N'oubliez pas de déclarer votre amour pour satan, en postant sur bazzart Hope
Ils sont beaux, ils sont frais, ils n'attendent que vous.
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil aux PVs Hope
on veut plus de boobs :pff:
- la surpopulation de mâles sur le forum
Pensez à privilégier les hippies, les voleurs et les pirates
afin de préserver les âmes sensibles, le forum est déconseillé aux moins de 17 ans
Si aucune fiche est postée après cinq jours, votre compte sera supprimé.

mam'zelle bulle + brünnhilde

 :: ET ILS RIENT :: FICHES V1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
avatar
(#) Ven 24 Jan 2014 - 20:08
Brünnhilde cortesão

démon oublié
Héritage Infortuné ♆ cortesao patronyme aux consonances brésiliennes hérité de sa belle-mère adoptive, la femme qui l'a accueilli en dépit de l'aversion de cette dernière envers le géniteur de l'enfant, Brünnhilde le porte fièrement, comme elle porte l'affection qu'elle a eut pour cette femme et botezariu nom de famille depuis longtemps abandonné en tant que partie de son identité et qu'elle devait à sa véritable mère Appellation aux Origines Contrôlées ♆ Brünnhilde, ou Brynhildr dans sa version ancienne et plus brute un prénom aux consonances étranges et étrangères, celle qui lui a donné la vie et une place dans le monde en la nommant aimait l'inattendu, les légendes et souhaitait prédestiner la petite en la nommant ainsi... avant de l'abandonner. De son fameux homonyme, elle a la force, le courage et un caractère brut. Brünnhilde, la valkyrie. Ses connaissances la surnomme la fille aux sucreries, mais les appellations les plus utilisées pour quérir son attention est Brunny, Bubu, Bulle ou Brünn. Son second prénom, qu'elle a toujours utilisé que pour d'ennuyantes formalités administratives est Erzsébet. C'est celui-ci dont sa seconde mère s'empare quand elle décide de la houspiller (ça ou ptite garce, c'est selon son humeur, mais toujours affectueux.) C'était mieux avant ♆ Elle a les traits caractéristiques de la jeunesse ; des yeux pétillants, un teint lisse et frais, elle fait parfois un peu plus jeune que ses vingt et un printemps, parfois un peu plus vieille. On peut noter une certaine expérience dans son regard, la connaissance des routes et des voyages. Première Bouffée d'air ♆ Son premier cri, la demoiselle l'a poussé un jour de mai dans une petite chambre crasseuse d'un hôpital de Tijuana. Brünnhilde aime à dire qu'il s'agissait d'un 7, on ne sait pas vraiment pourquoi, elle aime bien ce nombre. Et puis qu'importe après tout. Papa et Maman ♆ Dans ses veines coule du sang danois et roumain d’après ce que lui a dit Coco, celui d'artistes du vieux monde. Quant à celui de son père il s'agissait d'un bâtard sans aucune famille alors pour remonter les traces de ses ancêtres c'est pas gagné. Sa mère était une véritable artiste elle, une actrice, danseuse ratée et son père une crapule quelconque qui a pourtant porté un souffle d'affection envers la mère et l'enfant avant de tailler la route. C'est de lui qu'elle a hérité sa tignasse blonde, vu que maman était rousse comme le crachat d'un volcan. Dans mon lit ♆ Des petits, des grands, des moyens, la fillette n'est pas particulièrement regardante sur le physique. Brünn aime et désire avec la naïveté des enfants. Elle apprécie les curiosités, les étranges, les distants, les tordus, les brisés. Les sucrés, les acidulés, comme des confiseries qu'on déguste, que l'on ressent dans notre être. Ployant sous les coups de reins d'individus, c'est le désir et rien de plus qui l’amène dans leurs bras. Elle recherche l'inattendu, le nouveau, ou bien l'habituel, testant, expérimentant, comme une recette. Brünnhilde est fille du plaisir des sens et si elle n'est pas convaincu, elle résille facilement. Quand aux filles, eh bien une fois ou deux ses prunelles ont croisé celles d'individus du beau sexe mais elle n'a l'occasion ne s'est jamais présenté, ou bien ses pas se sont naturellement dirigé vers les membres auto-proclamé du sexe fort, son corps si habitué à l'entrée invasive de ceux-ci. Degré de solitude ♆ Parfois solitaire toujours roublarde. Nomade, allant de couche en couche, cela fait déjà quelques temps que ses draps sont lisses et immaculés. Elle n'accueille pas, on l'accueille. Sans accroches, Brünn cède quand elle en a envie ou par caprice. Si la jeune femme est satisfaite, elle revient, s'accoutume, et goûte les plaisirs dans des bras. Pure désir et rien de plus. C'est l'ennui sinon. Elle ne dit jamais non à une étreinte enfiévrée au creux des draps. Les sucreries ne sont pas son seul petit plaisir après tout. (Note : Brünn peut avoir plusieurs aventures en même temps, même si elle ne les considère pas comme telles. Par exemple, un soir elle peut bien fréquenter un type, pour ne plus le revoir par la suite. Ou bien, si elle est satisfaite et que le courant passe bien, elle peut entretenir une "relation" - grand mot - avec une personne mais cela ne l'empêchera pas de se taper une autre personne a côté. C'est selon ses humeurs, et ses envies.)  Tromper l'ennui ♆ Petite dealeuse de douceurs, marchande de sucreries. Elle tient une petite échoppe - le Valhalla - coincée entre deux autres boutiques de bois peint. Quand elle n'est pas derrière les fourneaux ou la caisse de son magasin, c'est aux côtés du personnel du motel qu'elle s'occupe de faire les chambres, tenir l'accueil ou autre tâche qu'on lui confie dans l'instant. Un marché passé avec la matriarche pour pouvoir garder son lieu des trésors, et avoir un toit au dessus de la tête. Pas drôle la mère. Avant d’atterrir ici, Brünnhilde était membre d'une petite troupe. Cela fait toutefois plusieurs années qu'elle a troqué son petit costume pour un tablier. Malédiction ♆ Au revoir le sol, au revoir la gravité. Brünn n'a plus les pieds sur terre... littéralement. Légère, la gravité n'existe plus pour elle et c'est sans doute mieux. Pour plus de pratique, elle utilise quand même une paire de chaussures lestées qui lui permet de se déplacer sans contraintes. Enfin c'est vite dit.  Tombé dans le trou à rat ♆ Il y a trois ans environ, des raisons personnelles ont amené les Cortesão à São Poeira
Mais alors ils s’en allaient, dansant dans les rues comme des clochedingues, et je traînais derrière eux comme je l’ai fait toute ma vie derrière les gens qui m’intéressent, parce que les seules gens qui existent pour moi sont les déments, ceux qui ont la démence de vivre, la démence de discourir, la démence d’être sauvés. ▲ KEROUAC
Sugarplum fairy
Ses doigts caressent la surface rugueuse, elle entend presque les accords s'élever dans les airs qui la charment et l'emporte. D'un geste précieux, sa main dépose le disque antique sur le tourne disque. Un bricolage ingénieux, signé par une connaissance de la dame, permet à la musique grésillante de s'élever discrètement dans la petite boutique. On la regarde, on l'observe. Elle, la fille malingre aux yeux au fond desquels on peut capture une lueur chafouine, enfantine. Les odeurs douces titillent l'odorat comme le palais. On retient son souffle, on observe, on caresse du regard. Gâteaux de miel, biscuits, guimauve collantes aux couleurs affriolantes qui invitent à la fête. Les petites curieuses froncent le nez, s'accoutument à cette explosion agressive de senteurs. On salive, on humecte ses lèvres, on tend une main tremblante vers les trésors qui s'étalent devant ses yeux. Il y a cette surface azurée, ce mur de bois grossièrement peints. Ces petits paniers tissés qui contiennent les plus beaux et les plus appétissants des trésors. Avec hésitation, les doigts se soulèvent pour s'arrêter à quelques centimètres de leurs contenus. Sur les étagères vulgairement bricolées, les pots en verres maculés de poussière tiennent fragilement en équilibre. Caramels, guimauves, gommes à mâcher... bricolés avec les moyens du bord et pourtant si alléchants. Une simple bouchée et on s'étourdit, on plonge dans les jardins de l’Éden, aux arbres recouverts de sucre. C'est l'extase, l'orgasme, la danse sensuelle et la caresse sur les papilles.

Cet art, Brünnhilde, dont le nom respire courage, grâce, force, le maitrise non sans quelques adresses. Dans l’arrière boutique, un espace étroit comme le reste de l'endroit, une petite cuisine dans laquelle on peut trouver bocaux, sacs de sucres dégotté au marché noir, des casseroles avec un fond de caramel figé. Pour quelques pièces, elle troque ses créations. Certes, surement inutile diraient quelques mauvaises langues. Et pourtant lors des jours d'ouverture, quelques habitués s'y pressent. La marchande de douceurs. Brünnhilde est la passionnée, la légère, l’amère, l'acidulée. Fille du plaisir, fille de l'oubli, joueuse, délicate. Elle a aussi le caractère bien trempée, ces mots pas si jolis qui pourtant ne détonne pas dans sa bouche encore enfantine. Brünn est disciplinée et pourtant si sauvage dans les plaisirs et la joie. Par ses créations, ou par sa présence, elle arrive à faire naître un sourire ou un soupir au creux des lèvres. Son temps à São Poeira se partage entre son petit boulot au motel, ses heures de succès à la cabane sucrée et ces moments fugaces dans les draps d'inconnus. La valkyrie de São Poeira. L'éternelle roublarde, la fille sauvage aux robes légères, aux cuisses découvertes.

Portrait esquissé : Capricieuse • Joueuse • Amusée • Taquine • Insaisissable • Libertine • Agressive • Légère • Rêveuse • Aventurière • Volatile • Fantasque • Tactile


M — SUPERLIENENCONFECTION Ici courte description de votre lien prédéfini/récherché. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis.
M/F — TITRE OPTIONNEL Ici courte description de votre lien prédéfini/récherché. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis.

CURIOSITÉ DIABOLIQUE



Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Ven 24 Jan 2014 - 20:08
les soldats

Cleb Roach
Brünnhilde ne se souvient plus trop de la première fois où elle a aperçut ce jeune homme. Après tout il y a tellement de visages, de traits à Sao Poeira qu'un ou un autre elle n'a jamais trop fait attention. Puis elle le recroisa d'autres fois, dans une rue, cet individu étrange la dévisageant. Brünn creusa sa mémoire sans succès, elle ne l'avait jamais croisé. Appréciant les sucreries, gâteaux, et autres douceurs, il s'était engouffré dans la petite boutique par l'odeur attiré. La confiseuse a sauté sur l'occasion, le noyant dans nombre de questions, de paroles, comme à son habitude, pour lui proposé de proposer d'être le testeur de quelques nouvelles recette, l'empiffrant de pâtisseries et sucreries. Que ce soit par la marchandise de la jeune femme, de petits échanges de politesse ou sa bonne humeur, l'animosité étrange semble s'être un peu dissipée depuis quelques temps. Cleb lui amène même les matières pour ses fabrications en échange de ce qu'elle produit avec celles-ci.  
(c) .Reed

prénom nom
Ici tu parles du lien qui unit vos deux personnage en long en large en travers, comme tu veux quoi. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.
(c) reed
prénom nom
Ici tu parles du lien qui unit vos deux personnage en long en large en travers, comme tu veux quoi. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.
(c) reed

prénom nom
Ici tu parles du lien qui unit vos deux personnage en long en large en travers, comme tu veux quoi. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.
(c) eden memories

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Ven 24 Jan 2014 - 20:08
les ballerines

Olivia Osuka
Ici tu parles du lien qui unit vos deux personnage en long en large en travers, comme tu veux quoi. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.
(c) mystery machine.

Cannelle Leopold
Ici tu parles du lien qui unit vos deux personnage en long en large en travers, comme tu veux quoi. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.
(c) reed
Carmin Rocha
Ici tu parles du lien qui unit vos deux personnage en long en large en travers, comme tu veux quoi. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.
(c) reed

Pandora Do Vale
Ici tu parles du lien qui unit vos deux personnage en long en large en travers, comme tu veux quoi. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.
(c) eden memories

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Ven 24 Jan 2014 - 20:09
Plus un au cas où.   

Vala.   
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Ven 24 Jan 2014 - 20:25
je suis là comme promis
bon alors, j'essaie de t'expliquer ça en gros ; cleb vivait à nyc avant. il a été en couple avec une fille qui se nommait birdy, elle était grunge sympa mais assez pute quoi Laughing enfin il était camé dans le temps, ils allaient bien ensemble Arrow tout ça pour dire, elle est tombée enceinte d'un autre mec, et elle a dit à cleb que c'était son môme. cleb a été en désintox et tout pour garder le mome et être un bon père quoi, elle voulait le foutre en adoption mais il voulait pas. sauf que, quand il a fini la désintox, elle avait accouché et le bébé était déjà en adoption. ça lui a un peu brisé le coeur - pas pour elle, le bébé quoi - et il a fait la gueule. au bout d'un moment, elle a fini par lui avouer que le môme était black, donc pas de lui Laughing cleb a jamais réellement était amoureux de birdy, elle était juste bonne à ses yeux et pas trop chiante, mais ça lui a quand même mis une bonne claque en pleine gueule niveau amour propre et confiance en soi, quoi.
tout ça pour dire, cleb pourrait trouver que brun ressemble pas mal à birdy niveau physique. long cheveux, tâches de rousseur, lueur dans les yeux, tout ça. j'trouve qu'il aurait un sale malaise avec elle. parce que brun est adorable et elle fait des gateaux - il adore les gateaux et la bouffe en générale - mais avec sa tête, elle lui fait penser à birdy, et birdy, il a juste envie de lui foutre la tête sous l'eau, quoi Laughing
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Ven 24 Jan 2014 - 22:15
Alors alors ! Toujours partante pour notre lien ?   
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Ven 24 Jan 2014 - 23:23
Cleb ; J'adore.  :han: [insérer un autre commentaire constructif Arrow] Enfin, en tout cas ça m'vas. Si, Cleb aime ses gâteaux en plus, elle risque de le gaver à le remplumer et lui faire prendre du volume. Vu qu'il lui fait penser à son ex envers laquelle il a plus du ressentiment qu'autre chose, il aurait eut un geste, une parole un peu rude envers Brünn ou pas tellement ? C'est par curiosité, pour savoir pour la rédaction du lieen. Éventuellement, vu qu'il est pirate, si j'ai bien compris et qu'il chourre de la nourriture, il aurait pu lui apporter des matériaux bruts, genre farine ou sucre et en échange elle lui fait des bons gâteaux ?

Olivia ; Bien sur.   On développe ça au fur et à mesure ? Je participes au rp, comme ça on fait la rencontre, point besoin de faire un pré-lien du coup, on le bâtit au fil du rp ?    
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Ven 24 Jan 2014 - 23:29
On peut faire ça   Olivia essayerait de "séduire" Brün, pour l'attirer vers un côté de la sexualité que la petite Brün ne connait pas donc ?   Après, il faut voir au fil des RP, ou maintenant, si ta petite vendeuse de sucrerie serait réceptive a ce genre d'avance ?   
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sam 25 Jan 2014 - 1:47
Alors, alors.   Pour faire un gros résumé, la damoiselle n'est en aucun cas prude. Elle déguste les plaisirs de la chair, comme elle déguste des sucreries, sans modération. Que ce soit par ennui, par désir, par expérimentation, elle a quelques relations à son actif, mais que des trucs d'un soir, ou de plusieurs jours, ça dépends, avec des personnes fortement différentes, elle n'a pas UN type précis en fait. Elle peut jeter un bonhomme qui ne l'amuse plus, comme en garder un pendant un bout de temps, si il convient aux sensations qu'elle recherche.    Rien de fixe, elle est nomade de corps comme de cœur. Pour l'instant, elle n'a eut que des aventures avec des hommes, échangé ptêtre un baiser ou deux avec une femme mais rien de plus. Donc, dans son esprit, homme, femme, c'est un plaisir comme un autre, et la curiosité pourrait l'emporter.  Hope Donc, il serait probable que Olivia lui fasse des avances, et facile qu'elle y cède, même si elle est assez joueuse, en bref, elle aime bien titiller les gens qui montrent un certain intérêt pour elle, les faire tourner en bourrique parfois avant de répondre positivement à leurs avances Arrow En bref, elle est assez particulière, frivole même, mais toujours passionnée au fond.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sam 25 Jan 2014 - 2:20
j'crois aux premiers abords, il aurait passer les premiers mois ( il est là depuis août) à la dévisager de loin et puis à faire la gueule quand elle est dans les parages. mais bon, il aurait toujours été attiré par l'odeur de la bouffe, vu son état de ventre sur pattes du coup après un certain temps à lui tirer la gueule, p'être qu'elle serait venue leur demander pour la farine etc, bah il aurait fait la gueule au début, en acceptant le boulot malgré tout, puis bah. elle lui aurait peut-être demander de rester genre le temps d'une nouvelle préparation pour qu'il goûte. malgré sa distance face à sa tête - qui lui rappelant l'ex salope - il serait resté pour la bouffe et puis au final, le cabot qu'il est aurait arrêté de montrer les dents du coup là oui, il serait le pirate qui lui apporte les ingrédients en échange de nourriture peut-être que présentement, ça pourrait faire à peine quelques temps, voire quelques jours qu'il est un minimum plus supportable et amical
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sam 25 Jan 2014 - 10:14
perv perv
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sam 25 Jan 2014 - 10:30
ça vas être marrant ça alors perv 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sam 25 Jan 2014 - 10:46
Cleb; Parfait.   J'essaie d'écrire rapidement le lien.  perv 

Cannelle; Tu as déjà une petite idée de lien ou on voit ça ensemble ?  :han: 

Olivia;  C'est parfait alors.  (Et j'ai répondu au rp.  perv )
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sam 25 Jan 2014 - 10:48
J'ai vu la réponse    Je te réponds dès que je peux   
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sam 25 Jan 2014 - 11:33
j'ai peut-être une idée, mais faudrait que je sache si Brünn a eu des aventures avec des femmes ? perv
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Lorsque Brook bulle.
» Vous avez vu la dernière bulle du pape ?
» BULLE femelle caniche 3 ans (14)
» Cendre de lune, petite bulle d'écume ϟ Bercée par le vent, je déambule [U.C]
» Je suis une funambule suspendue dans ma bulle ♫

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOUTUE VERMINE :: ET ILS RIENT :: FICHES V1-
Sauter vers: