N'oubliez pas de déclarer votre amour pour satan, en postant sur bazzart Hope
Ils sont beaux, ils sont frais, ils n'attendent que vous.
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil aux PVs Hope
on veut plus de boobs :pff:
- la surpopulation de mâles sur le forum
Pensez à privilégier les hippies, les voleurs et les pirates
afin de préserver les âmes sensibles, le forum est déconseillé aux moins de 17 ans
Si aucune fiche est postée après cinq jours, votre compte sera supprimé.

Tombée dans le vide du ciel. uc

 :: ET ILS RIENT :: FICHES V1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 23 Jan 2014 - 22:21
pandora do vale

âme égarée
Héritage Infortuné ♆ Do Vale, c'est comme un mauvais rêve. Un songe glauque baragouiné par un vieux qui claque. Le soupir d'un démon aux sourires de façade. Do Vale, ce sont des gueules sans traits, des masques sans couleurs, des yeux disparus par la vermine et la rage. Appellation aux Origines Contrôlées ♆ Pandora, Pandore. Elle a la beauté des saintes. Des mouvements amples et las tandis qu'elle minaude gentiment.  Un fauve désenchanté, une enfant silencieuse, pourtant dangereuse. Elle connaît l'Homme. L'Homme et ses mensonges, ses maux, ses horreurs. Elle te connaît. Elle te reconnaît. Quoiqu'il arrive, quoique tu fasses. Elle sait ce qui n'existe pas, elle devine ce qui suinte des esprits en vrac. La boîte grande ouverte, cette Pandore là laisse l'espoir filer. Elle se fout du sort de l'humanité. Il n'y a qu'elle et ses monstrueux besoins, qui puissent compter. Il n'y a qu'elle et ses expériences et ses prédictions et ses certitudes incrustées. C'était mieux avant ♆ Vingt-cinq ans, peut-être une éternité. Pandora, elle ne sait pas exactement d'où elle vient, comment et pourquoi. Pandore, elle se pose trop de questions et les réponses l'indiffèrent. Première Bouffée d'air ♆ Fortazela, Brésil. Un jour effacé d'une année morte. Papa et Maman ♆ La fille a le teint basané, des yeux gigantesques, en amandes. Des lèvres épaisses, un sourire impossible et des pommettes saillantes. Un truc exotique, un truc d'ailleurs. La fille est issue d'un mélange étrange. Papa est brésilien et maman haïtienne, qu'ils ont dit. Et Pandora elle acquiesce, elle répond ok et ça devrait suffire, et ça devrait les satisfaire. Dans mon lit ♆ Ça sert à quoi d'adorer et puis ça sert à quoi les autres ? Pandore, elle aime dès qu'il ne faut pas et elle ne déteste jamais assez. Elle oublie souvent de respirer. Quand elle a la truffe enfoncée dans les coussins, pour ne pas hurler pour ne pas vagir. Pour ne pas supplier pour ne pas jouir. Degré de solitude ♆ Seule avec elle-même. Dans une hallucination illimitée. Tromper l'ennui ♆ Pandore revend de l'herbe, Pandore revend des remèdes, revend des chimères et du stupre ; pareillement. Pandore a ce don de confectionner par pur instinct ce qui soulage et ce qui ronge. Jamais l'un ne va sans son contraire. Et ça la fait rêvasser, se languir. Ses larmes sont de l'acide, sa salive de la lave, son miel du venin. Tombé dans le trou à rat ♆ Depuis 2001. La nouvelle famille ♆ Crapule.


au-delà des dunes
Joli prénom ♆ Lou ! (diminutif de Louise)   Pseudo pas beau ♆ Hyène ; parce que les hyènes, c'est vraiment trop chouette. C'eeeest paaas drôle Ed. Pour ceux qui connaissent leurs classiques.  Adolf  Nombre d'hivers endurés ♆ Beaucoup trop, c'est frustrant, c'est effrayant et puis c'est tout. Pierre précieuse préférée ♆ Euuuh...  Compagnie de voyage ♆ Je vais sur Bazzart une fois l'année, et puis là j'y ai fait un tour parce que je m'ennuyais et tadaa ! Mot doux ♆ Les Do Vale domineront le monde. Degré d'addiction ♆ Aléatoire ; sincèrement à ce niveau-là je crains. Hrp on ne me croisera pas forcément souvent à moins de venir me sonner via mps, irp j'essaye de ne pas faire trop traîner mes partos. (: Sésame ouvres-toi ♆ (code du règlement) Écrire ici. Tête de cochon ♆ Shannyn Sossamon, parce qu'elle est vraiment trop rare sur les rpgs, et vraiment trop bonne. Remerciements ♆ underco. Mot d'amour en plus ♆ J'ai déjà mangé un ver de terre.
Elle avait dans la main une femme nue de cire souple; le bas de la poupée était entouré d'un papier; avec attention elle imprimait au buste un mouvement si subtil : on ne pouvait rien voir de plus indécent. ▲ BATAILLE
l'idiotie chante à gorge déployée
Le souffle.
L'exhalaison d'une vie qui s'épuise à peine enclenchée. C'est fatiguant, d'exister. La lutte la rend nerveuse, incertaine, branlante. Et la belle abandonne, si vite, tellement vite, lorsque l'envie lui en dit, juste pour rire. De ses hurlements ne demeure qu'un silence bizarre, absurde, décomposé. De ses sourires des grimaces inquiétantes naissent et hantent ; et ses rétines fixent, toujours, inlassablement, immanquablement. Des prunelles immenses, obscures, démentes. Des prunelles d'encre de Chine. L'iris et la pupille se perdent sur un lac blanc.
Pandore ne pleure que dans le noir, des larmes de sang.
Pour les péchés de ceux d'avant, pour ses péchés qui enflent à l'intérieur aussi.  
Pandore, c'est un ange.
C'est un ange, c'est un ange, c'est un ange tu entends ?
C'est ce qu'il dit, c'est ce qu'il réclame, et c'est là, le dernier éclat de lumière qu'elle distingue dans ses yeux de cendres. Un mensonge que l'Autre voit. Puisque l'Autre voit tout et l'Autre pourtant se tait. Alors Pandore fixe ses godasses défoncées, tord ses doigts souillés. Des ongles-épines qui plus tôt se sont plantés dans quelques visages sales – par vengeance et par dépit.
Elle apprend à voiler, maquiller, dissiper les mauvaises attitudes, le mauvais genre.
Et le poison irrigue ses artères, lui fait mal aux poumons. Lui laboure la langue, une dizaine de rasoirs dans la gorge, qui lacèrent ensuite la tripaille. Pandore s'étouffe dans sa propre colère.
Une fille mal assemblée.
C'est ce qu'elle découvre et comprend, dans le miroir, si elle regarde, regarde, regarde plus précisément jusqu'à se supposer simple reflet.

Éteint la lumière, qu'elle demande.
Éteint et baisse les paupières et imagine ma bouche où tu veux.


Mais elle tient debout, le bout de fille, la ravissante enfant. Sur ses guibolles frêles avec sa taille de guêpe ; les hanches qui balancent et les genoux qui se cognent, les chevilles qui se cassent. Le buste se projette en avant et la mâchoire se détache.
Des tatouages à défaut de bijoux. Des esquisses sur sa peau crème. Des douleurs qu'elle oublie autant que les fils, et les aiguilles, les pétales et l’automne qui s'amène. L'hivers la prend et l'été l'empoigne. Le printemps la secoue et Pandore reste inerte. Cadavre chaud, aux ambitions évanouies, aux imperfections resplendissantes.
Des cheveux noir de jais et coupés courts, n'importe comment. Parce que personne ne doit lui toucher la tête, elle répète. Personne sauf elle, sauf Ed' aussi, peut-être. Parce que lui. Oui, lui. Il a bien tous les droits elle croit, en est persuadée au fond, ne le répète pas elle susurre au bord de ses lippes blêmes.
Les réponses sont confuses. Elle parle, elle parle. Elle murmure et cependant n'aide en rien. Des paroles qui fusent, qui filent le vertige, qu'on ne cerne qu'à moitié car la tête de Pandore est pleine à craquer.
Et l'ennuie inlassablement la percute, la saccage.
Du vide autour et une chute qui s’éternise. Pandore éclate de rire, mord, braille, gémit.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 23 Jan 2014 - 22:24
Verre pilé et cigarettes

l'étrange
(200 mots minimum) Là tu nous parles de ton pouvoir, cet étrange don du diable. Comment il marche, la première fois où tu l'as utilisé, comment tu l'utilises maintenant, à quelle fréquence tu t'en sers. Bref, fascinez-nous. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.
(c) TUMBLR


São Poeira
(200 mots minimum) Ici, tu nous parles de ton rapport à la ville. Comment t'es arrivé là, à quel point tu détestes ça, si t'as déjà essayé de fuir. Surprenez-nous. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.
(c) TUMBLR

J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable. Je fixais des vertiges. ▲ RIMBAUD
ici un titre
(au-dessus de 400 mots) On passe aux choses sérieuses, voilà l'emplacement de l'histoire. La forme est libre, bien évidemment. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 23 Jan 2014 - 22:34
les Do Vale au pouvoir, oui.
Si tu savais à quel point tu peux me faire plaisir de tenter le scénario, rohlala le début est déjà superbe, et l'avatar ( comment ça, il est de moi ? Laughing ) hésites surtout pas à me mp en cas de questions ou quoique ce soit, j'peux même te filer mon skype, tu vois bref t'es parfaite, bienvenue et la suite, on l'attend juste comme des cannibales carrément affamés, quoi  :huhu: 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 23 Jan 2014 - 22:48
oh la belle, qui fait une heureuse en plus.   puis bon ce scénario il déchire, pis c'est tout.

donc bienvenue et oui, tu commences déjà très bien.   
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Ven 24 Jan 2014 - 0:54
bon salvatore et son message de folle furieuse m'a largement devancée mais c'est ma règle première : avoir un train de retard. que dire sans répéter les mots de la chèvre blonde ? le début est prometteur, j'ai hâte de voir la suite.   on l'attendait tellement, la jolie. tu nous combles vraiment. perv bienvenue chez toi, miss do vale.  
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Ven 24 Jan 2014 - 9:01
Et ben, les Do Vale de multiplie on dirait, en tout cas on dirait que tu fais des heureux ^^

Bienvenue à toi ici, et bonne chance pour ta fichette  :han: 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 464
♆ PSEUDO : AMIANTE.
♆ AVATAR : CILLIAN MURPHY.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE BON
♆ PERDITION : FABRICATION DE SOUVENIRS.
♆ ENNUI TROMPÉ : FIGURE PATERNELLE DES ENFANTS VOLEURS. SAINT PATRON DES ORPHELINS. LES BONNES INTENTIONS SE SONT ÉRODÉES AVEC LA POUSSIÈRE. IL LEUR A TOUT APPRIS, LES DOIGTS MAGIQUES POUR DÉTROUSSER SANS SE FAIRE ATTRAPER, LA SOLIDARITÉ DANS LE BUTIN QU’ILS PARTAGENT ET MÊME LES VICES AU CREUX DES DRAPS.

(#) Ven 24 Jan 2014 - 13:22
roh faut pas te cacher dans ton bain comme ça, ça fera plus de bien que de mal, promis perv
sinon, je vais pas répéter mes voisins du dessus hein, sur le superbe scéna et tout ça Arrow
donc bienvenue pis j'ai bien hâte de découvrir la suite

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Ven 24 Jan 2014 - 14:21
Wow, le gif est génial
Bienvenue ici ahah
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sam 25 Jan 2014 - 14:49
Eh bah dis-donc ! Merci pour l'accueil tout le monde.   
Sincèrement, ça fait super plaisir.


Sal', je note, je note. :**: 
Ed', sois gentil.   
Oliv', les Do Vale incarne la sainte trinité c'pour ça.   
Adolf, planter des amoureux dans leur lit, c'est pas jo-jo hein.

Ps : la fiche avance doucement mais sûrement.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Sam 25 Jan 2014 - 19:16
le début et les avatars ont raison de moi - ici sale -
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Lun 27 Jan 2014 - 18:48
une invasion de Do Vale.
bienvenue. perv
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Mar 28 Jan 2014 - 20:55
Super choix de scenarii.   


Bienvenue et bonne chance pour la suite de ta fichette.  :han: 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Lun 3 Fév 2014 - 5:31
temps écoulé

le sang a giclé
Larmes de sang, là, qui dégoulinent le long de ses traits. N'entends-tu pas ses cris d'agonie, les âmes qui se voient alors meurtris ? Il fait l'enfant, le pauvre Satan, de ne pas toucher ton âme, de ne pas s'amuser avec toi. Il te voit, là, au travers de la foule, t'éloignant doucement, t'effaçant presque tendrement, et il ne l'accepte pas. Connais-tu seulement la sentence, pour rendre le démon aussi triste, aussi humain ? Dix larmes de sang ont déjà été versés, si tu n'es pas là d'ici quatre nouvelles larmes, il sortira les crocs, il sortira le fouet, et ton âme, brusquement, sera détruite à néant. Ce que Satan n'a pas, n'existe pas.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Episode 1: Saut à l'élastique. Saut dans le vide. (Raph')
» « Les yeux perdus dans l'vide. » ft. Dougal Wennolds.
» Impression de déjà vu [Livre 1 - Terminé]
» Petit oiseau bleu
» Sécurité en highline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOUTUE VERMINE :: ET ILS RIENT :: FICHES V1-
Sauter vers: