N'oubliez pas de déclarer votre amour pour satan, en postant sur bazzart Hope
Ils sont beaux, ils sont frais, ils n'attendent que vous.
N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil aux PVs Hope
on veut plus de boobs :pff:
- la surpopulation de mâles sur le forum
Pensez à privilégier les hippies, les voleurs et les pirates
afin de préserver les âmes sensibles, le forum est déconseillé aux moins de 17 ans
Si aucune fiche est postée après cinq jours, votre compte sera supprimé.

Miyami Olivia Osuka « Je suis perdue dans un sommeil d'hiver »

 :: ET ILS RIENT :: FICHES V1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 23 Jan 2014 - 9:59
Osuka « Olivia » Miyami

âme égarée
Héritage Infortuné ♆ Osuka, un nom porteur d'une tradition ancestrale pourtant sali par le doux rêve américain que l'enfant portait en soit Appellation aux Origines Contrôlées ♆ Miyami, mais il paraît qu'Olivia est un nom plus sexy, plus attrayant paraît il, et plus simple a retenir C'était mieux avant ♆ Cela fait vingt trois années que l'hiver domine son être Première Bouffée d'air ♆ Kyoto, une ville de tradition, même alors que nous étions à une décennie du XXIe siècle Papa et Maman ♆ Ses yeux bridés ne trompe pas, la demoiselle est issu du Pays du Soleil Levant Dans mon lit ♆ Elle déguste aussi bien les hommes que les femmes pour combler le vide dans son être Degré de solitude ♆ Cela fait longtemps qu'elle ne croit plus au prince charmant, et elle ne cherche que la chaleur d'un soir Tromper l'ennui ♆ Pour survivre, on en vient rapidement à vendre jusqu'à son âme, et la demoiselle en est le parfait exemple, elle vend au plus offrant tout ce qui est possible de vendre, passant de son image, son corps, jusqu'à un vulgaire briquet, ou une boite d'allumette. Elle n'a de cesse de passer des accord, des pactes, des contrats simplet, mais aussi bien plus lourd Tombé dans le trou à rat ♆ Cela fait moins d'un an que les crocs du diable ce sont renfermé sur elle, mais c'est déjà trop pour la petite La nouvelle famille ♆ Elle est perdu, elle fait partie de ses êtres qui n'ont de cesse d'errer dans les rues, c'est une errante

au-delà des dunes
Joli prénom ♆ Confidentiel, appelez moi simplement A ou Auré   Pseudo pas beau ♆ Aurifer Nombre d'hivers endurés ♆ 20 ans Pierre précieuse préférée ♆  Le lapis-lazuli, mais ce n'est qu'une pierre semi-précieuse Compagnie de voyage ♆ J'ai suivi le projet, puis hésité, et pour finir craquer Mot doux ♆ Oh My Fucking Gad ! Degré d'addiction ♆ Instable entre 2 et 7 jours sur 7 Sésame ouvres-toi ♆ OK PAR EDGAR Tête de cochon ♆ Sayum-Michishige Remerciements ♆ Groggy Soul (Avatar) & TUMBLR (bann) Signature en construction Mot d'amour en plus ♆ Let's Rock Babe !
I'm gazing from the distance and I feel everything pass through me. I can't be alone right now.▲ Winter Sleep
« La misérable rêveuse finira entre mes griffes... »

Enfant prodigue qui naquit dans la tradition oriental, douce enfant qui emplit d'espoir chacun de ses proches. Soumise depuis son plus jeune âge à l'exigence qui distingue bien ce genre de famille, fille de bonne fortune, parfaite petite enfant tu seras et ainsi tu brilleras auprès des tiens. Du moins, c'est ce que eux aurait souhaité pour ton avenir. Enfant en mal d'une vraie famille, partager entre le manque d'un père et l'exigence d'une mère, enfant triste et rêveuse, mais aussi enfant menteuse. Chaque « Je t'aime » que tu articulais envers cette mère bien trop sévère n'avait de cesse de s'éloigner de la vérité. Enfant en colère, et plus le temps passe, plus tu commence a haïr ce parent maladroit qui ne voulait que ton bonheur. Privé des plaisirs de la vie, tu te réfugie dans tes rêves, tu regarde par la fenêtre des gamine jouée et tu leur envie, toi tu ne peux jouer. Une enfance gâché par tant de règles de vie, tu en as assez tu hurle, tu exprime ta colère une bonne fois pour toute et l'enfant malheureuse se transforme en adolescente rebelle.

Soudainement, elle est loin l'époque de l'enfant parfaite, très loin derrière elle. Maintenant, tu deviens doucement une jeune femme, tu commences par défier l'autorité de ta génitrice, mais tu ne te contentes pas que de la défier, tu l'humilie, tu l'as rejette, tu l'as nie. Toi qui était si délicate par le passé, tu veux devenir fort. Mais tu n'y arrives pas, rejetez par les petites filles qui jouaient dans la rue par le passé, tu ne trouve que ton bonheur dans la musique, le dessin, et la photographie. Tu es belle, tu profite de tes charmes pour obtenir ce que tu veux, femme fatale, mais bien trop sensible pour ne pas t’éprendre d'un charmant étranger. Amourette passagère, influençable comme tu es, tu commence a rêver du nouveau monde, continent où tout les espoirs te semble permis, tu es bien trop naïf et tu finis par te faire piéger.

Aujourd'hui, tu n'es plus que regret et tristesse, tu ne peux plus quitter ce lieu maudit, tu pleures sans cesse, encore et toujours. Tu ne souris que pour le plaisir de ta clientèle, misérable pantin sans vie, tu n'as de cesse de mentir et de te cacher, tu t'enfonces dans tes ténèbres et appelle maman au secours, mais pauvre petite fille triste, maman ne viendra plus...


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 23 Jan 2014 - 9:59
Starless Night

l'étrange
(200 mots minimum) Appelez ça don ou malédiction, cela importe peu, appelez cette chose comme vous le souhaitez, le pouvoir des mots, ou encore de la persuasion, cela ne change rien. La demoiselle à l'étrange capacité d'influencer autrui par les mots, rien qu'en leur parlant. A chacune de ses paroles, elle attire l'intention vers elle, ce qui est loin de lui plaire, et ensuite cela la gène énormément. Certes, quand il s'agit de négocier un prix, la demoiselle à forcement l'avantage, mais dut à la naïveté et la fragilité de la demoiselle, cela n'est pas facile à vivre. Surtout que ce pouvoir est une véritable addiction pour elle, une petite enfant qui ne cherche que la protection, l'amour et le confort. Quand elle commence, elle ne peut s'empêcher de demander plus et plus l'accord qu'elle conclut avec ce don est important, plus elle sombre et perd la raison un certain temps. Il est même pas rare qu'un homme, ou une femme, finisse dans son lit par la suite, mais de ce genre de moment, elle en garde très peu de souvenir. A ses yeux, un tel pouvoir est loin d'être un don de dieu, mais plutôt du démon à ses yeux, ou ses alter-ego asiatique, des Oni malicieux. Depuis qu'elle a découvert ce pouvoir, la jeune femme parle de moins en moins, ce qui ne facilite pas sa vie non plus.
(c) Groggy Soul

São Poeira
(200 mots minimum) A l'origine, ce n'était qu'une pause dans son grand voyage, cette jeune femme qui rêvait d'un avenir dorée devait se contenter d'essayer de trouver un nouveau chez soit sur ce continent plutôt hostile. Elle pleurait encore la traîtrise de son seul amour, pleurant son beau pays, elle se débattait pour se construire un avenir et se perdit dans cette petite ville, ville qu'elle n'a plus sut quitter ensuite. Et pourtant, ce n'est pas l'envie qui lui manque, chaque nuit elle rêve de partir loin de cette ville maudite... Mais comme a chaque fois, ce rêve se termine par sa tête qui explose sous la douleur de cette maudite migraine. Plus d'une fois la jeune femme voulu fuir, a tenter de partir, mais s'éloigner de la ville est simplement impossible, elle finira toujours par revenir, et au final, elle s'est fait a cette réalité. Mais elle n'a de cesse de maudire intérieurement cet endroit, malgré qu'elle doit en faire un chez elle confortable. Et depuis quelques temps, elle récupère tout ce qu'elle peut trouver, elle va même jusqu'à voler pour ensuite revendre, il n'est pas rare qu'elle accepte de louer son corps pour une nuit, ou qu'elle commence a cultiver quelques plants particuliers... Au fond, il me semble que tout soit acceptable pour survivre, la fille de bonne famille qu'était Miyami à sombrer bien bas, elle en est consciente, c'est aussi a cause de cette ville, a cause de ce qu'elle fait pour survivre qu'elle a changer de nom, appelez la simplement Olivia.
(c) Groggy Soul
So I am dancing around on your pain. The hallways echo your longing. ▲ Alone in our castel
« Tu vis dans une prison dorée... »
(au-dessus de 400 mots) C'est une histoire moderne, bien loin du conte qui berce nos enfants, ici il n'y a pas de leçon de morale, mais juste un millier de larme sur ce lit miteux. Ici il n'y a pas de grand palais d'or et de diamant, il n'y que la pauvreté et une ville maudite en plein cœur du brésil, une cité maudite par le diable lui-même, une cité qu'elle n'a jamais put quitter. Alors qu'on lui avait offert par le passé un avenir enviable pour tous sur un plateau d'argent, la petite rêveuse en voulait plus, elle voulait vivre une belle romance, peut importe les fortunes qu'on pouvait lui offrir, elle n'en voulait pas. Petite idéaliste qui croit qu'elle peut sans vivre sans l'ombre d'un billet vert. Et aujourd'hui, la voici, elle aussi désormais maudite par le malin, elle qui ne croit plus au prince charmant, elle qui est en quête de petits papiers verts qui se font si rare. Elle pleure chaque soir, maudissant cet homme qu'elle a aimé par le passé, et maudissant le démon qui se joue d'elle, regrettant l'avenir qu'on lui avait offert par le passé. Mais qui était vraiment cette enfant désespérée aux yeux bridé ? Elle n'est pas comme la plupart, elle ne vient pas de cet terre, elle vient de loin... D'un pays lointain où les traditions sont encore bien ancré dans l'âme de certains.

Et c'est dans une famille ainsi que l'enfant naquit, vu comme un miracle, un enfant prodigue, elle était aimé plus que tout par cette famille qui se déchirait pour un héritage passé. Petite perle que l'ont protège de tout son être, petit perle qu'on garde égoïstement contre soi, rien que pour ça. Mais est-ce une bonne raison pour en vouloir à cette mère bien trop égoïste pour partager son enfant ? Étais-ce seulement suffisant ? Certes, cette mère était bien trop sévère, et protectrice. Enfant déchirée, entre un père absent, et une mère dure comme la roche, tu as peur, tu mens pour te protéger, tu donnes l'image de la petite fille parfaite alors que tu ne rêves que de rébellion et de liberté. C'est à ce moment que tu grandis, à ton rythme, mais tu grandis, et alors tu deviens une belle jeune fille, tout juste adolescente, tu hurles, tu exprime cette colère que tu n'as eu de cesse de garder enfuit en toi. Et tu l'as défie, la femme qui t'a élever, qui t'a offert tout son amour, tu n'as de cesse de défier les règles qu'elle te dicte, et pire encore. Tu en viens même à l'humilier, encore et toujours, et cette femme pleure pendant que tu rigoles, tu l'as méprise de tout ton être, et tu recherche ce père qui a disparu de ta vie il y a bien longtemps.

Et tu essais de t'intégrer dans cette populace qui te rejette stupidement, tu ne comprends pas pourquoi tu dois faire face à un tel rejet? Et pourtant tu vis avec, tu t'enferme dans tes fantasmes, tu te crée une carapace, tu joues de tes charmes comme une vraie femme fatale toi qui n'est encore qu'une petite enfant trop fragile et sensible, et il suffit d'une journée ensoleillé, et d'un inconnu avec un accent tropical pour te faire fondre. Il te dit qu'il est photographe, et qu'il te trouve charmante, c'est une belle romance, un beau mensonge, l'espace d'un été et il remplit ta tête de beau rêves avant de disparaître, il est retourné chez lui et tu pleures. Pourquoi t'avoir abandonné ? La tristesse t'envahit, et tu décides finalement de courir le rejoindre sur son beau continent, il t'avait dit que là-bas tout les rêves étaient permis, il t'a laissé croire que la vie était meilleure. Et pourtant, quand tu le retrouves, tu le vois dans les bras d'une autre à qui il raconte les mêmes histoires. C'est alors que tu comprends qu'il s'est fichu de toi, le premier homme que tu avais aimé, et le dernier sans doute. Tu pleures, et tu t'enfuis, tu ne sais pas où tu es mais pourtant tu ne cesse de courir, tu ne te retournes pas. Tu prends le premier avion qui t'emmène voir des décors merveilleux... Tu découvrir l'Amérique du Sud, un endroit qui t'était encore inconnu, et tu ne pouvais plus faire chemin arrière, tu n'avais plus de chez toi, tu avais tout quitter pour un homme... L'erreur de ta vie

C'est cette erreur qui te mena jusqu'à São Poeira, ville que tu ne connaissais pas, tu étais loin de te douter que tu te rapprochais de l'Enfer en entrant pour la première fois dans ce lieu. Tu ne t'attendais sans doute pas a trouver cette ville maudite en plein cœur du Brésil, et pourtant tes pas te menèrent jusqu'à ce lieu étrange. Il te fallu un certain temps pour comprendre, après maintes tentative de fuite, tu compris enfin que c'était le résultat de tes choix, et tu pleures, tu appelles maman, mais maman ne viendra plus mon enfant... Il est trop tard, il faut s'y faire, tu es condamné à mourir ici... Alors pourquoi ne pas t'abandonner mon enfant ? Le diable t'appelle, le malin te veut, et le démon rêve de prolonger ton tourment...


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 23 Jan 2014 - 18:24
bienvenue à São Poeira
la vie est finie, mais tu survis.


oh, ta fille a une jolie bouille, elle est mignonne comme tout.   pour le don, joao t'a mise au courant sur la cb des conditions donc c'est bon. je te souhaite officiellement la bienvenue en espérant que tu prennes bien ton pied  parmi nous.  perv 
tu es validée.   

Il y a ce sourire, là, si grand, si laid, sur ses lèvres gercées par les morsures et le sang versé. Il t'observe, là, le torse ouvert, le coeur entre ses mains, maintenant. Plus rien ne t'appartient  ; tu es à lui tout entier, maintenant, qu'importe ce que tu choisis de faire. Ses ongles, si abîmés, s'enfoncent dans ton pauvre coeur et y glisse son venin. La malédiction est lancée ; te voilà captivé.

les liens utiles  

VOS LIENS
POUR LES DIVERSES DEMANDES
REGISTRE DES EMPLOIS
LA VILLE
LES POUVOIRS
LE BOTTIN
LES INTRIGUES & ÉVÉNEMENTS
LES ANNONCES




Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
(#) Jeu 23 Jan 2014 - 18:30
oh une ninja.   

bref, bienvenue, j'ai pas vraiment lu l'histoire mais j'ai lu la première partie et je suis envouté.   
éclate toi sur fv.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
♆ MALÉDICTIONS LANCÉES : 464
♆ PSEUDO : AMIANTE.
♆ AVATAR : CILLIAN MURPHY.
♆ ALIGNEMENT MORAL : CHAOTIQUE BON
♆ PERDITION : FABRICATION DE SOUVENIRS.
♆ ENNUI TROMPÉ : FIGURE PATERNELLE DES ENFANTS VOLEURS. SAINT PATRON DES ORPHELINS. LES BONNES INTENTIONS SE SONT ÉRODÉES AVEC LA POUSSIÈRE. IL LEUR A TOUT APPRIS, LES DOIGTS MAGIQUES POUR DÉTROUSSER SANS SE FAIRE ATTRAPER, LA SOLIDARITÉ DANS LE BUTIN QU’ILS PARTAGENT ET MÊME LES VICES AU CREUX DES DRAPS.

(#) Ven 24 Jan 2014 - 13:04
oh elle vient de kyoto, c'est bien beau (bien plus que tokyo) enfin, c'mon avis (a)
en tout cas, c'est un choix original et très joli perv
pis c'est de la fiche rapide et bien écrite ça, bienvenue parmi nous What a Face

♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆ ♆♆♆♆♆♆


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Alors je suis retourné dans ma chambre et je me suis écroulé sur mon lit, en me disant que si les gens étaient de la pluie, j'étais de la bruine et elle, un ouragan.
» Une Ame perdue dans la forêt de Cendre [Pv Nuage de Cendres]
» NALA CANICHE ABRICOT F 13 ANS PERDUE DANS LE 34
» [An 3492 av BY.] Au secours, je me suis perdue!
» Toc toc... Me suis-je trompé de porte ? [Libre/Kirijin] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOUTUE VERMINE :: ET ILS RIENT :: FICHES V1-
Sauter vers: