N'oubliez pas de déclarer votre amour pour satan, en postant sur bazzart Hope
Ils sont beaux, ils sont frais, ils n'attendent que vous.
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil aux PVs Hope
on veut plus de boobs :pff:
- la surpopulation de mâles sur le forum
Pensez à privilégier les hippies, les voleurs et les pirates
afin de préserver les âmes sensibles, le forum est déconseillé aux moins de 17 ans
Si aucune fiche est postée après cinq jours, votre compte sera supprimé.

(f, moore) MAYBE SOMEWHERE WEST OF HELL.

 :: ET ILS RIENT :: FICHES V1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Dim 2 Fév 2014 - 23:25
milla perna

ange déchu
Héritage Infortuné ♆ Perna. Appellation aux Origines Contrôlées ♆ Milla. C'était mieux avant ♆ Entre dix-neuf et vingt-et-un ans. Première Bouffée d'air ♆ À São Poeira. Papa et Maman ♆ Maman est de pure souche de la ville, Papa vient de loin. Papa est en voyage, Maman ouvre les jambes et Papa s'en va. L'histoire se répète avec un autre Papa et Rodrigo se retrouve avec une (demi-)sœur, Milla, cinq ans plus tard. Y'a même plus Maman vu qu'elle est morte à cause de ses poumons en carton. Il n'y a plus que Rodrigo et elle, désormais.Dans mon lit ♆ Un peu de tout, moyennant des sous. Surtout des hommes.  Degré de solitude ♆ Célibataire mais son allemand, son beau Nino, elle l'a dans la peau. Tromper l'ennui ♆ On dit qu'elle s'offre au plus riche – sexuellement, émotionnellement, un peu de tout ce qui se finit en ent. Elle a dû abandonner ses études d'infirmière à Rio alors elle l'est devenue à ville d'origine. Malédiction ♆ elle est à votre entière convenance.  Tombé dans le trou à rat ♆ Elle est née dans le trou à rats mais elle n'y est revenu que depuis il y a un an (par malchance principalement). Evidemment, elle ne peut plus quitter l'endroit. La nouvelle famille ♆ c'est une salope, c'est un salaud.


au fond du lagon
Pseudo ♆ entièrement négociable, j'en ai rien à faire du prénom ou du nom. À savoir que j'ai utilité Milla dans ma fiche et que j'aimais bien ; quant à Perna, c'était dans le premier lien de la recherche google noms de famille brésiliens. Pas de secrets. Avatar ♆ j'ai mis Ashley Moore car je trouve qu'elle a la tête de l'emploi et je me la suis imaginée en écrivant le scénario et ma fiche (et aussi, très certainement, je me suis laissée influencer par le header haha elle est trop belle ok). Sinon, j'aime bien Antonia Thomas dans le genre frisouillettes. N'hésitez pas à proposer, je ne mords pas et l'important reste que le scénario plaise pour le personnage et non juste pour l'avatar. Liens ♆ la relation qui unit Nino et Milla est un peu complexe vu qu'elle change chaque jour, mais je vous fais confiance pour vous l'approprier et vous en faire votre propre idée. La lecture de ma fiche me semble indispensable, vu que la jeune femme y est présente à 80%. Présence ♆ je ne demande pas une présence extraordinaire, juste des réponses ponctuelles aux rps et beaucoup de fun et de love. Autre ♆ JOVOZEM SI VOUS PRENEZ MA MILLA.
I met a mermaid out at sea last week, fell in love like a wave. I brought her home, put her in the bathtub but her tears kept coming. I told her how muchI loved her; and her eyes stayed wet and raw. I asked the old sailor on the beachw hy I couldn’t stop her crying. He told me it’s because she loves the sea more than she can ever love me, and now I’d trapped her those tears were the onlyway for her to taste it. That night I kissed the salt off her tongue and begged her to stay. The sea’s a song, she sobbed, and I’m its lyrics. I love you, let me go.  ▲ ELISABETH HEWER
SHE'S FOREST FIRE WEARING SKIN
Tout le monde te disait de te nourrir de tes espoirs et de tes rêves alors tu l'as fait, depuis que t'étais haute comme ça. Tu l'as fais mille fois, à regarder le ciel noir d'encre, à espérer voir revenir ton père jusqu'au jour où il l'a fait, comme ça, du jour au lendemain. Personne n'y croyait plus. Ton père était un homme immonde (tout le monde le sait mais personne ne le dit), tu sais, les magnats des affaires d'Amérique du sud qui trempent un peu dans tout ce qu'il y a de malsain. Tu avais quoi ? Quatre ans ? Ouais, à peu près. Tu avais quatre ans quand il est revenu dans ton bled natal et qu'il t'a arrachée aux bras de ta mère en pleurs, qui tentait vainement de s'accrocher à tes doigts. Tu ne l'as jamais vraiment su – tu n'avais que quatre ans – et tu as grandi avec ton cher père, dans un Rio décadent, où tu alignais les pires conneries dans l'espoir de trouver la reconnaissance du paternel. Tu avais oublié toute ta vie de São Poeira, entre ta mère et ses supersitions cheloues qui te murmurait à l'oreille et ton frère qui t'enfonçait des doigts vicieux entre les côtes.
Tout change il y a un an. T'as à peu près pris ta vie en main – difficilement – parce que les conneries ne suffisaient plus et que t'avais peur que le vater te foute à la porte. Infirmière, tu scandais vouloir être. Infirmière dans une clinique riche et chère. Infirmière tu seras. T'as les meilleures écoles et les meilleures notes grâce au meilleur des noms et à la meilleure des cartes bancaires. Toutefois, quand ton téléphone sonne et que la voix rocailleuse de ton frère résonne, tu n'écoutes que ton cœur et tu prends l'avion. Maman va mourir qu'il t'a dit au bout du fil. Elle veut te voir.
Le piège se referme. Tu assistes aux derniers instants de ta génitrice – que tu as si peu connu – et tu es coincée, pour l'éternité, ici. Et ton père ne reviendra pas te chercher. Et tes rêves sont partis en fumée.

tête en l'air + attachante + attendrissante + douce + bienveillante + coeur d'artichaut + rancunière + vindicative + déterminée + cruelle malgré elle + voleuse + un peu garce + joueuse + enfantine + émotionelle + curieuse + amère + lâche + sincère + franche + provocatrice + rusée + impulsive.


nino häas
Il descend de son 4x4 avec agilité et il va vers toi, parce que tu chemines sur la même voie que lui et que t'es la seule jolie fille des environs qui a l'air capable de pouvoir aligner trois mots cohérents. T'as envie de lui crier de fuir et de ranger ses clics et ses clacs et ses beaux yeux et ses cils en ressort de montre mais t'y arrives pas, t'es plantée sur place. Il te demande plein de trucs sur la ville, un peu sur les habitants – un en particulière, dont t'as oublié le nom. Tu vois les gouttes de sueur s'amonceler sur son front de blanc bec et tu vois sa lippe constamment humidifiée par sa langue nerveuse ; et très vite, il s'évanouit dans tes bras. Voilà comment tu rencontres Nino, somme toute. Tu le traînes jusqu'à chez toi (Rodrigo le regarde d'un œil noir mais n'ose rien dire) et tu le déposes dans ton lit, avant de le veiller pendant deux jours et une nuit jusqu'à ce qu'il se réveille de sa terrible maladie du diable. Il ne se rappelle plus de ton nom (qu'il t'avait demandé avec un sourire charmeur à votre rencontre) et de rien, en fait, alors tu t'entiches de lui pour l'aider à s'en sortir. Le temps passe. Tu sais que y'a des gens qui vont et qui viennent et c'est un peu Nino, en fait. Le mec qui sait pas trop, le mec qui est là tout en étant ailleurs. Il oublie tous les soirs dès qu'il s'endort ; et, peu à peu, ses souvenirs d'avant São Poeira disparaissent et avec eux ton espoir d'aller découvrir ce monde dont tu es désormais privée. Tu lui as volé quelques affaires, tu as lu religieusement chaque mot de ses carnets, tu as appris l'anglais sur le tas en t'adressant à lui, t'es tombée amoureuse trois fois de son air hébété, vous avez fait l'amour deux fois, il t'a souri sincèrement une fois. Y'a des jours, tu le vois dans son regard, il te confierait le monde et son cœur et tout le reste ; et y'a des jours, bon dieu, c'est horrible. Y'a des jours il ne veut rien entendre et il détruit tout et il n'en fait qu'à sa tête. Rodrigo le déteste un peu plus à chacun de ses réveils et toi, tu peux pas t'empêcher d'éprouver de la compassion, un peu d'amour aussi, à le voir perdu dans ce monde, dans cette vie. Tu vois les marques – synonymes de jours – qui s’amoncellent sur son corps, les mots qu'il grave à l'encre noire sur sa chair, les plaies qui s'infectent, les yeux qui s'injectent, les lèvres qui se gercent. Tu le vois se détruire lentement, et c'est beau, et tu l'aimes pour ça. Mais un jour, va bien falloir que tu le vires de là. Pas aujourd'hui. Pas demain. Mais un jour quand même.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Dim 9 Fév 2014 - 2:06
J'ai totalement flashé sur ce personnage  Alors voilà, Milla est toute à toi  Du coup, je me suis permise de changer le nom de famille, j'espère qu'il te conviendra
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mar 11 Fév 2014 - 22:43
tu es insupportablement belle et ton nom est à tomber eT JE T'AIME DE TENTER LE SCÉNARIO.  :han: 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mer 19 Fév 2014 - 22:50
Scénario pris Hope
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell
» Gates Of hell " La porte des Enfers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOUTUE VERMINE :: ET ILS RIENT :: FICHES V1-
Sauter vers: