiss

âme égarée
Héritage Infortuné ♆ Un nom qui danse sur les l’artère des hommes. Un nom qui prend sans jamais rien donner. Un nom avec un puissant héritage. Un nom assit sur quelques millions de dollars. Un nom qui frôle les hautes sphères de la bourgeoisement américaine. Un nom pavé de mensonges, emplit d'adultères, distiller dans des litres d'alcool. Amphétamine sous lexomil, extasie sous valium. Weiss. Appellation aux Origines Contrôlées ♆ Noeim. Un prénom trop fragile pour un gamin paumé. Un prénom trop particulier pour un vulgaire con sans exception. Paroles d'un paternel. Propagande balancé à tout va pour rabaisser l'artiste autiste de la famille. Bourrage de crâne qui a laissé sa marque, aujourd'hui, depuis plusieurs années, Noeim s'est détaché. Effacer son prénom pour ne laisser qu'un vulgaire No. Surnom qui a sa préférence. Plus court, plus rude. Plus lui. C'était mieux avant ♆ Une perte de mémoire incontrôlée l'entraîne certainement sur ses vingt-deux ans. Ou bien ses six ans. Avant il savait. Une date de naissance. Un simple chiffre à retenir. Aujourd'hui tout ce perd. Avant il était un gamin. Aujourd'hui il est un vieux qui ne pense qu'au plaisir anthropophage d'une mort sordide. Avant il était le calice de la vie. La plus belle richesse d’orfèvrerie. Aujourd'hui il est l'emophane qui se volatilise en ver. Qui se nourrit de fiel et se pourrit de rage. Première Bouffée d'air ♆ Là ou l'horizon se dore. Là ou seules les eaux semblent bruire. Au delà des baies, par delà les péninsules. Pâle, blanche, dans le clair halo de la lune. Là ou reflète dans l'océan ses monts et ses dunes puis s'éteint lorsque minuit sonne aux clochers. Quand s'efface le dernier pan de crépuscule, San Francisco s'embrase dans un soupir... Papa et Maman ♆ Papa. Si beau. Si patriote et si propre. Le ricains par excellence. Quelques billets profondément enfoncés. Comme sa queue. Entre des cuisses faciles. A l'arrière de la voiture. Le talon de la salope fiché dans le cuire de la belle berline. Juste pour quelques minutes. L'homme à la baise rance et dégueulasse. L'homme à la baise facile. Maman. Si douce. Si fragile. L'américaine pure souche. La mère aimante. La femme soumise. Négligeant l'argent, dévorant d'un amour inconditionné ses enfants. Loin des strass. Loin des paillettes. A frôler le pyrex des bouteilles de vin. Chaque soir. Toujours seule. Elle et son Château Lafite-Rothschild. Amoureusement. Dans mon lit ♆ Elle se tortille dans ces draps, sans pour autant avoir froid. Son obsession charnelle, vêtue de simple dentelle. Elle si brûlante entre ces cuisses pour qu'il continue à l'embrasser, sa belle amante. Pourtant. Entre ses songes pervers, la malédiction se mêle au réel. Les envies de lui. Les envies d'elle. Envie de les toucher pour mieux se retrouver. Mais incapable d'apprécier le moindre contact, seul son plaisir solitaire reste. Degré de solitude ♆ Il passe des soirées à distribuer des sourires. Il caresse des corps et embrasse des lèvres. Des « je t’aime » il ramasse à la pelle. Et pourtant... toujours ce goût amer dans son cœur. Il a oublié le langage et les gestes de la tendresse. A force de « je t’aime moi non plus » épuisants. Il ne sait pas exprimer ses sentiments ni ses maux et se noie dans un puits de mal amour. Tromper l'ennui ♆ Pauvre gosse. Il marche dans la rue. Déambule sans savoir où il va, le regard perdu. Il cherche à savoir pourquoi. Pourquoi en est il arrivé là. A devoir tendre la main pour un morceau de pain. A devoir trouver un abri pour passer la nuit... pourtant lui aussi avait un foyer. Une vie. un passé. Et aujourd'hui il ne lui reste plus rien. Que ses souvenirs et son chagrin. Tombé dans le trou à rat ♆ Depuis quelques mois le destin la vomit sur cette fange pleine de merde. Rejeté de la société, sans nul part où aller. Lui le sauvage indomptable. La nouvelle famille ♆ PARASITE


au-delà des dunes
Joli prénom ♆ Celui qui te plaira de me donner babe... Pseudo pas beau ♆ L'erbine Nombre d'hivers endurés ♆ La vingtaine, mais bien passée ! Pierre précieuse préférée ♆ Le jais Compagnie de voyage ♆ J'ai trouvé votre premier bébé via google. Et puis j'ai fouiné dans vos partenaires et là... dilemme. Lequel choisir ? Finalement je préfère les ombres et le capharnaüm des enfers au doux silence de l'océan. Mot doux ♆ J'aime assez le concept. Coincé dans le trou du cul du monde avec une bande de dégénéré... putain, j'aime ! Degré d'addiction ♆ Ce sera fluctuant mais régulier. Sésame ouvres-toi ♆ OK PAR JOAO Tête de cochon ♆ Oscar Spendrup Remerciements ♆ Tumblr pour la bannière Mot d'amour en plus ♆ Vous êtes vraiment bandant par ici  perv 
Sur les filaments stressés de ma folie raisonnée se dressent des pics exacerbés de sentiments explosés. J'ai peur. Je crie. Je pars et je reviens complètement supplicié de ces voyages où rien ne pousses. Perdu. Coupable et en larme de tout brûler, saccager à hurler. ▲ BORDERLINE

dickhead

Noeim c'est le vent qui souffle dans les champs de chanvre verdoyant. Noeim c'est une bouteille de tequila chaude sifflée à l'arrière d'une vieille chevrolet sur les routes brûlées du Nevada. Noeim c'est le désenchantement. Une immolation sans issue, une mort, une renaissance. Noeim c'est l'oiseau d'une saison. Celui qui fuit avec l'été. Celui dont le vol inconstant va du rivage austère au rivage enchanté. Noeim c'est le passager d'un vaisseau qui sombre. Celui qui entend autour de lui les vagues retentir. Noeim c'est la mer, immense et sombre, celle qui se soulève pour t'engloutir. Noeim c'est l'inconnu qui erre et qui disparaît.

Noeim c'est la fragilité, la douceur et la candeur d'un enfant. Noeim c'est le gouffre sous tes pieds. Noeim c'est le tambourinement fougueux qui, à bout d'haleine, poursuit la symphonie de ta poitrine. Noeim c'est ce cœur qui se laisse glisser au son de ta sombre doctrine. Celui qui laisse ses lèvres voguer sur les fourches de tes veines. Noeim c'est le baiser immaculé qui pianote un sentier de bécot sur une douce nuque d'une blancheur éthérée. Noeim, c'est une pulsion de mort, un papillon qui se jette sur une flamme, un enfant pleurant sur l'escarpement de la falaise. Noeim c'est la rose noire attrayant un volatile. Noeim ce sont les crocs déracinant un lambeau de ton derme. Noeim c'est une averse de pétales pourpres enivrant tes sens. La muse suave de ton aquarelle d'hémoglobine. Noeim c'est le désenchantement, le goût acide d'un amour qui s'achève sur le quai d'une gare, la violence et la passion d'un meurtre de chambre d'hôtel. Pire qu'un polar. Noeim c'est cette somptueuse source inexploitable d'erbine. L'acide de ton avidité qui corrompt ta peau.

Noeim c'est la dévotion à ton cannibalisme. L'illusion du néant et des tombes entr'ouvertes. Noeim c'est la boite de pandore. Celle qu'on a touché. Celle qu'on a malencontreusement ouverte. Noeim c'est le passager noir. L'enfant-adulte. Celui qui n'a pas eu le choix de grandir. Noeim, c'est l'excès, la carence, le manque cuisant et lancinant. C'est l'anorexie, l'inappétence d'une enfance arrachée et déchiquetée par les griffes impitoyables d'une père ingrat. Noeim c'est l'ombre qui veille sur cette insipide vie faite de douleurs lancinantes et de cris stridents. De sueurs âpres et de rire loufoques. Noeim c'est ce sourire sur tes lèvres desséchées d'avoir trop aimé. D'avoir trop rit. D'avoir trop sourit à la fange qui remue ce monde. Noeim c'est l'absinthe. L’évidence.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 5 Fév 2014 - 22:38
titre de l'histoire

l'étrange
(200 mots minimum) Là tu nous parles de ton pouvoir, cet étrange don du diable. Comment il marche, la première fois où tu l'as utilisé, comment tu l'utilises maintenant, à quelle fréquence tu t'en sers. Bref, fascinez-nous. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.
(c) MORIARTY


São Poeira
(200 mots minimum) Ici, tu nous parles de ton rapport à la ville. Comment t'es arrivé là, à quel point tu détestes ça, si t'as déjà essayé de fuir. Surprenez-nous. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.
(c) MORIARTY

Et de longs corbillards, sans tambours ni musique, Défilent lentement dans mon âme ; l'Espoir, Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique, Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir. ▲ BAUDELAIRE
ici un titre
(au-dessus de 400 mots) On passe aux choses sérieuses, voilà l'emplacement de l'histoire. La forme est libre, bien évidemment. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 5 Fév 2014 - 23:43
oh c'est compliments perv et oh, ce personnage
on peut t'appeler babe, dis ?
dans tous les cas, bienvenue ici et puis le code de règlement est validé
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 5 Fév 2014 - 23:59
BIENVENUE !

j'aime ton avatar, j'aime ton pseudo, j'aime ton perso et putain je t'aime !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 6 Fév 2014 - 0:23
cet avat. j'en suis fan ee
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 6 Fév 2014 - 0:42
Bienvenue à toi !
  
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 6 Fév 2014 - 7:21
Quand j'vois le nom de ton perso ça m'trouuuble.   

Enfin, qu'est-ce que je dis moi ?   Bienvenue et bonne chance pour ta fiche, j'adore l'avatar, le pseudo et le début de ta fiche, hâte d'en voir plus.  
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 6 Fév 2014 - 12:37
João Ingram a écrit:
on peut t'appeler babe, dis ?
Ca dépend vers quoi tire cette appellation...
Si tu fais référence au petit cochon éleveur de moutons, je te le déconseille :huhu:
Mais merci pour ton message mon endive !

D'ailleurs, je tiens tous à vous remerciez pour vos messages mes tits trolls, m'a fait super plaisir tous ces petits commentaires. Et qu'est ce qu'il a de troublant dans mon pseudo, l'est tout beau mon bébé  
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 6 Fév 2014 - 13:22
bienvenue, jeune homme. perv
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 6 Fév 2014 - 18:04
oscar est canon, c'est évident. mais ton personnage m'a l'air intéressant, et je le vois bien lié à doll.
bienvenue !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 464
♆ PSEUDO : AMIANTE.
♆ AVATAR : CILLIAN MURPHY.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE BON
♆ PERDITION : FABRICATION DE SOUVENIRS.
♆ ENNUI TROMPÉ : FIGURE PATERNELLE DES ENFANTS VOLEURS. SAINT PATRON DES ORPHELINS. LES BONNES INTENTIONS SE SONT ÉRODÉES AVEC LA POUSSIÈRE. IL LEUR A TOUT APPRIS, LES DOIGTS MAGIQUES POUR DÉTROUSSER SANS SE FAIRE ATTRAPER, LA SOLIDARITÉ DANS LE BUTIN QU’ILS PARTAGENT ET MÊME LES VICES AU CREUX DES DRAPS.

(#) Ven 7 Fév 2014 - 15:11
mais c'est qu'il est moche
en plus il écrit mal
(second degré quand tu nous tiens Laughing)
gros bienvenue, la jolie chose perv
j'ai hâte de découvrir la suite

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Ven 7 Fév 2014 - 19:36
OSCAR, OSCAR, OSCAR. ( en plus t'as pris le vava préféré que j'avais fait de lui.   )

puis j'aime beaucoup ce que tu as commencé à écrire.
bienvenue.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sam 8 Fév 2014 - 23:54
 merci merci mes trolls pour vos messages. Me fait drôlement plaisir tout ça !

Alcide ! Cette merveille a été faite par tes mimines ?!
J'adore ce genre de coïncidence lol On etait fait pour se rencontrer  :**: 

& Adolf, avec tout mon amour et ma délicatesse   
 What a Face mais jte kiff quand même... avec une gueule d'ange pareil  perv 

D'ailleurs ma jolie Doll, comme tu la si bien dis, on pourra facilement les lier si ça te tente, j'aurais une idee a te proposer   

Par contre on va parler de chose moi drôle, mais je vais demander dès maintenant un peu de rab pour ma fiche. Mon charmant et adorable patron vient de me coller 6 jours consicutifs de taf. Alors un peu sur les rotules en rentrant a 21h, jai pas trop la motiv' pour l'instant de poursuive la fiche... pas avant jeudi en tout cas   Hope
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Dim 9 Fév 2014 - 0:17
celui avec error 404 c'est le mien, mais bon tu portes un avatar de ma sam, donc t'es parfait.

et oui évidemment, ici on soutiens les travailleurs donc à partir de ce jour je te laisse dix jours de plus. donc jusqu'au 19. ;)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Dim 9 Fév 2014 - 12:27
si tu as déjà une idée, j'ai hâte de l'entendre.   
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOUTUE VERMINE :: ET ILS RIENT :: FICHES V1-
Sauter vers: