N'oubliez pas de déclarer votre amour pour satan, en postant sur bazzart Hope
Ils sont beaux, ils sont frais, ils n'attendent que vous.
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil aux PVs Hope
on veut plus de boobs :pff:
- la surpopulation de mâles sur le forum
Pensez à privilégier les hippies, les voleurs et les pirates
afin de préserver les âmes sensibles, le forum est déconseillé aux moins de 17 ans
Si aucune fiche est postée après cinq jours, votre compte sera supprimé.

Du Soma. Juste un peu de Soma.

 :: ET ILS RIENT :: FICHES V1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 5 Fév 2014 - 19:30
Elias Roque Tiago

âme égarée
Héritage Infortuné ♆ Tiago. Ça sonne comme un prénom, pourtant ça n'en est pas un. C'est le rappel constant de son sang, de ses parents, de la réalité et des difficultés qu'elle suppose. Non, il n'aime pas son nom. Appellation aux Origines Contrôlées ♆ Elias. Apparemment, ce serait un quelconque dérivé de l'hébreux Elijah. Peut-être. Elias sonne nettement mieux. Et puis, après tout, c'est son prénom, son identité. A lui d'en dire ce qu'il veut. C'était mieux avant ♆ 22 années sur cette Terre et toujours rien de mémorable en vue. Première Bouffée d'air ♆ Bélem, le 3 juin 199. Papa et Maman ♆ Respectivement Il et Elle. Deux brésiliens avec assez de revenus pour vivre sans vraiment craindre la faim. Une chance dans notre pays. Des riches pour l'habitant du favela. La classe moyenne pour l'homme qui siège à São Paulo. Des gens fermés, bornés et dénués de la moindre imagination. Dans mon lit ♆ Le plus souvent, il voit défiler des bras solides, des visages émaciés. Il aime être protégé, violenté par cet être humain qu'il méprise tant. Pourtant, il sait qu'il est inclassable. Incasable où que ce soit. Aucune étiquette ne lui va aussi bien que la marginalité, tout simplement.Degré de solitude ♆ Seul dans sa détresse, ses pensées, son lit. Paradoxalement, la bêtise humaine le comblerait, lui, Misanthrope. Tromper l'ennui ♆ Marchand de rêves en sachets ou autres. Tombé dans le trou à rat ♆ Une année seulement. Une année enfer et c'est comme s'il avait été damné pour l'éternité sans même passer par le purgatoire. Il voulait la liberté, le voilà enfermé. Triste ironie. La nouvelle famille ♆ Parasite.


au-delà des dunes
Joli prénom ♆ Alan. Pseudo pas beau ♆ Gasmask. Nombre d'hivers endurés ♆ 17 printemps. Pierre précieuse préférée ♆ Diamant, quelle question ! Compagnie de voyage ♆ Bazzart brought me here. Mot doux ♆ J'adore l'esthétique, en particulier l'utilisation de tableaux. Degré d'addiction ♆ Variable. Sésame ouvres-toi ♆ OK PAR ANGE. Tête de cochon ♆ Mateus Lages. Remerciements ♆ Banière de tumblr, avatar d'Aurélie, gifs de Tumblr. Mot d'amour en plus ♆ Baudelaire ! :heart :
« C'est une pyramide, un immense caveau, Qui contient plus de morts que la fosse commune. - Je suis un cimetière abhorré de la lune, Où comme des remords se traînent de longs vers Qui s'acharnent toujours sur mes morts les plus chers. »▲ BAUDELAIRE
Flâneries avec le Démon
Elias déambule. Son pas, est maladroit, sa tête ailleurs. Il rêve de partir Elias. Ce n’est pas nouveau. Il a toujours voulu partir Elias. La réalité, la société, tout ça lui avait été imposé. Il n’avait pas demandé à naître, encore moins dans ce monde. Non, Elias n’avait jamais voulu de ce malheur, cette violence, cette hégémonie de la pire créature que la terre ait jamais porté : l’Homme. Non, Elias n’est pas un rêveur. Il est seulement un grand misanthrope. Être un homme, un fardeau pour lui. Se lever tous les matins en ayant honte de ce qu’il est. Quel fléau d’être un homme. La liberté, il en jouissait. Jadis. Et ce qu’il faisait de son temps libre ? Il s’évadait. Ô douceur de deux corps qui s’entremêlent. Ô soma qui glisse insidieusement dans son sang. La fuite du temps, de son temps. C’est ce qu’il a toujours voulu Elias. Profondément malheureux dans son époque, dans sa vie, sans personne qui le comprenne pour la partager. Esseulé, il ne pense qu’à se défoncer Elias. Lorsque son corps ne lui répond plus exactement, il se sent libre. Les contraintes ne sont plus. Mais ça, ce n’est qu’illusion. Il sait qu’il finira par revenir à la réalité. Et ça, Elias ne veut pas. Il l’aire naïf comme ça. Il ne l’est pas. Trop pragmatique. Trop cynique. Trop pessimiste. L’enfance, il regrette. Sa naïveté ? Il l’a perdue depuis bien longtemps. Trop longtemps. Mais cette pensée est amère, alors il essaye d’y échapper. Il fuit. Pourtant, il est physiquement coincé. Scellé à São Poeira comme ultime punition divine. Enfermé avec des énergumènes comme lui. Des natifs, des étrangers. A ses yeux, tous sont perdus. Autant qu’il l’est lui. Atteindre ce monde qu’il ne fait qu’effleurer lorsqu’il se déconnecte, c’est ça son objectif. Trouver les clés d’un Au-Delà bien plus réjouissant. Pour ça, il doit gagner du temps. Il doit survivre. Rester accroché à la douloureuse réalité. Il doit travailler. Alors, il distribue du rêve contre des billets. Beaucoup de billets. La loi de l’offre et de la demande. Elias a l’esprit troublé, pourtant, il ne l’oublie jamais. Malgré la perpétuelle brume devant ses yeux, il est plus que jamais réactif. Il n’est pas violent, non, à vrai dire, il ne l’était pas. Il était même plutôt inoffensif. Et puis, l’instinct de survie prit place. Pour survivre, il est prêt à des sacrifices. Elias il a peur. Il a peur de devenir un monstre, une bête. Une créature sanguinaire et déraisonnée. Il veut se sentir Elias. Rester certain de ses méconnaissances. Les autres, il ne veut pas les perdre non plus. Quelque part, il veut qu’ils l’apprécient. Il aimerait tant qu’ils soient moins durs, plus compréhensifs. Il aimerait tant qu’ils soient moins durs, plus compréhensifs. Ne te méprends pas, il n'est pas un agneau pour autant. Il demeure taquin voire carrément sarcastique le Elias. Adoucir la réalité à défaut de pouvoir la quitter est devenu son quotidien. Alors, lorsqu'il n’a rien à faire, il séduit, couche, psychédélise ou se promène dans sa cage.
Tel l’animal qu’il se refuse de devenir.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 5 Fév 2014 - 19:30
Ocytocine, Ecstasy, Prozium et Soma

l’étrange
Le soma ou l’Écume Ecstasique Elias, lui, il souffre. Il souffre le martyr de la malédiction que lui a lancé le Diable, tapi dans les profondeurs abyssales des mines. Il erre comme une âme en peine, glanant difficilement assez d’argent pour se espérer pouvoir se payer quelques pills, clés de son paradis personnel, de sa cage, de son malheur. Pourtant, ces choses-là se font de plus en plus rares et chères. Elias est torturé par le Diable. Il l’a maudit. Là où tout être humain ne sécrète que salive, l’on peut trouver dans la sienne plus bien que cela. Transcendante substance stupéfiantes aux propriétés anxiolytiques qui se mêle à son liquide biologique. Ses baisers se révèlent donc stimulants, enivrants, source de plaisirs divers et variés tous plus délurés. Fugace, ce poison délicieux ne se laisse pas attraper : à l’extérieur d’un organisme, il se dégrade si rapidement qu’en à peine quelques minutes, la liqueur divine n’est plus que vulgaire crachat. Mais Elias, lui, il ne peut en connaître les effets. Car tel est son supplice. Il est l’homme du peuple, habillé de haillons, condamné à garder des montagnes d’or qu’il ne touchera jamais. Souffrance et maltraitance. Le voilà damné.
(c) MORIARTY


São Poeira
(200 mots minimum) Ici, tu nous parles de ton rapport à la ville. Comment t'es arrivé là, à quel point tu détestes ça, si t'as déjà essayé de fuir. Surprenez-nous. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.
(c) MORIARTY

Et de longs corbillards, sans tambours ni musique, Défilent lentement dans mon âme ; l'Espoir, Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique, Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir. ▲ BAUDELAIRE
ici un titre
(au-dessus de 400 mots) On passe aux choses sérieuses, voilà l'emplacement de l'histoire. La forme est libre, bien évidemment. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.



Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 5 Fév 2014 - 19:36
BIENVENUE, bienvenue. perv
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 5 Fév 2014 - 19:44
bienvenue ici perv
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 5 Fév 2014 - 20:13
t'es beau toi perv

bienvenue !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 5 Fév 2014 - 22:48
Merci à vous trois.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 5 Fév 2014 - 23:38
bienvenue par ici, mon joli. perv
après tant de galère, j'peux te dire que le code est bon, j'te le valide. j'espère que ton cerveau est encore en bon état.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 6 Fév 2014 - 0:39
Bienvenue à toi !
Et bonne chance pour ta fiche :)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 6 Fév 2014 - 7:23
+ 10 00000 de points pour la référence au meilleur des mondes, et le pouvoir déchire tout bien sur !  :han: 

Enfin, en tout cas bienvenue et bonne chance pour la suite de ta fiche.   
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 464
♆ PSEUDO : AMIANTE.
♆ AVATAR : CILLIAN MURPHY.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE BON
♆ PERDITION : FABRICATION DE SOUVENIRS.
♆ ENNUI TROMPÉ : FIGURE PATERNELLE DES ENFANTS VOLEURS. SAINT PATRON DES ORPHELINS. LES BONNES INTENTIONS SE SONT ÉRODÉES AVEC LA POUSSIÈRE. IL LEUR A TOUT APPRIS, LES DOIGTS MAGIQUES POUR DÉTROUSSER SANS SE FAIRE ATTRAPER, LA SOLIDARITÉ DANS LE BUTIN QU’ILS PARTAGENT ET MÊME LES VICES AU CREUX DES DRAPS.

(#) Ven 7 Fév 2014 - 15:13
oh alan, ça me dit quelque chose ça
bienvenue ici, en tout cas, le beau perv
j'ai bien hâte de découvrir la suite après ce joli début What a Face

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Ven 7 Fév 2014 - 15:58
Je t'ai même pas souhaité la bienvenue Arrow
(et j'avais pas capté que je te connaissais avant, non plus )
Bref, bienvenue !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Ven 7 Fév 2014 - 19:30
mateus, ce dieu.
très bon choix   

bienvenue.   
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sam 8 Fév 2014 - 10:30
Merci ! What a Face
Vous me connaissez d'avant ? Mais.. Mais.. D'où ?
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Lun 10 Fév 2014 - 4:37
Non elle s'est trompée je crois, elle parle d'un autre alan
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Dim 16 Fév 2014 - 4:31
temps écoulé

le sang a giclé
Larmes de sang, là, qui dégoulinent le long de ses traits. N'entends-tu pas ses cris d'agonie, les âmes qui se voient alors meurtris ? Il fait l'enfant, le pauvre Satan, de ne pas toucher ton âme, de ne pas s'amuser avec toi. Il te voit, là, au travers de la foule, t'éloignant doucement, t'effaçant presque tendrement, et il ne l'accepte pas. Connais-tu seulement la sentence, pour rendre le démon aussi triste, aussi humain ? Dix larmes de sang ont déjà été versés, si tu n'es pas là d'ici quatre nouvelles larmes, il sortira les crocs, il sortira le fouet, et ton âme, brusquement, sera détruite à néant. Ce que Satan n'a pas, n'existe pas.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Rika Soma ^^
» Une courte matinée (pv. Soma)
» Présentation Rinne Soma
» Gérard Jean-Juste janbe kafou a
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOUTUE VERMINE :: ET ILS RIENT :: FICHES V1-
Sauter vers: